Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 04:57
Le temps et moi : mon programme de méditation avec Petit BamBou !

 

Quel grand bonheur en cette rentrée 2017 de vous présenter enfin le programme de méditation que nous avons conçu avec la célèbre application pour méditer, Petit BamBou !

Vous connaissez probablement déjà Petit BamBou

En deux mots, car on ne la présente plus, Petit BamBou est la start-up à l'origine de "Méditer avec Petit BamBou", un service digital de méditation, disponible sur iOS, Android et sur le web.

Leader en France et dans le monde francophone, l'application vient de franchir la barre symbolique du million d'utilisateurs (2 000 nouveaux par jour !) et compte plus de 875 000 fans sur Facebook. 

Les 8 premières séances sont gratuites, et permettent de s'initier à son rythme à la méditation. Les utilisateurs ont également la possibilité de s'abonner pour accéder au catalogue complet  de près de 500 méditations, à partir de 4,99€/mois (consulter l'ensemble des programmes du catalogue ici).

***

Je vous laisse imaginer ma joie (et un peu ma fierté aussi, n'est-ce pas !) quand Benjamin, l'un des co-fondateurs de l'app, m'a contacté par mail pour me proposer de travailler ensemble sur un programme de gestion consciente du temps...

 

C'était un soir d'avril 2016, vous savez, un de ces soirs qui vous apportent de belles et délicieuses surprises, comme nous les aimons tous : 

"Bonjour Diane,
Je voulais vous dire que j’adorerais faire un programme de méditation sur la gestion du temps et la procrastination. Voilà c’est mon envie du soir !! Je la partage.
A bientôt peut être pour brainstormer sur ce projet!"
 
 
Nous nous connaissions déjà avec Benjamin puisque nous avions beaucoup échangé par mail et que j'avais déjà relayé sur le blog son challenge #8jourspourmediter en novembre 2015.
 
Mais là, c'était une proposition que je ne pouvais pas laisser passer, et qui semblait tellement évidente... C'est exactement cela, une évidence : allier méditation et gestion consciente du temps !
 
Adepte depuis longtemps de la méditation, j'ai suivi il y a quelques années le programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) et intégré une pratique tant formelle qu'informelle dans mon quotidien, mais aussi dans le coeur même de mon travail.
 
Quoi de mieux que la méditation pour arrêter cette folle accélération du temps et se centrer sur l'être plutôt que sur le faire...
 
Quoi de mieux pour quitter le mode multitasking et réapprendre à habiter pleinement l'instant présent et se consacrer au seul objet de notre attention ?
 
Quoi de mieux pour prendre du temps pour soi, et plus globalement, pour enfin prendre soin de soi ?
 
 
 

Pourquoi ce programme "Le temps et moi" ?

 

 
Pris dans l'accélération folle des modes de vie, débordé par le poids de la charge mentale et le stress professionnel (au point de voir un nombre croissant de burn-out) et parfois aussi prêt à tout pour éviter l'ennui, notre relation au temps est au coeur de vos vies !
 
Or les approches traditionnelles pour gérer son temps, seules, atteignent leurs limites. Elles sont souvent présentées comme une approche structurée, rationnelle, parfois même disciplinée par des listes de choses à faire (les fameuses TODO) et des apps dédiés à la gestion des tâches.
 
En ralentissant et en s'arrêtant de FAIRE pour s'entraîner à ETRE en méditant, il est possible de retrouver un équilibre, de prendre davantage conscience de sa dimension intérieure et son ressenti, et de faire plus appel à son intuition pour avancer.
 
Le rapport au temps est justement au coeur du projet Petit BamBou.
 
Chaque méditant doit en effet commencer par décider d'en faire une habitude et d'y consacrer du temps (chaque jour idéalement). Or trouver ce temps pour pratiquer est le principal frein au développement de la méditation de pleine conscience.
 
Pour réduire les obstacles matériels et mentaux en travers de sa propre intention, Petit BamBou a conçu une app mobile, qui permet de méditer n'importe où et n'importe quand, de précharger les séances pour les moments hors connexion, de programmer des rappels (en évitant les injonctions contre productives).
 
Mais il manquait quelque chose pour se réconcilier encore plus avec le temps qui passe, avec l'instant présent...

 

La pleine conscience n'est pas le nouvel outil de management pour mieux gérer son temps. Elle permet surtout de travailler son discernement, de distinguer l'urgent de l'important, de répondre avec attention plutôt que de réagir avec rapidité...".

Christophe André

 

Dès nos premiers échanges, l'équipe de Petit BamBou a mis l'accent sur une intention commune : aider le grand public à revenir à l'essentiel et à pacifier la relation au temps.

