Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 06:30
J'aide mon enfant (et mon ado) à s'organiser !

Nous rêvons tous en tant que parents que notre progéniture accomplisse joyeusement et sans rechigner (doux rêveurs…) ce que nous lui avons demandé de faire : devoirs, petites responsabilités domestiques, routines quotidiennes, etc., et si possible, bien entendu, au moment où nous lui avons demandé de le faire.

La réalité est, comment dire, quelle que peu différente et tout parent sait combien il est nécessaire, dans la grande majorité des cas, de répéter moult fois une demande avant que celle-ci ne soit satisfaite. Et encore, quand elle l’est…

« Il est l’heure d’aller te coucher ! Va te laver les dents ! Tu as fini tes devoirs ? Range ta chambre ! C’est à ton tour de débarrasser la table. »

Nos injonctions répétées semblent glisser sur eux comme de l’eau sur les plumes d’un canard.

Connaissez-vous en effet beaucoup d’enfants qui obéissent au doigt et à l’œil et s’exécutent manu militari à la moindre de nos demandes ? Personnellement, je n’en connais pas beaucoup mais je trouve ça plutôt rassurant, non ?

Les enfants sont par excellence les rois de la procrastination. Et pour cause ! Ils ne sont pas encore parfaitement armés pour structurer, planifier, anticiper.

En revanche, nous pouvons si nous le souhaitons mettre en place des conditions favorables pour les aider à s’organiser et à mieux se concentrer, qu’il s’agisse de leur redonner confiance, de développer chez eux le droit à l’imperfection (si, si !) ou encore de limiter les sources de distraction.

 

Savoir s'organiser, ça s'apprend !

Contrairement à ce que l'on pense souvent, savoir s’organiser n’est pas inné. Ca s’apprend !

Et c’est plutôt une bonne nouvelle car nous pouvons assez facilement, par des petits conseils de bon sens, apprendre à notre enfant à s’organiser, et ce dès le plus jeune âge.

Dès la primaire en effet, apprenons-lui par exemple à s’autonomiser en lui demandant de :

  • Préparer son cartable du lendemain la veille au soir.
  • Checker lui-même son cahier de textes pour avoir une vue d’ensemble sur les devoirs de la semaine (et pas uniquement du lendemain).
  • Lui demander d’étaler son travail sur la semaine pour ne pas tout avoir à faire la veille au soir (histoire de le familiariser avec les bienfaits de la planification !).
  • Adopter une stratégie de temps limité (durée laissée à votre appréciation) pour ne pas se décourager par des séances de devoirs trop longues et éprouvantes.

 

 

 

Voici enfin quelques autres astuces, qui une fois adoptées seront particulièrement utiles aux collégiens et aux lycéens :

 

  1. Apprenez-lui à hiérarchiser ses priorités

Compte-tenu du temps dont il dispose et de sa charge de travail, quelles sont ses priorités du jour ?

Sur quoi doit-il prioritairement se concentrer ?

« Attention, un devoir sur table se profile vendredi matin, nous ne sommes que mardi mais je sais que je ne pourrai pas réviser jeudi soir car j’ai entraînement. En plus de mes devoirs de demain, l’une de mes priorités sera de travailler pendant 30 minutes sur le sujet du DS de vendredi ce soir et d’y revenir demain soir. »

Apprenez-lui également, même si cela vous semble évident, à faire des listes et à programmer des alertes sur son smartphone pour libérer son esprit.

 

  1. Apprenez-lui à évaluer le temps réel d’une tâche.

Comme les adultes, les enfants et ados ont du mal à évaluer la durée réelle d’une tâche. Cette difficulté peut les conduire à procrastiner, soit parce qu’ils surestiment ce temps et se découragent devant l’ampleur de la tâche, soit au contraire parce qu’ils le sous-estiment et qu’ils se disent qu’ils auront « largement » le temps !

Pour les plus jeunes, on pourra utiliser un chronomètre visuel qui l’aidera à prendre conscience du temps qui passe et à structurer le temps durant ses devoirs.

Un « Time-timer » est disponible sur le marché : il permet à l’enfant de « voir » le temps s’écouler puisqu’il s’agit d’un cadran dont un secteur, coloré en rouge, diminue au fur et à mesure que le temps passe. L’enfant verra donc à quoi s’attendre et ne perdra pas son temps à se demander combien de temps il lui reste pour terminer sa tâche.

 

 

  1. Favorisez des conditions de travail qui lui conviennent avant tout.

Idéalement bien sûr, il convient de limiter les distractions qui risquent de nuire à la qualité de son attention. On imagine donc aisément qu’il est préférable de le faire travailler dans sa chambre, sur un bureau épuré, face au mur, sans la moindre distraction à moins de 20 mètres !

Mais dans la réalité, ce n’est pas aussi simple… Contre toute attente, certains enfants et adolescents travailleront mieux en plein séjour, avec un fond sonore (musique ou télévision), entourés par la présence rassurante des siens.

Faites le point avec lui et soyez clairs : s’il ne parvient pas à se concentrer et s’arrête toutes les deux minutes pour suivre l’émission en cours ou parler à son frangin, il devra retourner travailler « au calme » dans sa chambre.

De la même manière, faites en sorte, s’il est en primaire notamment, qu’il dispose de tous les outils à portée de main (cahiers, livres, fournitures) pour travailler dans de bonnes conditions et faciliter le passage à l’action.

Soyez intransigeant en revanche sur un point : demandez-lui expressément de ne faire qu’une seule chose à la fois. Une fois adoptée, cette habitude lui sera utile le reste de sa vie !

 

  1. Mettez en place avec lui une routine qui facilite sa mise en mouvement.

(Pour les élèves de l'école primaire surtout ; au-delà, laissez-leur trouver seuls la mise en mouvement qu'ils leur conviennent).

En déterminant avec lui une routine simple et non contraignante, laissant aussi la part belle au plaisir et à la détente, vous contribuez à faciliter sa mise en route.

Comme pour les adultes, pourquoi ne pas inventer un ou plusieurs plusieurs petits rituels agréables qui ponctueront sa fin de journée ? 

L'exemple de Tom :

Quand il rentre de l’école à 17h 30, Tom commence par décompresser en prenant son goûter devant son manga préféré.

Une demi-heure plus tard, il s’installe à son bureau pour faire ses devoirs. Il sait qu’il ne pourra jouer à sa console de jeu qu’une fois les devoirs faits.

Quand il s’installe à son bureau, il commence toujours par allumer son Time-Timer (ça l’amuse et ça l’aide à visualiser le temps !) et par fixer une durée pour son travail du jour, en général une demi-heure, mais parfois, trois quarts d’heure. Si cela ne suffit pas, il relance une courte session.

Il consulte son agenda et regarde ce qu’il a à faire sur la semaine et la semaine prochaine, et regarde s’il pourra s’avancer un peu ce soir.

Il sort de son sac les livres et cahiers dont il n’aura pas besoin pour le lendemain et pose sur son bureau tout ce dont il aura besoin pour ses devoirs.

Une fois ses devoirs du jour terminés, il jette un coup d’œil sur son emploi du temps du lendemain et clôture sa séance de travail en préparant son sac pour le lendemain.

Le voilà l’esprit libre et enfin disponible pour se détendre sur sa console de jeu avant la douche et le repas du soir !


 

* Extrait de mon dernier livre, J'arrête de procrastiner, 21 jours pour tout remettre au lendemain, en libraire depuis le 25 février 2016.

 

Partager cet article

24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 05:57

       

 

Cela ne vous aura probablement pas échappé, dans 8 jours, c'est la rentrée pour les 12 millions d'enfants, petits et grands, qui retrouveront avec plus ou moins d'enthousiasme le chemin de l'école !

Comment les aider à se préparer au mieux à cette nouvelle étape sans toutefois gâcher leur dernière semaine de vacances ?

 

Piste n° 1 : on recadre en douceur le rythme des enfants (et ados !) 

 

Fini le mode de vie décalé que nous apprécions tant, adultes compris, dans les vacances estivales ! Durant l'été, les enfants vivent généralement, et c'est tant mieux, à un rythme décalé ; ils se lèvent plus tard, ils se couchent plus tard, mangent à des horaires irréguliers, voire carrément à l'heure espagnole !

Une à deux semaines suffisent pour recadrer le rythme avant la rentrée. Mais qu'entend-on exactement par recadrer le rythme ?

 

Recadrer = remettre un cadre

 

Vous pouvez dès aujourd'hui commencer à recadrer les horaires en les levant un peu plus tôt (bon, pas à 6h 30 non plus !) et en instaurant un couvre-feu un peu plus tôt qu'actuellement,  en fonction de leur âge, sachant qu'il serait vain et contre-productif de les envoyer se coucher trop tôt (évitez le "20h au lit !") car ils ne s'endormiraient pas.

L'enjeu est de taille, y compris (surtout) pour nos ados : en veillant à réinstaurer un cadre permettant à vos enfants de dormir suffisamment, vous leur évitez de démarrer l'année scolaire avec une dette de sommeil qui, nous le savons, génère fatigue, problème de concentration, de mémorisation, irritabilité, etc. Pas terrible pour entamer la nouvelle année qui s'avère souvent très longue pour les enfants (il suffit de voir leur tête aux vacances de la Toussaint...).

 

Pour rappel, les besoins en sommeil des enfants* sont :

  • Entre 3 et 5 ans : entre 10 et 13h de sommeil par jour
  • Entre 6 et 13 ans : entre 9h et 11h
  • Entre 14 et 17 ans : entre 8 et 10h. 

 

Petites astuces :

  1. Allez-y progressivement, en avançant l'heure du coucher d'une 1/2h par jour par exemple (idem pour l'heure du lever) d'ici la rentrée.
  2. Ne les prenez pas par surprise ! Prévenez-les en amont chaque soir, en particulier les plus petits qui n'ont pas encore acquis la notion du temps, qu'ils iront se coucher un peu plus tôt. Expliquez-leur en quoi c'est important pour eux, à quoi sert le sommeil, etc.
  3. Donnez-leur une petite marge : "ce soir, tu iras te coucher entre 21h 15 et 21h 30 maximum." Cela leur laissera croire qu'ils ont le choix...

 

 

           

 

Idem pour l'heure des repas, vous pouvez profiter de cette semaine (à fortiori s'il s'agit d'une semaine de reprise du travail pour vous) pour mettre en place des horaires de repas un peu plus réguliers (sans instaurer l'armée à la maison non plus, ils sont encore en vacances après tout !).