Et en effet, après le blog, les livres, les formations, les ateliers, ce projet était pour moi une opportunité formidable de toucher un public encore plus large et de transmettre ma vision d'une relation au temps apaisée et sereine, celle qui m'anime et m'habite depuis 2010.

Nous avons donc travaillé pendant des mois, et c'est peu de le dire, pour concevoir ce programme et nourrir des séances de méditation de pleine conscience qui permettent, de façon générale, d'entraîner son mental à apprivoiser le temps et en particulier de lever de nombreux freins à une pratique régulière de la méditation.

J'ai mis beaucoup plus de temps à écrire ces séances, d'abord parce que mon hiver, vous le savez, a été très compliqué, mais aussi parce que l'écriture de séances de méditation n'a rien à voir avec l'écriture linéaire d'un livre ou même d'un article de blog, à laquelle je suis habituée...

Cela fut pour moi un vrai challenge à relever, et un apprentissage qui m'a obligée à sortir de ma zone de confort... et de certitude ! ;)

Mais le résultat vaut largement tous ces efforts car nous sommes aujourd'hui très fiers du résultat. Les premiers retours que nous recevons sur le programme, en ligne depuis fin août, sont déjà très, très encourageants !

 

Je vous laisse le découvrir ci-dessous via une petite introduction vidéo : 

 

 

Un programme de 18 séances de 15 minutes

 

Le programme Le temps et moi, accessibles aux abonnés, compte 18 séances de méditation d'une durée de 15 minutes en moyenne.

Il invite à faire de simples pauses régulières de 15 minutes, guidées par son smartphone, pour se réapproprier son temps avec bienveillance et confiance, et être plus efficace en habitant l'instant présent !

 

Il vise surtout à développer, à distiller, progressivement, par petites touches, sans jamais forcer, un rapport au temps différent, serein, lucide, bienveillant, plus doux avec soi...

 

  • Un rapport au temps qui saurait nous placer de nouveau au coeur de nos priorités et cesserait de faire passer les besoins des autres avant les nôtres, tout aussi légitimes, sans culpabilité inutile et souvent démesurée.

 

  • Un rapport au temps pour accepter (de ne pas tout faire, de dire non...) tout en observant nos éventuelles résistances, croyances, attachements ou dépendances !

 

  • Un rapport au temps enfin qui nous permettrait de nous redécouvrir et de renouer avec notre nature profonde et notre créativité naturelle, toutes deux étouffées par des journées souvent vécues en apnée.

 

Extrait du programme Le temps et moi app Petit BamBou conçu par Diane Ballonad Rolland du blog Zen & Organisée
Ecouter un extrait

 

 

Une présentation presse au Musée d'Orsay

 

Nous avons eu le grand bonheur de le présenter à la presse vendredi dernier dans le cadre magnifique et inspirant du Café Campana au Musée d'Orsay.

Benjamin et moi avons accueilli les journalistes présents pour leur présenter le programme et notre intention commune, et leur proposer une méditation guidée en plein coeur de l'effervescence du Café Campana.

Quelle expérience délicieuse (et quelle chance !) de méditer au coeur même du Musée d'Orsay, sous la grande horloge qui surplombe le café ! 

 

 

Pour finir, retrouvons-nous ce midi de 12h à 13h en chat LIVE sur Facebook pour continuer à parler du temps et des voies qui peuvent nous permettre de le réapprivoiser ! 

S'inscrire et participer à l'événement

 

 

Je vous dis donc à tout à l'heure peut-être !

Diane

 

31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 05:30
50 mantras pour se réapproprier son temps (PDF à télécharger)

Il y a un peu plus d'un an, lorsque Rustica Editions m'a proposé d'écrire un livre sur ma démarche d'accompagnement, Magical Timing, j'ai eu pour ainsi dire carte blanche ! Un bonheur...

Très vite, j'ai voulu proposer deux parties bien distinctes, une partie pour prendre conscience, et une autre pour mettre en pratique. Mon intention dès le départ était de dépasser la théorie, toujours un peu "facile", et de proposer des pistes concrètes, applicables, courtes et aussi variées que possible pour retrouver du temps pour soi, et ralentir le rythme.

J'ai enfin choisi de proposer à mes lectrices (et j'espère à mes lecteurs aussi !) un condensé de toutes ces pistes sous forme de liste : 50 pistes essentielles à retenir pour se réapproprier son temps !

Histoire de les avoir facilement sous la main, comme une forme de mémo...

Ces 50 pistes essentielles peuvent véritablement agir comme des mantras, et pourront même servir de support à vos séances de méditation de pleine conscience, si vous méditez.

 

Et parce que je les trouve sincèrement utiles, j'ai souhaité vous donner la possibilité de les télécharger gratuitement : 

 

Télécharger le PDF

 

Enfin, j'ai inséré après la liste des 50 mantras pour se réapproprier son temps deux pages de notes afin que vous puissiez créer et noter au fur et à mesure vos propres mantras à vous !

 

 

Je vais également égréner chacun de ces 50 mantras dans des citations que je vais partager sur les réseaux sociaux à compter de ce jour, à raison d'un ou deux par semaine :)

J'espère qu'elles vous plairont !

 

 

J'envisage enfin (mais je suis pour le coup preneuse de votre avis !) de les faire imprimer sous forme d'un petit jeu de cartes au format carré en édition limitée, voire de cartes postales ou de magnets à coller sur son réfrigirateur, histoire de bien garder à l'esprit et en vue combien notre temps est précieux et mérite toute notre attention ! :)

N'hésitez pas à me donner votre avis ici sous les commentaires, via Facebook, Twitter ou Instagram !

 

En attendant de vous lire, je vous souhaite un bon mercredi et vous dis à très bientôt, 

Diane

 

19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 05:45
Déposez les armes et pacifiez votre relation au temps !

 

Le temps est parfois vécu comme une contrainte, voire comme un ennemi à abattre. Certains d'entre nous ont toujours l'impression de courir après lui et de ne jamais en avoir assez.

 

Engagés dans une bataille perdue d'avance, nous mettons alors tout en oeuvre pour en gagner toujours plus, ne pas en perdre davantage ou tenter vainement d'en mettre de côté.

 

D'autres considèrent le temps comme une ressource au service de notre accomplissement et de notre bien-être.

 

Et si nous changions de paradigme ? Et si nous cessions de considérer le temps comme notre ennemi juré dont l'objectif premier serait de nous nuire ?

 

Dédiabolisons le temps une fois pour toutes et retrouvons notre plein pouvoir ! Car non, il n’a pas fomenté en secret un plan machiavélique pour vous mettre des bâtons dans les roues, à vous en particulier, et transformer votre quotidien en enfer. Il ne se réjouit pas non plus, vous narguant de son rire diabolique, de toutes les fois où vous vous sentez débordé(e) et où vous courez après lui. Non, à vrai dire, ne vous en déplaise, il se fiche royalement de ce qui vous arrive car contre toute attente, il est résolument neutre.

 

Souvenez-vous, le temps est ce que nous en faisons, et tant que vous ne reconnaîtrez pas votre part de responsabilité dans le fait que vous manquiez de temps ou non, vous aurez du mal à mettre en œuvre les changements que vous espérez.

 

Déposez les armes une fois pour toutes, pacifiez votre rapport au temps et faites de lui votre meilleur allié car il peut réellement le devenir si vous apprenez à le regarder différemment.  Vous y parviendrez en portant un regard lucide et dépassionné sur la façon dont vous le vivez et le gérez actuellement.

 

  • Avez-vous parfois l’impression de manquer de temps ? Ou au contraire de le gaspiller ?
  • Est-ce qu’il vous arrive de vous sentir complètement débordé, voire surmené ?
  • A quelle fréquence ? Dans quelles circonstances précisément ? Et pour quelles raisons, à votre avis ?

 

Prenez le temps de relire vos réponses et de les analyser :

 

Quelle est votre part de responsabilité ?

 

Qu’est-ce qui coince, finalement ?

 

  • Avez-vous accepté trop d’obligations ?
  • Vous êtes-vous lancé dans beaucoup trop de projets à la fois ?
  • Attendez-vous toujours le dernier moment pour vous atteler à la tâche ?
  • Avez-vous pris l’habitude de partir à la dernière minute lorsque vous quittez un endroit pour en rejoindre un autre ?
  • Vous laissez-vous trop facilement distraire par les réseaux sociaux ?
  • Avez-vous du mal à poser des limites et à dire non ?
  • Surestimez-vous votre capacité de travail ?

 

Bien évidemment, il ne s'agit pas, à travers ce travail d'auto-analyse, de s'auto-flageller ou de culpabiliser, surtout pas, mais simplement de reconnaître, quand elle existe, notre part de responsabilité, et de mettre le doigt, enfin, sur les leviers concrets sur lesquels on peut agir et les marges de manoeuvre qui sont à notre portée !

 

 

 


 

 

Car l'accélération du temps dont il est souvent question ne provient pas uniquement "des autres", ou de la société, même si cette dernière y contribue largement depuis l’avènement des nouvelles technologies. Nous sommes nous aussi à l'origine de cette perception d’urgence et de vitesse. Nous nous mettons nous-même, et beaucoup plus souvent qu’on ne l’imagine, en situation de devoir courir, accélérer le rythme, rattraper notre retard, avec cette impression tenace de ne pas pouvoir prendre notre temps.