Dînez si possible un peu plus tôt, si possible à la même heure pour remettre un cadre, avec si possible un retour à l'équilibre alimentaire (on range définitivement le saucisson et les chips de l'apéro ou on attend encore un peu ?).

Réinstaurez enfin des activités calmes après le repas, en renouant par exemple avec l'histoire du soir, moment d'intimité et de complicité fortement associé par l'enfant à la routine quotidienne de l'année.

 

* Source : Recommandations de la Fondation Nationale du Sommeil américaine

 

Piste n° 2 : on les remet dans le bain en douceur aussi

 

On les remet dans le bain en douceur (comprendre : on les prépare psychologiquement à la reprise !) en leur demandant de préparer leur cartable, leur trousse, de choisir les vêtements qu'ils souhaiteront porter à la rentrée, etc.

 

Petite astuce spécial ados pour les reconnecter à la rentrée : parlez leur langage (fringues) et proposez-leur une petite séance de shopping ! Fille ou garçon, effet garanti ! 

 

La rentrée peut aussi être l'occasion pour eux de gagner en autonomie et de d'accéder à une nouvelle responsabilité qui sera source de motivation (un portable pour la rentrée en 6ème, faire un court trajet maison/école tout seul, préparer tout seul ses vêtements et son cartable la veille, etc.).

Evoquez enfin avec eux les retrouvailles avec les copains/copines, la perspective d'un nouvel emploi du temps, de nouvelles matières, de nouveaux professeurs (bon, là, faut pas exagérer !), etc. La rentrée n' a pas que des désagréments. Gardons-nous de transmettre notre propre stress lié à la reprise des contraintes temporelles à nos enfants !

 

Piste n° 3 : Dédramatisons la sacro-sainte rentrée scolaire !

 

J'étais vendredi dernier l'invitée de François Clauss sur Europe 1 pour parler du stress de la rentrée. A cette occasion, j'ai souligné le fait que la rentrée était avant tout ce que l'on en faisait.

             

 

Réécoutez le podcast (à 59'45) : http://www.europe1.fr/emissions/europe-1-midi/europe-midi-votre-journal-pierre-de-vilno-210815-2504441

 

Ne cédons pas, en effet, à la pression médiatique, bien au contraire, faisons redescendre la pression en commençant par dédramatiser la rentrée !

Certes, le sujet s'apprête à occuper l'espace médiatique et ce n'est que le début, nous en avons l'habitude, il en sera encore question toute cette semaine et durant la première semaine de septembre ! C'est ainsi chaque année, et c'est ce qu'on appelle communément un "marronnier", un sujet abordé classiquement par les médias à des dates bien précises...

Cette présence médiatique peut nous amener à croire inconsciemment (une forme de suggestion ?) qu'un grand défi nous attend au tournant (J-10... J-5... J-2) et qu'il faut impérativement que nous nous tenions sur le qui-vive, sur les starting-blocks, prêt(e)s à en découdre !

Ne vous laissez pas influencer et si la rentrée a tendance à vous stresser (ce qui peut aussi ne pas être le cas !), modifiez votre point de vue et votre perception de la situation. C'est l'une des meilleures façons de gérer son stress dont je vous rappelle la définition ci-après :

« Le stress peut être défini comme l’état dans lequel nous nous sentons lorsqu’il y a un décalage entre la perception d’une sollicitation d’une part, et la perception de notre capacité à y faire face, d’autre part. »

 

Lorsqu’il y a un équilibre entre la façon dont nous envisageons une situation et la façon dont nous pensons pouvoir réagir, nous ne percevons aucun signe de stress. S’il y a déséquilibre, en revanche, nous ressentirons du bon ou du mauvais stress, voire un stress pathogène.

 

Même s'il est vrai que la perspective de la reprise d'un rythme un peu plus soutenu (après un été durant lequel nous sommes au moins libérés des allers retours à l'école/crèche/nounou) n'est guère réjouissante, gardons confiance en notre capacité à "franchir cette étape" avec succès ! Sauf situations particulières, nous y parvenons généralement chaque année sans trop d'encombres, n'est-ce pas ?

Evidemment, certaines rentrées sont un peu plus stressantes que les autres, tant pour les parents que pour les enfants, une toute première rentrée scolaire en Petite Section par exemple, un passage en CP, en 6ème ou en seconde, ou encore une reprise du rythme et du travail après un congé parental ou de maternité...

Mais si votre année s'annonce peu ou prou identique à l'année dernière, une petite semaine d'adaptation à la reprise du rythme scolaire devrait suffire.

Ne vous épuisez pas dès les premières semaines et gardez plutôt votre précieuse énergie pour tenir la distance dans la durée.

 

Faites le point : Etes-vous stressé(e) par la rentrée ?

 

Faites le point sur ce que vous appréhendez concrètement avec cette rentrée. Le simple fait de l'écrire ou de le verbaliser, bref de mettre des mots dessus, vous permettra de prendre un peu de distance et de désamorcer votre stress :

 

  • Qu'est-ce qui vous pourrait vous stresser à l'approche de cette rentrée ?

  • Que redoutez-vous précisément (mais peut-être ne redoutez-vous rien du tout et c'est tant mieux !)

  • Pensez-vous que ces appréhensions soient réellement fondées ? Peut-être un peu excessives, exagérées, grossies ? 

 

 

Piste n° 4 : Inventez vos propres "rituels de rentrée" !

 

Enfin, rien ne vous empêche de programmer sur la semaine de la rentrée un ou deux moments plaisir, à partager en famille, à deux avec votre conjoint ou, pourquoi pas, tout(e) seul(e) ! Une petite sortie en famille, un resto à deux avec votre moitié avant le "grand rush", un dernier apéro en fin de journée avec des amis pour célébrer la fin de l'été, libre à vous d'inventer vos propres "rituels" de rentrée !

 

Certes, la rentrée est presque là, même déjà là pour certain(e)s, mais ce n'est pas une raison pour mettre de côté tous les moments agréables qui ont ponctué notre été.

Il est tout à fait possible de reprendre le rythme (travail/écoles...) sans sacrifier tout ce qui peut ensoleiller votre journée. 

A nous de faire de la rentrée un événement résolument positif pour les enfants comme pour soi ! 

 

                               

    

 

 

 

Partager cet article

13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 05:30

         

       

 

Avertissement :

Billet exclusivement réservé à celles (et ceux !) qui ont envie d'anticiper sur l'organisation de la rentrée afin de partir en vacances l'esprit tranquille ;-)

Pour tous les autres, je ne vous en voudrai pas de passer votre chemin et de profiter de l'été qui démarre à peine... Il sera bien temps de s'y mettre !

 

Avant de bientôt vous laisser pour ma pause estivale (Youhou !), j'avais envie de réunir en un seul et même lieu quelques ressources, 7 au total, qui vous seront peut-être utiles et qui permettront, si, et seulement si, vous en avez envie, de prendre un petit peu d'avance sur l'organisation de la rentrée ! La mi-juillet est le bon moment pour anticiper...

 

Mettre "sa rentrée" sur papier et en faire le tour

 

Fournitures scolaires, rendez-vous médicaux, réinscription aux activités, achat de livres, coiffeur, vêtements pour le sport, etc., pour être sûr(e)s de ne rien oublier, accordez-vous une demi-heure à une heure tranquille, à tête reposée, et faites le tour de votre rentrée.

Mais quand je dis "faites le tour", faites-en vraiment le tour, en essayant autant que possible de ne rien oublier. Notez au fur et à mesure sur papier les points qui vous viendront à l'esprit, ne faites pas de discrimination, n'essayez pas de classer, de hiérarchiser, notez tout, tout, tout !

Pour vous y aider, j'ai mis à jour la CHECK-LIST toute simple que j'avais proposée en 2013 sur le blog en reprenant les quelques points essentiels à checker avant la rentrée. N'hésitez pas à télécharger cette liste et à vous l'approprier en y reportant vos points à vous.

Le simple fait de poser sur papier ce qui vous trotte probablement dans la tête vous allégera l'esprit et vous rendra plus disponible pour des vacances vraiment sereines.

 

Voici donc 7 ressources pour bien préparer la rentrée... et l'oublier ensuite !

 

1) 10 conseils pour bien préparer la rentrée
 
2) 10 clés pour une rentrée super organisée
 
3) Comment préparer la rentrée sans stress ?
 
4) Petit Guide à l'usage des mamans pour réussir sa rentrée
 
5) Les calendriers familiaux en question
 
6) 6 clés pour réussir son désencombrement
 
7) 5 astuces pour recharger les batteries avant la rentrée

 

 

La rentrée fait indéniablement partie des sujets que j'aborde ici depuis le début du blog en 2010 et pour lesquels les journalistes me sollicitent régulièrement. Autant vous dire que c'est un sujet que je connais bien mais si j'avais aujourd'hui, avec le recul et l'expérience, un seul conseil à vous donner, ce serait celui-ci : 

 

Anticipez, oui, mais ne vous prenez pas trop la tête quand même !

 

 

A noter sur votre agenda !

 

En attendant, je vous donne rendez-vous :

 

- Du 20 août au 6 septembre prochain pour une nouvelle session de mon atelier en ligne "On s'organise à la maison" Spécial Rentrée (Autre session du 7 au 24 septembre 2015).

 

                  

 

- Le 21 août, je serai en direct sur Europe 1 de 13h 15 à 13h 30 dans l'émission Europe Midi, sur le thème suivant : "Comment bien se préparer à la rentrée ?".

                        

 

- Le 31 août, je serai en direct sur le plateau du Magazine de la Santé sur France 5 à partir de 14h, avec Michel Cymes et Marina Carrère D'Encausse pour une émission sur le thème suivant : "Comment bien gérer le stress de la rentrée ?".

 

                       

 

Et surtout, je vous souhaite de très, très belles vacances, les plus sereines, les plus reposantes et les plus joyeuses possibles (oui, tout à la fois  !).

De mon côté, je suis déjà en train de travailler sur de toutes nouvelles ressources à vous faire découvrir dès la mi-août, avec de très jolies interviews en préparation et quelques surprises qui, j'en suis sûre, vous seront d'un soutien précieux !

 

Prenez bien soin de vous !

 

Avec toute ma bienveillance, 

Diane

 

 

     

 

 

Partager cet article

4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 05:25

Le Grand Calendrier 2014/2015 de Fleurus

 

On me demande souvent, et en particulier à cette période, si je recommande l'achat d'un calendrier familial, et lequel en particulier.  

Ces calendriers familiaux, qui existent depuis quelques années déjà, envahissent désormais, à la rentrée et en janvier, les rayons de vos librairies préférées. Les marques se multiplient, rendant de plus en plus difficile le choix d'un modèle en particulier. 

Ils se déclinent aujourd'hui sous différentes formes : agendas familiaux de différentes tailles (Pocket, pas Pocket), tapis de souris pro ou perso, agendas pour un usage en particulier (Budget, je vous en parlais le 23 août dernier, Repas avec le On fait quoi pour le dîner ? du leader sur le marché Mémoniak, Partage des tâches avec le Kifekoi 2014/2015 ...), ou destinés désormais aussi bien aux familles, qu'aux Juniors (Organiseur Junior pour les 6 à 12 ans), aux Seniors (Organiseur Senior) ou encore aux couples (Mémokouple 2015).


 On fait quoi pour le dîner ? 2015 de Mémoniak      Le Kifékoi 2015 de Mémoniak

 

Organiseur Junior 2014/2015 de Mémoniak

 

Les nouveautés de la rentrée 2014/2015 

Et enfin, de nouveaux outils viennent de sortir pour cette rentrée 2014/2015, comme Le bloc de 52 listes de courses (à aimanter sur le frigo), Le bloc de 52 menus ou encore Le bloc de 52 listes de tâches ménagères ...

 

          Bloc de 52 listes de courses de MémoniakBloc de 52 listes de tâches de Mémoniak

Bloc de 52 listes de menus de MémoniakOn l'a bien compris, le marché est aussi juteux que porteur, et l'organisation familiale déclinée sur papier a encore de beaux jours devant elle !

Alors, achat indispensable de la rentrée ou pas ? Comment s'y retrouver ? Faut-il tout acheter ? Quel modèle choisir ? Pas de réponses toutes faites en la matière et chacun pourra évidemment se faire sa propre religion, tester un modèle une année, en choisir un autre l'année suivante, se recentrer sur des outils plus "traditionnels" et probablement moins coûteux ou l'adopter définitivement.

 

Voici en quelques points mon avis sur la question :

 

En tout premier lieu, avant de vous précipiter sur le premier modèle, interrogez-vous sur les besoins de votre famille et accordez-vous avec votre moitié (si vous vivez en couple) sur ce que vous attendez d'un calendrier familial.

Avez-vous besoin, par exemple, de visualiser le mois entier sur une page, ou deux semaines vous semblent-elles plus adaptées ?

Accordez-vous de l'importance aux extras (autocollants pour impliquer les enfants, feutre, crochet aimanté pour suspendre le calendrier, petits messages...) ou les considérez-vous plutôt comme des gadgets inutiles, comme nous l'explique Chantal :

"Adapté quand on a des petits enfants mais passé un certain âge, je suis passée à un grand agenda "Quo Vadis Time and Life" avec de vraies colonnes pour le samedi et le dimanche comme les autres jour,s et une case pour les notes sous chaque jour . L'emploi du temps régulier de l'école/université/travail et des activités extrascolaires de chacun est placé en tête et il ne reste plus qu'à marquer les déplacements, rdv exceptionnels, soirs où on ne dîne/dort pas là, etc... Il est ouvert en permanence sur le buffet de la cuisine et tout le monde note pour ce qui le concerne."

Bref, comme pour tout achat, prenez le temps d'affiner votre besoin.

En dernier lieu, n'oubliez pas de vous faire plaisir ! Laissez-vous séduire par celui qui vous inspire le plus. Le choix du design, des illustrations, du graphisme, a aussi son importance, sachant que vous accueillerez ce calendrier dans votre cuisine 365 jours par an...  Le minimum est qu'il vous plaise !

 

J'aime particulièrement : 

 

  • La possibilité qu'il offre de faciliter le partage d'informations entre les conjoints (et les enfants) et donc de limiter la fonction "ordinateur familial" encore trop souvent dévolue aux mères, comme nous le confirme Elisabeth : "Il est surtout très pratique pour mon mari qui peut anticiper mes déplacements, pour marquer les activités prévues le week-end, les rappels de vaccins, les vacances, etc... "    ou encore Maloreva : "Chez nous aussi on en utilise un depuis un an, et c'est mon compagnon qui gère le plus et note tout les rdv dessus."

  • Leur côté pratico-pratique, excellent aide-mémoire qui permet à toute la famille de ne pas oublier un rdv !

  • Leur côté ludique pour les enfants, grâce en partie aux autocollants, idéal pour les impliquer dans l'organisation familiale et leur donner le goût de l'organisation. Un bon outil enfin pour les aider à se repérer dans le temps !

 

 

J'aime moins :

 

  • Leur prix élevé, aux alentours de 15 €. Si les extras vous indiffèrent, pourquoi ne pas opter pour un calendrier mensuel plus classique et moins onéreux.

  • Le côté parfois "gadget" des extras, ludiques pour les enfants, accessoires pour les parents et les enfants qui ont passé l'âge de s'amuser avec les petits stickers !

  • Le manque de place dans les cases dans certains calendriers, à moins d'écrire très, très petit ou d'avoir très peu de rdv à noter (ce qui le plus souvent n'est pas le cas chez une famille nombreuse !).

  • Le fait que les principaux calendrier couvrent 16 mois, de septembre à décembre de l'année suivante. Peu d'intérêt, 12 mois suffisent amplement.

  • Les agendas familiaux, qui selon moi font doublon avec les agendas dit classiques (papier ou virtuels), en dehors de l'agenda S'organiser en famille (Hugo & Cie) que je trouve particulièrement agréable.

 

 

Je recommande : 

  • Le Grand calendrier 2014/2015 (Fleurus), en particulier pour ses grandes cases et pour l'affichage de deux semaines par page uniquement, contre un mois pour les autres (et donc plus de places pour noter).

  • S'organiser en famille 2014/2015 (Hugo & Image), structuré également sur la base de deux semaines par page, avec de grandes cases et en prime la possibilité d'avoir toujours à portée de vue l'emploi du temps des enfants et les numéros utiles.


S'organiser en famille Hugo & Image

 

S'organiser en famille Hugo & Image

 

  • Le Family Planner Hebdo (Quo Vadis), pour les familles qui veulent s'organiser à la semaine.


Family Planner Hebdo de Quo Vadis

 

Family Planner Hebdo de Quo Vadis

 

Pour optimiser son usage, je conseille : 

 

  • D'impliquer dès le départ le conjoint et les enfants dans son utilisation, présentation et démonstration à l'appui.

  • D'exiger que chacun (en âge de le faire) y reporte scrupuleusement ses rdv.

  • D'être rigoureux dans le report des rdv sur le calendrier familial, sans quoi il perdrait rapidement tout son intérêt.

  • De le mettre à portée de vue de tous, la cuisine étant unaniment désignée comme l'endroit le plus stratégique, sur le frigo en particulier.

 

 

C'est vous qui en parlez le mieux !

J'ai aussi demandé votre avis sur la page Facebook de Zen & Organisée et j'en profite ici pour remercier les nombreuses contributrices qui sont venues confirmer que l'usage d'un calendrier familial vous était utile et force est de constater, en vous lisant, que pour bon nombre d'entre vous, vous ne pourriez plus vous en passer aujourd'hui !


Pour preuve, voici quelques-uns de vos témoignages enthousiastes : 


"Nous, ça fait 4 ans qu'on l'utilise. J'ai testé différents formats mais celui qui nous va le mieux est avec une grande page avec des cases assez grandes pour tout faire tenir. On y note les rdv, les sorties en famille ou scolaires, les vacances. Il nous a aussi beaucoup aidé pour mettre en place certaines règles à la maison. Qui fait quoi ? Et avec les autocollants sourires, on distribue "les bons points" et les nuages annulent les sourires. A la fin, on fait les comptes et il y a une petite récompense. Ca nous a aidé aussi à faire disparaître les pipis au lit. Du coup, on ne se passe plus de notre super calendrier. C'est notre mémoire familiale." (Sam)

 

- "Cela fait 7 ans que nous utilisons un calendrier familial. Tout le monde inscrit ses activités, les rendez-vous, les fêtes, les activités. Cette organisation nous permet de mieux concilier les réalités familiales que nous avons avec 3 enfants. Il fait partie de la routine familiale et c'est notre plus précieux outil !" (Nancy)

 

"Adopté depuis 2012, année de reprise du boulot après un congé parental, c'est un incontournable pour ne rien oublier ! Affiché en cuisine, centre névralgique de l'appart, le calendrier familial nous permet à mon mari et à moi de gérer les plannings entre boulot, école et activités des enfants ainsi que les invitations. Impensable de s'en passer désormais et il complète nos agendas personnels (agendas du téléphone/Ipad - nous n'avons plus d'agenda papier). Les enfants y collent les petits autocollants pour gérer leurs tours de table à dresser, à débarrasser, les jours de sport à l'école et leurs sorties scolaires. Ils adorent et cela leur permet de commencer à apprendre à s'organiser !" (Stéphanie)


- "Nous avons commencé grâce à un concours que vous aviez organisé. Nous avons gagné le calendrier Katak que nous avons beaucoup aimé. Nous avons voulu essayer le Don't Panic et cette année, ce sera le Grand Calendrier. Il est posé sur la porte du frigo, endroit stratégique et incontournable. Mon mari ne s'en servait pas jusqu'au jour où nous avons pris 2 rdv en même temps. Depuis, je lui dis systématiquement de regarder le calendrier du frigo. Nous en avons aussi 2 perso. Et nous les croisons les 3 le dimanche soir avant d'entamer la semaine, histoire de voir ce qui nous attend. C'est devenu indispensable pour notre famille, avec 2 enfants en bas âge. Merci Diane." (Choupa Choups)

 

- "Je suis une inconditionnelle de ce calendrier depuis 2 / 3 ans. J'y note tous les rdv ou les "pense-bête" (un gâteau à préparer pour un anniv', un sac de piscine à préparer, etc.). Il est en permanence aimanté sur le frigo." (Patricia)

 

"Mon mari est DJ, il y marque donc son planning pour le mois et ses rdv. Moi, de mon côté, tous mes rdv ou les dates à ne pas oublier, les échéances à respecter et il y a une colonne pour chacun de mes 2 enfants pour les activités extrascolaires et les rdv médicaux. Bref, tout ce qui occupe la petite famille ! ;-) Le planning sert à chacun mais également à savoir quand nous avons tous le même moment de libre pour enfin profiter en famille ! C'est pas évident toutes les semaines ! Il est sur le frigo et on le consulte quasiment tous les jours car le planning de mari peut changer... Et là, ça peut vite devenir le drame... Lol." (Céline)


- "J'en utilise un depuis 4 ou 5 ans, et toute la famille s'en sert. J'écris les activités ou obligations de chacun avec une couleur différente : rose pour ma grande, bleu pour mon petit, vert pour mon mari et rouge pour moi (en noir, le chien + divers). En un clin d'oeil, les enfants voient ce qui est prévu (tournois de basket, vacances chez papy et mamies, jour de bibliothèque) et mon mari ne dit plus qu'il ne sait pas ce qu'on fait le week-end prochain. J'ai besoin de visualiser les choses, tant que j'aurai les agendas de 4 personnes à gérer, je continuerai." (Cécile)

 

- "Oui, on en a un dans la porte du placard de la cuisine ! Avec des stickers pour ma fille (4 ans et demi), c'est bien. Elle compte les jours pour aller à la danse ou à un anniversaire ! Elle aime beaucoup que l'on regarde ensemble. Et depuis que je fonctionne avec ça, mon mari s'y met aussi et note ce qui lui semble important aussi. J'adore depuis plusieurs années maintenant !" (Sophie)

 

Dans un prochain billet, je vous parlerai également des agendas numériques et de quelques applications testées et approuvées qui vous permettront d'aller encore plus loin dans le partage d'informations avec votre moitié... A suivre, donc !

 

Partager cet article

20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 06:00

Couverture-Vie-Pratique-Feminin---Septembre-2014.jpg

 

On y est. La rentrée scolaire commence à occuper les esprits. Et pas seulement les esprits. Les médias aussi. Histoire de nous rappeler, au cas où nous l'aurions oublié, que la reprise approche à grands pas... 

Alors que j'ai été contactée très tôt avant-hier matin par une journaliste de BFM TV pour un face caméra dans la journée (et qui finalement n'a pas pu se faire faute d'une équipe de tournage disponible sur Montpellier) sur la rentrée, j'étais hier soir en duplex sur France Inter dans l'émission "Le Téléphone sonne" aux côté de Philippe Lefebvre sur un thème plus léger que l'actualité du moment : "Comment réussir sa rentrée en toute quiétude ?".

 

Et aujourd'hui, j'ai plaisir à partager avec vous 10 clés pour une rentrée super organisée qui viennent de paraître dans le magazine Vie Pratique Féminin, et pour lequel j'avais été interviewée en juin dernier (cliquez sur les trois visuels pour accéder au pdf, plus lisible, de chaque page). Un grand merci à Aurélie Michel pour cette interview.

 

10 clés pour une rentrée super organisée 1

 

10 clés pour une rentrée super organisée 3

 

10-cles-pour-une-rentree-super-organisee-4.jpg

 

Enfin, pour compléter le sujet, voici un article paru pendant mes congés le 22 juillet dernier dans l'Express Styles : "Comment préparer la rentrée sans stress ?", un article signé Sophie Gourion.

 

Si avec tout ça, vous n'êtes pas à bloc pour la rentrée... Après ce billet, c'est promis, je ne vous parle plus de la rentrée !

 


Partager cet article

15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 17:20

Recharger les batteries

 

Et ne pas les décharger moins d'une semaine après la reprise !

 

C'est avec beaucoup de plaisir et d'enthousiasme que je vous retrouve après un mois d'absence. J'avais prévu en partant en congés le 14 juillet dernier de m'absenter de la blogosphère durant 15 jours mais je vous avoue avoir eu besoin de davantage de temps. J'ai choisi de ne pas me "forcer" (et heureusement, pas une seule fois depuis la création de ce blog je ne me suis forcée à écrire !) et de me mettre à l'écoute de ce besoin. 

C'était ma petite Digital Détox à moi : envie de couper, de casser avec le rythme du quotidien, de débrancher, de déconnecter de tous les outils digitaux, de me recentrer sur les miens et sur ces plaisirs simples dont je vous parlais dans un précédent billet pour mieux revenir.

Revenir avec une énergie toute nouvelle et une sérénité sur laquelle je vais m'appuyer pour aborder la rentrée et les mois à venir. Je n'ai néanmoins pas "chômé" puisque je ramène dans mes valises tous pleins de nouveaux billets tous frais (programmation faite jusqu'à fin septembre) et un atelier inédit dont je vous parlerai début septembre et qui démarrera dès le 1er octobre.

J'espère, de votre côté, que votre été se passe à merveille !


***

 

Vendredi 15 août.

Pour certains, c'est un jour d'été comme les autres, ni plus ni moins. Pour les catholiques, c'est évidemment le jour de l'Assomption. Pour les salariés, c'est avant tout un jour férié qui vient allonger le week-end. Mais pour bon nombre d'entre nous, c'est une petite cloche qui sonne dans notre tête et qui vient nous rappeler que dans 15 jours, c'est DEJA la rentrée... Et oui. Déjà.

Il m'a donc semblé opportun de démarrer cette nouvelle saison avec 5 astuces pour recharger les batteries avant la rentrée... et ne pas les décharger moins d'une semaine après la reprise !

 

 

intro-printemps-energie-main-10236286.jpg

 

 

Astuce n° 1 : Remettre les pendules à l'heure

 

Parce que le rythme est différent, les journées plus longues et notre routine habituelle entre parenthèses, les deux mois d'été que sont juillet et août sont propices à l'introspection et aux bilans. Un moment privilégié pour revenir sur l'année (scolaire) écoulée, faire le point et prendre de la hauteur de vue.

  • Qu'allez-vous retenir de cette année ?
  • Qu'avez-vous apprécié ? Moins aimé ? Carrément détesté ?
  • Que pourriez-vous changer, modifier, compléter, améliorer ?
  • Quel est le besoin, l'envie, l'aspiration qui cherche à s'exprimer en vous ?

 

Prenez le temps qu'il faut pour procéder à ce mini état des lieux, qui n'a pas forcément besoin d'être long et fastidieux. Prenez plaisir à marquer une pause, à prendre de la distance sur votre quotidien et à interroger votre façon de fonctionner, voire même à questionner votre vision du monde.

 

Le but du jeu : vous amener à prendre conscience des habitudes qui vous gouvernent,et, parfois, quand vous le jugerez nécessaire, à les remettre en question.

 

Mais également à oser imaginer d'autres façons de faire et d'autres pistes qui vous permettront d'envisager votre quotidien différemment.


Vous constaterez très vite qu'au fil de votre réflexion, qui pourra être individuelle ou collective (avec votre conjoint par exemple), une ou plusieurs prises de conscience pourraient bien émerger et vous orienter vers une nouvelle étape de votre vie.

 

Pour ma part, j'ai toujours pris mes décisions les plus importantes en été, après avoir pris le temps de laisser émerger, là encore, ce qui ne cherchait qu'à s'exprimer mais qu'un quotidien dense et trépidant étouffait, écrasait, et parfois taisait.


Vous le verrez, c'est parfois déroutant, voire déstabilisant mais indispensable pour aller de l'avant et progresser vers une vie qui vous ressemble. Cette étape est ce qui permet de remettre les pendules à l'heure et de ratisser le terrain pour, dans un second temps, nous désencombrer de tout ce qui n'a plus lieu d'être et ne nous est plus utile (esprit, espace, agenda).



Astuce n° 2 : Se (re)mettre à l'écoute de son tempo personnel

 

Prendre le temps, ralentir, traîner un peu plus longtemps au lit le matin, se délecter de siestes aussi paresseuses que délicieuses, lézarder dans son jardin ou sur la plage avec un bon bouquin d'été, les vacances servent aussi et surtout à cela : se remettre à l'écoute de son rythme biologique et de son tempo personnel, pour à la fois reposer son corps et laisser le champ libre à son imagination et sa créativité.

 

Astuce n° 3 : Renouer avec tout ce qui nous fait du bien

 

Plus nous ralentissons le rythme, plus nous nous connectons facilement et spontanément avec ce qui nous fait du bien. A contrario, quand le tempo du quotidien s'accélère, nous nous coupons sans le vouloir avec tout ce qui pourrait, pourtant, nous ressourcer et recharger nos fameuses batteries. Un cercle vicieux qu'il vous appartient de rompre en vous réalignant avec ce qui vous fait du bien dès que vous sentez, en cours d'année, que le pilote automatique a repris le dessus.

Pour y arriver plus facilement, un petit exercice tout simple vous permettra de vous reconnecter en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire...

Je vous invite, là maintenant, à arrêter votre lecture et à vous emparer d'un stylo et d'un carnet de notes ou d'une feuille volante et de prendre 5 bonnes minutes (chrono en main), plus si vous en avez envie, pour noter tout ce qui vous fait du bien. Prenez soin de ne rien oublier, faites bien le tour de la question, soyez la plus exhaustive possible. Une fois cette liste rédigée, mettez-la hors de portée de votre vue, rangez-la dans un tiroir ou dans un cahier et oubliez-la !

Quand le rythme du quotidien aura repris ses droits, la prochaine fois que vous vous sentirez oppressée par les obligations de toute nature et les contraintes temporelles, sortez votre liste et relisez-la. Il vous suffira de vous inspirer de deux ou trois points de votre liste pour vous sentir déjà mieux et renouer avec ce qui vous fait du bien.

Idéalement, chaque journée de votre année scolaire devrait au moins comporter un point de votre liste. Il s'agira avant tout d' équilibrer le temps obligé et le temps à soi.


Même avec la meilleure volonté du monde et à moins d’être millionnaire (et encore !), nous devons toutes et tous composer avec plus ou moins d’obligations : aller travailler, gérer sa paperasse, etc…

C’est ce que j’appelle « le temps obligé ».

Néanmoins, soyez particulièrement attentives à la part qu’occupe ce temps obligé dans votre vie. Une vie équilibrée repose avant tout sur un bon équilibre entre temps obligé et temps à soi.

Nous ne pouvons pas tenir dans la durée, ou alors très ponctuellement et de manière temporaire et limitée, en remplissant nos journées, nos semaines, nos mois et nos années avec du temps obligé. Un emploi du temps qui laisse toute la place au temps obligé générera obligatoirement frustrations multiples, colères, stress, fatigue, épuisement.

En équilibrant temps obligé et temps à soi, en prenant la bonne habitude de vous ressourcer et de faire le plein d'énergie plus souvent (un petit peu tous les jours), non seulement vous aurez besoin de moins de temps pour faire le plein mais vous préserverez dans la durée votre capital énergie si précieux. 


Je vous propose donc de :

  • faire le point sur la part actuelle de votre temps obligé et de votre temps à soi
  • rééquilibrer progressivement le rapport entre les deux.

 

Astuce n° 4 : Se désencombrer de tout ce qui ne nous est plus utile

 

Je ne m'attarderai pas très longtemps sur ce point car j'y consacrerai un billet entier avant la fin du mois d'août, tant la question est essentielle et mérite qu'on y revienne, encore et encore. Passage obligé pour qui veut simplifier son quotidien, voie d'excellence vers qui entreprend un cheminement minimaliste, le désencombrement, en plus de libérer de l'espace et, quelquefois, du temps, libère une énergie folle !

Cette mise à jour vous permettra ni plus ni moins de faire de la place, au sens propre comme au sens figuré, pour ce qui compte vraiment pour vous au jour d'aujourd'hui, et vous rendre disponible, ouverte, prête en quelque sorte, pour ce qui est à venir.

 

Astuce n° 5 : Réinventer l'avenir

 

Transition toute trouvée : après avoir remis les pendules à l'heure, renoué avec ce qui vous fait du bien, vous être réalignée avec votre tempo personnel, désencombrée de tout ce qui ne vous est plus utile, vous devriez démarrer la rentrée forte d' une énergie renouvelée.

Mettez cette énergie à profit pour oser créer, imaginer, inventer ou réinventer l'année à venir. 

 C'est votre année 2014-2015, celle de personne d'autre. Elle vous appartient. 

Comme une page blanche à écrire et une impression délicieuse que tout est finalement possible...


 

ecrire-page-blanche.jpg


Partager cet article

20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 06:00

Magazine-Parents---Septembre-2013-bis.jpg

Non, je ne suis pas monothème et je vous promets : je ne pense pas à la rentrée scolaire H24, loin s'en faut !

Mais je ne pouvais pas passer à côté de ce dossier du numéro de Septembre 2013 du magazine Parents : "Bien s'organiser à la rentrée".

D'une part parce que le sujet, à J-15 de la rentrée, commence à devenir sérieusement d'actualité.

Et d'autre part parce que j'ai également eu le plaisir de participer à ce dossier en tant que consultante en organisation personnelle, aux côtés de Laurence Einfalt, fondatrice de l'agence Jara et auteure de Bien s'organiser, c'est facile ! (2005, Eyrolles Pratique).

J'ai en effet été interviewée début juillet par la journaliste Gaëlle Guernalec-Levy (que j'avais rencontrée sur Paris lors de la 1ère Conférence Maman Travaille), au sujet de la gestion du quotidien.

Vous retrouverez donc dans ce dossier "6 conseils pour rentrer du bon pied", ainsi qu'un article intitulé "Stop aux mercredis marathons !" : "Judo à 10h, piano à 14h et dessin à 17h... Vous avez envie d'éveiller votre enfant grâce à de nombreuses activités. Mais à trop en faire, il risque d'en perdre les bénéfices. Et si cette année, vous leviez le pied ?", avec en prime 3 questions posées à Violaine Guéritault, psychologue et auteure de La Fatigue émotionnelle et physique des mères (2004, Odile Jacob).

Un grand merci à Gaëlle Guernalec-Levy d'avoir pensé à Zen & Organisée pour son dossier !

Bonne lecture !

 

Bien-s-organiser-pour-la-rentree---Magazine-Parents---Sept.jpg

 

 

 

 

 

Partager cet article

9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 06:05

Couverture Top Santé Septembre 2013

 

Zen & Organisée a  eu le plaisir de contribuer au dossier "10 clés pour une rentrée sans stress" paru dans le magazine Top Santé du mois de septembre (en kiosque depuis quelques jours).

Ce dossier, rédigé par Aurélia Dubuc, journaliste pigiste montpelliéraine, fait intervenir trois experts :

 

- Yves-Alexandre Thalmann, psychologue clinicien, formateur (Suisse) et auteur de "Au diable, la culpabilité !" aux Editions Jouvence.

Nathalie Ducrot, Coach professionnelle certifiée PCC (Genève).

-  et moi-même !

 

Ce dossier me réserve une place de choix puisqu'une double page est réservée à mes "conseils", sous l'intitulé : "A la maison, on revoit ses habitudes" :

"Prendre le temps de faire un vrai petit-déjeuner, de préparer un dîner qui fait l'unanimité ou de se détendre avant d'aller dormir semble mission impossible ? En fait, c'est tout simple...".

 

4 problématiques (et leurs solutions) sont abordées dans la double page :

- Mettre tout en oeuvre pour trouver le sommeil

- Préparer le dîner n'est plus un casse-tête

- Des astuces pour prendre un bon petit-déjeuner

- Sortir du lit et se préparer sans courir partout

 

Et un encadré "Top Info" : 3 astuces pour préparer la rentrée et rester zen

 

10-cles-pour-une-rentree-sans-stress---Top-Sante-Septemb.jpg

 

 

 

Je profite de ce billet pour remercier chaleureusement Aurélia Dubuc qui pense régulièrement à moi pour ses papiers. Ma parution dans Elle Montpellier, et qui avait fait ma fierté à sa sortie (s'endormir le soir et se dire : "Aujourd'hui et toute cette semaine, ma bouille est dans Elle, c'est la classe" - Séquence égo), c'était déjà elle !

 

Aurelia-Dubuc.jpg

Merci Aurélia !

 

Sinon, côté kiosques, vous me retrouverez également dès septembre dans  Marie-France, Vie Féminin Pratique et le magazine Parents. Côté télé, je serai sur Chérie 25 dans l'émission "10 ans de moins" animée par Marie Fugain pour parler du temps pour soi.

En attendant, très, très bon week-end à vous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 06:00

 

 Classement bureau4

 

Les 10 commandements pour une rentrée zen :

1- Des fournitures scolaires, tu te débarrasseras
2- Rendez-vous chez les médecins, tu prendras
3- De l'administratif lié à la rentrée, tu te débarrasseras
4- De l'avance sur les inscriptions aux activités, tu prendras
5- Du tri dans les armoires, tu feras
6- Du temps pour la rentrée, tu te ménageras
7- Le point sur ton organisation, tu feras
8- Les horaires, tu recadreras
9- Une vraie pause plaisir, tu t'offriras
10- A oublier, tu t'obligeras !



Certes, au 4 juillet, l'année scolaire 2012/2013 n'est pas encore officiellement terminée mais je me suis dit qu'il serait utile que je remette au goût du jour ce billet de la rentrée 2011 pour les mamans organisées qui souhaiteraient prendre un peu d'avance sur la rentrée.

Alors, pour celles qui le souhaitent, voici quelques pistes qui devraient vous permettre de bien préparer cette rentrée 2013, une rentrée placée, bien sûr, sous le signe de la sérénité... Une rentrée zen, quoi !
 
 
- COMMANDEMENT n° 1 : Des fournitures scolaires, tu te débarrasseras

C'est le commandement n° 1, le seul, l'unique, celui qu'il faut retenir ! Car si vous faites partie des chanceuses qui récupèrent une (ou deux, trois, quatre) liste(s) de fournitures dès la fin du mois de juin, profitez-en pour vous en débarrasser le plus rapidement possible, et idéalement, avant de partir en congés. Vous partirez, comment dire, l'esprit tranquille...

 
  
1- On vide les cartables et on trie les fournitures dès la fin de l'année scolaire
Avant de vous lancer billes en tête dans les rayons de votre supermarché préféré, prenez néanmoins le temps de vous poser avec votre enfant et de vider son cartable.
 
Premier bénéfice : c'est extrêmement libérateur de faire le tri d'une année entière à peine celle-ci terminée, pour votre chère tête blonde comme pour vous. N'ayez aucun scrupule à déchirer et à jeter ce qui, de toute évidence, ne servira pas l'année suivante, comme les contrôles, les cahiers d'exercice, de brouillons, le cahier de texte, et même le fameux cahier de liaison...J'en sais quelquechose, j'ai longtemps fait de la résistance et gardé des années (du CP au CM1...) de classes, "au cas où". Au cas où quoi ?
 
Gardez les leçons et cahiers qui pourront éventuellement vous servir l'année d'après. Sinon, JE-TEZ ! Soyez sans pitié ! Vous verrez, ça fait du bien... Toi, le 13/20, schlaahhhh ! Toi, la dictée, poubelle ! L'enfant que vous étiez va se régaler...
Triez aussi les petites fournitures, jetez tout ce qui est abîmé ou cassé, traquez dans chaque recoin, chaque tiroir de la maison tout ce qui ressemble de près ou de loin à une fourniture et cochez sur votre liste de fournitures ce que vous avez déjà, ce sera toujours ça de fait.
 
  
2- Négociez avec votre enfant deux ou trois fournitures qu'il pourra choisir et partez seule pour le reste.
Chez nous, c'est la trousse, l'agenda, un ou deux classeurs, le stylo plume pour la grande. Pour le reste, c'est maman qui gère, et seule de préférence.
 
N'allez pas, sauf si vous ne pouvez pas faire autrement, vous compliquer la vie en emmenant votre petite tribu à Carrefour ou Auchan... Ce sera beaucoup, beaucoup plus rapide si vous y allez seule ! Vous pouvez par exemple faire comme Vivi qui se rend dans la grande surface près de chez elle le soir de la rentrée ou dans les jours qui suivent pour les achats de dernière minute mais le soir après 20h (ouvert jusqu'à 21h 30). Bien sûr, il n'y a presque plus personne. C'est plutôt malin.
  
3- Prenez votre courage à deux mains et lancez-vous !
Vous voilà fin prête, votre liste en main ! Il ne vous reste plus qu'à vous lancer dans les rayons en jouant des coudes comparant tranquillement les prix des marques avec la liste des  fournitures essentielles recommandées par l'Education Nationale, ou si le budget n'est pas un problème pour vous, en confiant votre liste à la papeterie de votre centre-ville qui se fera un plaisir de préparer les fournitures à votre place : gain de temps et tranquillité assurés. Porte-monnaie qui fait grise mine.
 
Ayez aussi le réflexe Internet. De nombreux sites se sont développés pour faciliter votre rentrée. Parmi eux : http://www.ma-rentree-scolaire.fr/ ou http://www.malistederentree.com/.
 
Enfin, n'oubliez pas les étiquettes et le papier transparent pour recouvrir les livres (autre corvée que j'adore...Qui ne rêve pas d'y consacrer une ou deux soirées dès les premiers jours de la rentrée !)

Mon bon plan : Le kit Plio de Handicap International : 5 € dont 1 € reversé à l'association, pour 10 couvertures de livres et 10 étiquettes (personnellement, avec deux collégiens et une trentaine de livres et de cahiers d'activité à couvrir, ça m'a changé la vie !).

4- Constituez un petit stock pour l'année.
Chez nous, chaque enfant (en âge d'aller à l'école) a sa petite boîte de fournitures pour l'année. Elle contient notamment un petit stock de bâtons de colle, de crayons de papier, de stylos bille de différentes couleurs et de tout ce qui n'aura pas besoin d'aller en continu dans la trousse ou le cartable. Je profite en général des lots disponibles uniquement à la rentrée dans le rayon fournitures pour faire le plein.
  
5- Commander les livres à acheter dans votre librairie.
Essayez de vous y prendre début août au plus tard, les approvisionnements se font sous deux ou trois semaines en fonction des livraisons. Vous éviterez la rupture de stock de la rentrée.

 
Rentrée des classes 3
 

 - COMMANDEMENT n° 2 : RDV chez les médecins, tu prendras

Vous repartirez en prime avec les certificats médicaux qui vous seront demandés lors de leur inscription aux activités sportives.
N'oubliez pas le dentiste et si besoin l'orthodontiste.
        
 
COMMANDEMENT n° 3 : De l'administratif lié la rentrée, tu te débarrasseras

Renouvelez l'assurance scolaire et/ou extra-scolaire idéalement par retour de courrier lorsque vous recevez le nouveau bulletin d'adhésion.
 
Rechargez si besoin la ou les cartes de cantine.
 
Faites le plein de photos d'identité des enfants pour la rentrée. Pensez en cours d'année à scanner la planche qui accompagne la photo de classe pour faire des réserves "numériques" de photos d'identité.
  
 

- COMMANDEMENT n° 4 : De l'avance sur les inscriptions aux activités extra-scolaires, tu prendras

Renouvelez les inscriptions des enfants aux activités qu'ils souhaitent poursuivre ou commencez à vous renseigner pour de nouvelles activités, en vérifiant bien sûr que ces dernières correspondent à vos possibliltés en terme de budget, de compatibilité horaires, de disponibilité, de distance, etc...
  
 

- COMMANDEMENT n° 5 : Du tri dans les armoires, tu feras

Faites, idéalement avec votre enfant, le point sur le contenu des armoires, placards, tiroirs et traquez les slips qui ne lui vont plus, les chaussettes qui autrefois étaient blanches, le bas de jogging qui arrive à la cheville, etc... Faites sans concession un bon tri dans les vêtements, sous-vêtements, chaussures et vêtements de sports de chacun de vos enfants, jetez sans regret et achetez ce qu'il manque pour bien démarrer la rentrée. Là encore, c'est salutaire. Vous ferez de la place dans les placards et saurez exactement ce qu'il vous faudra acheter. Prévoyez une nouvelle tenue (au moins un nouveau haut) pour qu'il (ou elle) se sente beau (ou belle) le jour J. Profitez-en, ce sont les Soldes !
  
  

- COMMANDEMENT n° 6 : Du temps pour la rentrée, tu te ménageras

N'hésitez pas à poser un, deux ou plusieurs jours de congés, si vous travaillez et que vous en avez la possibilité, pendant la semaine de la rentrée. Vous en serez d'autant plus sereine et, effet garanti, votre sérénité sera contagieuse. Votre présence rassurera les enfants et le stress ne franchira pas le seuil de votre paillasson.
 
Pascale, par exemple, a l'habitude de réserver une semaine entière de congés pour la rentrée. Mais un ou deux jours, voire un ou deux après-midi feront l'affaire. L'idée est surtout d'aborder cette première semaine sans pression, avec un peu de marge dans les emplois du temps.
  

 
- COMMANDEMENT n° 7 : Le point sur ton organisation, tu feras

Ce n'est pas moi qui vais vous dire le contraire... Pour ma part, depuis des années, je profite de l'été pour faire le point sur notre organisation, sur ce qui nous convient et ce que nous devons changer, faire évoluer, améliorer. Qu'il s'agisse de l'organisation du matin (le fameux "marathon du matin" tant redouté), des emplois du temps de chacun, de la gestion des courses et des repas ou encore des papiers administratifs, tout y passe. L'objectif étant de mettre du "liant", de la fluidité dans notre quotidien.
 
Aussi, je me pose toujours la même question : "Qu'est-ce qui va pouvoir nous faciliter la vie ?" Une variante : "Qu'est-ce que je ne veux plus vivre cette année ?"
 
Qu'il s'agisse de mettre en place des menus à la semaine ou de décider de se lever une demi-heure avant tout le monde, chaque proposition, y compris des enfants, est la bienvenue. Je retiens les meilleures, les plus réalistes aussi et nous testons, grandeur nature. Nous ajustons au besoin, nous affinons, jusqu'à trouver un rythme de croisière et inscrire cette nouvelle habitude dans la durée.
  
  

- COMMANDEMENT n° 8 : Les horaires, tu recadreras

Une semaine avant la rentrée, commencez à recadrer les horaires, du coucher en particulier, mais aussi tout doucement des repas, pour aider vos bouts de chou (petits et grands) à retrouver un rythme adapté à la reprise scolaire.
Pour les mettre dans le bain en douceur, et sans trop en faire, préparez ensemble les cartables, évoquez avec eux la reprise de l'école, les retrouvailles avec les copains, toutes les bonnes choses qui les attendent cette année, pour qu'ils commencent à se mentaliser à cette nouvelle année. Toujours, bien sûr, dans un état d'esprit résolument positif et optimiste ! Inutile de commencer à les menacer en leur disant : "Je te préviens, cette année, t'as intérêt à bosser ! Sinon..." A éviter.
 
Pour les inconditionnels des cahiers de vacances dont je ne fais pas partie, c'est peut-être le moment, environ quinze jours avant, de consacrer un temps déterminé (court si possible) aux révisions nécessaires (et seulement nécessaires), histoire de raviver les mémoires. A la maison, hormis la lecture, nous n'obligeons pas les enfants à réviser mais c'est un choix tout à fait personnel. Les vacances, c'est les vacances, c'est fait pour décompresser, pour se vider la tête, pour penser à autre chose, pour rêver, imaginer, s'ennuyer éventuellement... Pour les petites vacances, c'est pareil, les enfants font un vrai break. J'ai pu d'ailleurs remarquer avec les années que plus ils "déconnectaient", mieux et plus vite ils assimilaient à la reprise les notions qui ne l'étaient pas complètement avant de partir en vacances...
 
 

- COMMANDEMENT n° 9 : une vraie pause plaisir, tu t'offriras

Faites-vous du bien, prenez RDV chez le coiffeur et offrez-vous une nouvelle tête ! Prenez RDV chez votre institut favori pour un bon massage du corps et du visage juste avant la reprise de votre travail ou la rentrée des classes (les deux, c'est possible ?).
 
Pourquoi ne pas aussi programmer quelques petites surprises en famille la semaine de la rentrée pour remonter le moral de la tribu et se croire encore un peu en vacances ? Un petit resto improvisé en famille. Une dernière sortie au Parc aquatique si le soleil est encore au RDV (bon, cette année, c'est mal parti, autant oublier tout de suite...) ou un dernier pique-nique en soirée au bord de la plage (ça, c'est l'avantage d'habiter à Montpellier...!). De quoi aborder la rentrée sous un autre jour, non ?
 
 

- COMMANDEMENT n° 10 : A oublier, tu t'obligeras !

Certes, plus vous anticiperez sur la rentrée, plus votre rentrée sera zen mais ne focalisez pas non plus toute votre attention sur elle. Point trop n'en faut, comme pour tout, c'est une question de dosage et d'équilibre... Faites tranquillement et sereinement ce qu'il y a à faire si vous en avez envie et puis, oubliez ! Si vous avez la chance d'être en vacances, profitez-en à fond ! Savourez chaque instant, profitez de l'insouciance et des rituels si appréciés de l'été ! Vous aurez bien le temps d'être sérieuse... et organisée le reste de l'année !
 
J'espère que ce petit dossier vous sera utile, au moment où l'envie vous prendra de préparer la rentrée (avant ou après, mais surtout pas pendant les vacances, ok !).
 
Bien sûr, si vous avez d'autres pistes, vos trucs à vous, vos petits secrets pour une rentrée zen, venez les partager avec nous !
 
Voici en téléchargement au format word la   Check-list de Zen & Organisée pour bien préparer la rentrée 2013  que vous pourrez vous approprier en rajoutant vos propres points. 
      
Et en attendant la rentrée, je vous souhaite de très, très belles vacances, probablement, sûrement bien méritées !

Pied enfant vacances

Partager cet article

23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 13:03

C'est la rentrée scolaire 2 - Zen & OrganiséeOn a presque du mal à le croire avec cette chaleur étouffante, mais oui, contre toute attente, dans 10 jours, c'est la rentrée !

Après bientôt deux mois de déconnexion, la reprise est timide mais bien là...

Pour preuve, le téléphone qui se remet à sonner, les reprises de contact en douceur, et quelques signes qui ne trompent pas.

Côté Zen & Organisée :

- Je reprends les chroniques Pétroleuses de l'hebdo Jeudi Tout et viens de signer ma première chronique Serial Mother de la rentrée. Sujet tout choisi en avant-première : "Aïe... c'est déjà la rentrée !" (à paraître en kiosque le jeudi 30 août prochain).

- J'ai rendez-vous lundi prochain à France Bleu Hérault avec Léopoldine Dufour pour enregistrer avec elle une chronique sur... la rentrée ! 

- Jeudi 30 août : je participe à mon 1er déjeuner co-lunching à La Kitchenette, avec ma copine Pétroleuse Marilor (oui, LA @marilor !) mais je vous en reparlerai parce que tout ce qui commence par "co" et qui finit par "ing" me fascine : CO-lunching, CO-working, etc...

- Mardi 4 septembre : deadline pour envoyer, la boule au ventre, le manuscrit de mon livre (j'ai presque fini !) à mon éditrice. Ouff ! Il me reste à tout revoir, encore et encore, à rédiger la conclusion, à couper du texte (car j'ai toujours 23 000 caractères en trop !) et à finaliser les ressources en fin de livre (la bibliographie, c'est fait).

- Lancement courant septembre d'une offre structurée d'accompagnement à distance.

- Lancement courant septembre également d'une version pro du blog : Zen & Organisée, dans ma vie professionnelle ! (en cours de conception mais si vous voulez déjà y jeter un oeil et me donner votre avis par la même occasion...)

- Et reprise des accompagnements individuels, des interviews (pour les 2 blogs), des billets (si possible plus qu'un par mois !), etc...

Côté enfants, c'est un véritable mini-bouleversement qui nous attend car mon moyen rentre en 6ème et ma petite dernière fait elle aussi sa rentrée à l'école maternelle, en petite section ! Là aussi, je vous raconterai... Un vrai cap à franchir et une page qui se tourne. Séquence nostalgie. 

Côté organisation, je traîne un peu des pieds cette année (pas bien) et je n'ai pas encore coché toutes les cases de ma check-list de rentrée... Il faudrait peut-être que je relise les 10 conseils pour bien préparer la rentrée que j'avais publié l'année dernière, histoire de rester Zen... et organisée moi aussi !

Partager cet article

27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 22:00

tableau-noir.jpg

Mon fils de 10 ans, en classe de CM2, a une maîtresse formidable. Et je sais de quoi je parle, ma fille aînée, en classe de 4ème aujourd'hui, l'a "eue" en CM2 aussi...

En début d'année, elle nous a transmis via le cahier de liaison quelques conseils pleins de bon sens. Je n'ai pas résisté, avec son accord, à l'envie de les partager avec vous !

 

Voici mes préférés :

"Tous les enfants sont différents et il n'existe pas de recette pédagogique miracle pour réussir.

Reste quelques principes de bon sens...

Si votre enfant est en difficulté, le plus malheureux c'est lui, pas vous. En le culpabilisant, vous ajouterez à son sentiment d'échec la peur de ne pas être aimé. Essayez plutôt de comprendre ce qui ne va pas et cherchez avec lui des solutions pour y remédier...

Au moindre succès, encouragez-le et félicitez-le.

Vous êtes incapable de comprendre l'exercice de grammaire ou le travail demandé, peu importe.  Vous n'avez pas à faire les devoirs de votre enfant à sa place. En revanche, il est primordial d'en parler avec lui, de vous intéresser à ce qu'il fait à l'école.    

Surveillez son travail... avec mesure. Faites lui réciter ses leçons. Mais ne soyez pas trop sur son dos, il doit apprendre à devenir autonome, à savoir gérer son travail.  

Essayez de lui procurer un environnement propice au travail. Pour certains, ce sera un bureau au calme tandis que pour d'autres dans la cuisine ou sur la table de la salle à manger, près des parents.

Laissez-le goûter tranquillement et jouer au ballon (plutôt que regarder la télé) avant de faire le travail scolaire. Assurez-vous qu'il a suffisamment d'heures de sommeil.

Encouragez ses passions. Rien ne sert, par exemple, de réduire les activités de loisirs à la suite d'un problème scolaire. Le sport, la musique, la danse sont au contraire l'occasion pour les jeunes de développer certaines compétences et de se sentir valorisés."

 

A l'heure où les enfants sont soumis de plus en plus tôt, parfois dès la grande section de maternelle, à une logique de performance et de compétition, quand on voit qu'ils sont de plus en plus nombreux à fondre en larmes dès l'école élémentaire parce qu'ils ont eu une "mauvaise" note (un 16 quand les parents demandent un 18 minimum...), ces petits conseils tous simples rassurent, non ?

Merci maîtresse !

Partager cet article

11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 18:03

Check-list2.jpg

 

Comme convenu, vous pouvez désormais télécharger la Check-list de Zen & Organisée pour bien préparer la rentrée 2011 et vous l'approprier en rajoutant vos propres points.

Allez, j'arrête de vous embêter avec la rentrée ! Promis, je n'en parle plus avant... la rentrée ? 

Partager cet article

8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 14:10
Rentrée des classes 1     
 
Pour les parents, la fin de l'été rime souvent avec le stress de la rentrée. Chose promise, chose dûe : voici quelques pistes qui devraient vous permettre de bien préparer cette rentrée 2011, une rentrée placée, bien sûr, sous le signe de la sérénité...
 
  • CONSEIL COMMANDEMENT n° 1 : Les fournitures scolaires, tu te débarrasseras...  
Rentrée des classes 4 
C'est le commandement n° 1, le seul, l'unique, celui qu'il faut retenir ! Car si vous faites partie des chanceuses qui récupèrent une (ou deux, trois, quatre) liste(s) de fournitures dès la fin du mois de juin, profitez-en pour vous en débarrasser le plus rapidement possible, et idéalement, avant de partir en congés. Vous partirez, comment dire, l'esprit tranquille...  
 
1- On vide les cartables et on trie les fournitures dès la fin de l'année scolaire
Avant de vous lancer billes en tête dans les rayons de votre supermarché préféré, prenez néanmoins le temps de vous poser avec votre enfant et de vider son cartable.
Premier bénéfice : c'est extrêmement libérateur de faire le tri d'une année entière à peine celle-ci terminée, pour votre chère tête blonde comme pour vous. N'ayez aucun scrupule à  déchirer et à jeter ce qui, de toute évidence, ne servira pas l'année suivante, comme les contrôles, les cahiers d'exercice, de brouillons, le cahier de texte, et même le fameux cahier de liaison...J'en sais quelquechose, j'ai longtemps fait de la résistance et gardé des années (du CP au CM1...) de classes, "au cas où". Au cas où quoi ?
Gardez les leçons et cahiers qui pourront éventuellement vous servir l'année d'après. Sinon, JE-TEZ ! Soyez sans pitié ! Vous verrez, ça fait du bien... Toi, le 13/20, schlaahhhh ! Toi, la dictée, poubelle ! L'enfant que vous étiez va se régaler...
Triez aussi les petites fournitures, jetez tout ce qui est abîmé ou cassé, traquez dans chaque recoin, chaque tiroir de la maison tout ce qui ressemble de près ou de loin à une fourniture et cochez sur votre liste de fournitures ce que vous avez déjà, ce sera toujours ça de fait.
  
2- Négociez avec votre enfant deux ou trois fournitures qu'il pourra choisir et partez seule pour le reste.
Chez nous, c'est la trousse, l'agenda, un ou deux classeurs, le stylo plume pour la grande. Pour le reste, c'est maman qui gère, et seule de préférence.
N'allez pas, sauf si vous ne pouvez pas faire autrement, vous compliquer la vie en emmenant votre petite tribu à Carrefour ou Auchan... Ce sera beaucoup, beaucoup plus rapide si vous y allez seule !  Vous pouvez par exemple faire comme Vivi (http://les-blablas-de-vivi.over-blog.com) qui se rend dans la grande surface près de chez elle le soir de la rentrée ou dans les jours qui suivent pour les achats de dernière minute mais le soir après 20h (ouvert jusqu'à 21h 30). Bien sûr, il n'y a presque plus personne. C'est plutôt malin.
 
3- Prenez votre courage à deux mains et lancez-vous ! 
Vous voilà fin prête, votre liste en main ! Il ne vous reste plus qu'à vous lancer dans les rayons en jouant des coudes comparant tranquillement les prix des marques avec la liste des Essentiels de la rentrée de votre hyper, ou si le budget n'est pas un problème pour vous, en confiant votre liste à la papeterie de votre centre-ville qui se fera un plaisir de préparer les fournitures à votre place : gain de temps et tranquillité assurés. Porte-monnaie qui fait grise mine.
Ayez aussi le réflexe Internet. De nombreux sites se sont développés pour faciliter votre rentrée. Parmi eux : www.rentreedesclasses.fr ou www.ma-papeterie.com.
Enfin, n'oubliez pas les étiquettes et le papier transparent pour recouvrir les livres (autre corvée que j'adore...Qui ne rêve pas d'y consacrer une ou deux soirées dès les premiers jours de la rentrée !)  
   
4- Constituez un petit stock pour l'année.
Chez nous, chaque enfant (en âge d'aller à l'école) a sa petite boîte de fournitures pour l'année. Elle contient notamment un petit stock de bâtons de colle, de crayons de papier, de stylos bille de différentes couleurs et de tout ce qui n'aura pas besoin d'aller en continu dans la trousse ou le cartable. Je profite en général des lots disponibles uniquement à la rentrée dans le rayon fournitures pour faire le plein.
 
5- Commander les livres à acheter dans votre librairie.
Essayez de vous y prendre début août au plus tard, les approvisionnements se font sous deux ou trois semaines en fonction des livraisons. Vous éviterez la rupture de stock de la rentrée.
Rentrée des classes 3
  • CONSEIL n° 2 : Prenez RDV chez les médecins
Anticipez là encore dès la fin de l'année scolaire en prenant RDV chez le médecin (plusieurs semaines d'attente pour le pédiatre) pour juillet ou août pour un "Check-up" complet de votre progéniture : mise à jour des vaccinations, contrôle de la vision et de l'audition...
Vous repartirez en prime avec les certificats médicaux qui vous seront demandés lors de leur inscription aux activités sportives.
N'oubliez pas le dentiste et si besoin l'orthodontiste.
   
  • CONSEIL n° 3 : Débarrassez-vous de l'administratif en lien avec la rentrée
Renouvelez l'assurance scolaire et/ou extra-scolaire idéalement par retour de courrier lorsque vous recevez le nouveau bulletin d'adhésion.
Rechargez si besoin la ou les cartes de cantine.
Faites le plein de photos d'identité des enfants pour la rentrée. Pensez en cours d'année à scanner la planche qui accompagne la photo de classe pour faire des réserves "numériques" de photos d'identité.
 
  • CONSEIL n° 4 : Prenez de l'avance sur les inscriptions aux activités extra-scolaires
Renouvelez les inscriptions des enfants aux activités qu'ils souhaitent poursuivre ou commencez à vous renseigner pour de nouvelles activités, en vérifiant bien sûr que ces dernières correspondent à vos possibliltés en terme de budget, de compatibilité horaires, de disponibilité, de distance, etc...
 
  • CONSEIL n° 5 : Faites du tri dans les armoires
Faites, idéalement avec votre enfant, le point sur le contenu des armoires, placards, tiroirs et traquez les slips qui ne lui vont plus, les chaussettes qui autrefois étaient blanches, le bas de jogging qui arrive à la cheville, etc... Faites sans concession un bon tri dans les vêtements, sous-vêtements, chaussures et vêtements de sports de chacun de vos enfants, jetez sans regret et achetez ce qu'il manque pour bien démarrer la rentrée. Là encore, c'est salutaire. Vous ferez de la place dans les placards et saurez exactement ce qu'il vous faudra acheter. Prévoyez une nouvelle tenue (au moins un nouveau haut) pour qu'il (ou elle) se sente beau (ou belle) le jour J.
 
  • CONSEIL n° 6 : Ménagez-vous du temps pour la rentrée
N'hésitez pas à poser un, deux ou plusieurs jours de congés, si vous travaillez et que vous en avez la possibilité, pendant la semaine de la rentrée. Vous en serez d'autant plus sereine et, effet garanti, votre sérénité sera contagieuse. Votre présence rassurera les enfants (et le mari en passant...) et le stress ne franchira pas le seuil de votre paillasson.
Pascale, par exemple, a l'habitude de réserver une semaine entière de congés pour la rentrée. Mais un ou deux jours, voire un ou deux après-midi feront l'affaire. L'idée est surtout d'aborder cette première semaine sans pression, avec un peu de marge dans les emplois du temps.
 
  • CONSEIL n° 7 : Faites le point sur votre organisation
Ce n'est pas moi qui vais vous dire le contraire... Pour ma part, depuis des années, je profite de l'été pour faire le point sur notre organisation, sur ce qui nous convient et ce que nous devons changer, faire évoluer, améliorer. Qu'il s'agisse de l'organisation du matin (le fameux "marathon du matin" tant redouté), des emplois du temps de chacun, de la gestion des courses et des repas ou encore des papiers administratifs, tout y passe. L'objectif étant de mettre du "liant", de la fluidité dans notre quotidien.
Aussi, je me pose toujours la même question : "Qu'est-ce qui va pouvoir nous faciliter la vie ?" Une variante : "Qu'est-ce que je ne veux plus vivre cette année ?"
Qu'il s'agisse de mettre en place des menus à la semaine ou de décider de se lever une demi-heure avant tout le monde, chaque proposition, y compris des enfants, est la bienvenue. Je retiens les meilleures, les plus réalistes aussi et nous testons, grandeur nature. Nous ajustons au besoin, nous affinons, jusqu'à trouver un rythme de croisière et inscrire cette nouvelle habitude dans la durée.
 
  • CONSEIL n° 8 : Recadrez les horaires
Une semaine avant la rentrée, commencez à recadrer les horaires, du coucher en particulier, mais aussi tout doucement des repas, pour aider vos bouts de chou (petits et grands) à retrouver un rythme adapté à la reprise scolaire.
 
Pour les mettre dans le bain en douceur, et sans trop en faire, préparez ensemble les cartables, évoquez avec eux la reprise de l'école, les retrouvailles avec les copains, toutes les bonnes choses qui les attendent cette année, pour qu'ils commencent à se mentaliser à cette nouvelle année. Toujours, bien sûr, dans un état d'esprit résolument positif et optimiste ! Inutile de commencer à les menacer en leur disant : "Je te préviens, cette année, t'as intérêt à bosser ! Sinon..." A éviter.
Pour les inconditionnels des cahiers de vacances dont je ne fais pas partie, c'est peut-être le moment, environ quinze jours avant, de consacrer un temps déterminé (court si possible) aux révisions nécessaires (et seulement nécessaires), histoire de raviver les mémoires. A la maison, hormis la lecture, nous n'obligeons pas les enfants à réviser mais c'est un choix tout à fait personnel. Les vacances, c'est les vacances, c'est fait pour décompresser, pour se vider la tête, pour penser à autre chose, pour rêver, imaginer, s'ennuyer éventuellement... Pour les petites vacances, c'est pareil, les enfants font un vrai break. J'ai pu d'ailleurs remarquer avec les années que plus ils "déconnectaient", mieux et plus vite ils assimilaient à la reprise les notions qui ne l'étaient pas complètement avant de partir en vacances...
 
  • CONSEIL n° 9 : Chouchoutez-vous  et offrez-vous une vraie pause  plaisir !
Faites-vous du bien, prenez RDV chez le coiffeur et offrez-vous une nouvelle tête ! Prenez RDV chez votre institut favori pour un bon massage du corps et du visage juste avant la reprise de votre travail ou la rentrée des classes (les deux, c'est possible ?).
Pourquoi ne pas aussi programmer quelques petites surprises en famille la semaine de la rentrée pour remonter le moral de la tribu et se croire encore un peu en vacances ? Un petit resto improvisé en famille. Une dernière sortie au Parc aquatique si le soleil est encore au RDV (bon, cette année, c'est mal parti, autant oublié tout de suite...) ou un dernier pique-nique en soirée au bord de la plage (ça, c'est l'avantage d'habiter à Montpellier...!). De quoi aborder la rentrée sous un autre jour, non ?
 
  • CONSEIL n° 10 : Et enfin, oubliez !
Certes, la rentrée approche à grands pas mais ne focalisez pas non plus toute votre attention sur elle. Point trop n'en faut, comme pour tout, c'est une question de dosage et d'équilibre... Faites tranquillement et sereinement ce qu'il y a à faire si vous en avez envie et puis, oubliez ! Si vous avez la chance d'être en vacances, profitez-en à fond ! Savourez chaque instant, profitez de l'insouciance et des rituels si appréciés de l'été ! Vous aurez bien le temps d'être sérieuse... et organisée le reste de l'année !
J'espère que ce petit dossier vous sera utile, au moment où certaines ont repris le chemin du travail et commencent à préparer activement la rentrée. Je mettrai en téléchargement dans le courant de cette semaine, pour celles que le sujet intéresse, une Check-list exhaustive à cocher, pour ne rien oublier.
Bien sûr, si vous avez d'autres pistes, vos trucs à vous, vos petits secrets pour bien vivre cette période animée, venez les partager avec nous !
 

Partager cet article

6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:42

Orteils en éventail 2

Bon, OK, je vous l'accorde, l'année scolaire vient de se terminer (Ouff !!), on est toutes (plus ou moins) sorties indemnes des "pestacles" de fin d'année, kermesses et autres galas (multipliés par le nombre de vos enfants) qu'on ne râterait, bien sûr, pour rien au monde mais qu'on apprécie encore plus quand ils se terminent, et on a envie d'entendre parler de TOUT sauf de rentrée scolaire !

C'est l'été, les vacances, le farniente, les siestes, les horaires qui n'en sont plus, les tenues décontractées, les apéros, les piques-niques, les programmes de M... à la télé, les enfants chez les uns, chez les autres, chez mamie, chez tata, en colonie, les têtes à têtes avec votre amoureux si vous avez bien "dispatché" vos enfants (je rigole...)... Et vous avez bien raison, car même si vous travaillez encore, la fin de l'année scolaire a déjà un très, très bon goût de vacances... On commence à lâcher prise, à décompresser et ça fait du bien !

Mais la rentrée va vite pointer le bout de son nez et mieux vaut s'y prendre un peu à l'avance si on veut démarrer la prochaine année scolaire sur de bonnes bases.

Zen et Organisée est en train de vous concocter un dossier béton sur la rentrée. D'ici là, si vous avez des astuces, des petites combines, des trucs bien à vous pour préparer au mieux la reprise, n'hésitez pas à les partager avec nous !

 

Partager cet article

                      

                      Diane BALLONAD ROLLAND

                    

 

 

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi, mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

 

Je m’appelle Diane, j'ai 44 ans, je suis Coach professionnelle certifiée, spécialiste de l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, Consultante et Formatrice en Gestion du temps et Equilibre de vie depuis 2010, et je suis aussi la maman imparfaite de 3 enfants. Zen & Organisée, certes, mais je vous rassure, pas tous les jours et c'est tant mieux !

Mon coeur de métier est d'aider les femmes débordées, fatiguées, stressées par les contraintes de la vie quotidienne, à se réapproprier leur temps et à (re)trouver un équilibre. C'est ce qui porte chaque jour depuis plus de 7 ans aujourd'hui.

Créé en novembre 2010, ce blog propose, à travers des articles, des ressources, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes (avec exigence mais sans recettes miracles !) pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.

 

Je suis ce que l'on appelle une "entrepreneuse nomade", travaillant aussi bien dans le train que dans un café, dans un espace de coworking ou chez moi. C'est un mode de vie qui me ressemble, doux, libre et créatif, dans lequel je m'épanouis et peux donner le meilleur :)

Je me suis créée une vie professionnelle sur-mesure : mon quotidien aujourd'hui s'organise autour de différentes activités, toutes complémentaires. Chacune d'elles sans exception me passionne, qu'il s'agisse d'accompagner sur le chemin de l'équilibre et du sens, d'écrire pour mes blogs, de travailler à un nouveau livre, de concevoir un nouvel atelier en présentiel ou en ligne, d'animer une formation, grand public ou proposée par un organisme de formation, ou encore une conférence dans une entreprise.

Entière, intuitive, multiple, j'aime les choses simples et travaille avant tout avec le coeur et en accord avec mon ressenti.

Je ne triche jamais et privilégie l'authenticité, tant dans mon travail que dans mes relations. En réalité, je n'ai aucun mérite car je ne sais pas travailler autrement que dans la confiance, la bienveillance et le respect réciproques.

Si c'est aussi votre cas, nous avons toutes les chances de nous entendre et de faire un bout de chemin ensemble !
 

"L'étoile, c'est ce qui canalise nos énergies, c'est un appel à nous mettre en route, c'est une direction que nous ressentons comme juste au sens plein du terme, c'est une finalité dont découlent les objectifs et qui leur donne de la cohérence et du sens. Elle n'est pas forcément facile ni agréable à suivre, mais c'est elle qui donne du sens à notre existence et nous permet de faire du temps l'allié de notre vie." (François Délivré)

 

Ma box "Zen & Organisé" dans Happy Life Box

 

{Manifeste pour une vie plus douce} PDF à télécharger gratuitement

 

{Mes 50 Mantras pour se réapproprier son temps} PDF à télécharger gratuitement
{Se former au métier d'home-organiser} L'Académie des Pros de l'organisation

 

{Mon podcast audio} sur Soundcloud ou Apple Podcast

 

{Le temps et moi} Mon programme de méditation sur l'app Méditer avec Petit Bambou

 

Magical Timing au travail, Concilier sérénité et organisation (2018, Rustica Editions)

 

Magical Timing, l'art de retrouver du temps pour soi (2017, Rustica Editions)

 

J'arrête de procrastiner, 21 jours pour arrêter de tout remettre au lendemain (2016, Eyrolles)

 

 

 

Membre Fondatrice et Présidente de la FFPO