 

Pourtant, dans certains cas, il suffit simplement de ralentir un tout petit peu le rythme pour ne plus avoir en permanence cette sensation de courir, pour sentir plus de fluidité et de douceur dans l'enchaînement de nos activités et surtout pour mettre plus d'oxygène dans notre quotidien.

 

Comme des petites soupapes qui permettent de se poser, de reprendre son souffle puis de repartir.

 

Se lever 10 minutes plus tôt pour moins se presser le matin avant de partir, quitter son travail 5 minutes plus tôt et marcher au lieu de courir pour aller chercher son enfant à l’école, manger un peu moins vite en prenant le temps de savourer son repas, boire en conscience, s'arrêter 2 minutes pour respirer calmement et clarifier son esprit avant de repartir plus serein, il suffit souvent de quelques aménagements mineurs pour faire une différence réelle dans son ressenti d'accélération du temps.

 

 

 

 

* Extrait tiré de mon dernier livre, Magical Timing - L'art de retrouver du temps pour soi (2017, Rustica Editions)

13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 06:00
Comment s’organiser sans culpabiliser ? (article invité)

Voilà bien lontemps que je n'avais pas accueilli ici d'article invité ! Et aujourd'hui, je suis ravie d'ouvrir les pages du blog à l'une de mes "stagiaires", que j'ai eu le plaisir d'accompagner le temps d'un atelier :

Laure Jouteau, la délicieuse (et pétillante !) créatrice des Aventurières.

A l'issue de l'atelier que nous avons partagé, Laure m'a proposé d'écrire un article sur sa vision du temps. Le voici !

Diane

 

"Cet article parle de lui-même parce que… j’aurais dû l’écrire il y a plus de 9 mois !

Il y a 9 mois, j’ai fait la formation (géniale) de Diane, Bien s’organiser pour mieux travailler de chez soi, et je lui ai proposé dans la foulée de faire un article. Cet article qui paraît quasi un an plus tard.

Oui mais… c’était la grande Diane Ballonad Rolland, sa formation était brillante, son site est la référence en matière d’organisation et de gestion du temps sans culpabiliser. Qu’est-ce que j’allais bien pouvoir ajouter d’intéressant à sa perspective ?

Alors j’ai traîné, traîné, traîné. Repoussé cet article de mois en mois, écrit une demi douzaine de versions. Et pendant tous ces mois, il pesait sur ma conscience. Oh, pas lourd hein, quelques milligrammes de culpabilité seulement… pendant 9 mois.

Le joli paradoxe, c’est que mon métier c’est d’accompagner des femmes à monter des boîtes qui déboîtent. A libérer leur génie et de vivre (doduement) en faisant ce qui a du sens pour elles. Le plaisir qui génère l’abondance. Un plutôt chouette boulot, je ne vais pas te mentir. Un boulot qui n’inclue pas de se culpabiliser la vie pour des articles.

Et puis hier soir, ça a fait tilt : je le connais ce blocage, je le vois souvent à l’œuvre chez mes clientes : la peur du manque. Peur de manquer de talent (comme pour cet article), peur de manquer de revenus, de temps, de contacts, etc. Cette vision du monde et de ses ressources comme quelque chose de fini, comme un gâteau qu’on doit partager en tranches de plus en plus petites, a quelque chose de profondément dérangeant : la Nature ne fonctionne pas avec cette logique. Elle se fiche bien qu’on mesure le temps en minutes, en secondes et qu’on fasse des To-Do Lists et des deadlines. Elle a ses cycles, et elle crée, infiniment, abondamment.

Comme on a peur de manquer, on accumule, on amasse, et quand ça déborde, on stresse, on somatise, on décompresse.

Et si on se rappelait que l’abondance est notre état naturel, et qu’on se lâchait la grappe sur tous ces supposés manques ?

 

 

Tout ce qui ne se mesure pas, mais qui compte, tellement

 

On est dans une société de la quantité et du quantitatif. Il suffit d’entrer dans un supermarché pour le constater : on a créé et on participe à une société où ça semble une bonne idée d’avoir le choix entre 20 marques de sopalin et 60 sortes de café. On veut remplir nos journées, ne surtout pas « perdre » « gaspiller » les minutes qui passent. On parle même de temps « mort » pour décrire le temps qui n’est pas employé à faire quelque chose. Tu parles d’une vision culpabilisatrice du temps.

Idriss Aberkane en parle dans son livre « Libérez votre cerveau » : il compare la vie ‘notée’ et la vie réelle, en montrant comme on a cherché à résumer l’intelligence humaine, un objet complexe, beau et largement incompris, en la faisant rentrer dans des cases : QI, notes, évaluations, classements… pour se donner l’illusion de la maîtriser et de la contrôler.

Il en va de même avec notre argent, notre temps, notre nourriture. Nous sommes dans l’accumulation, le plus souvent au détriment de la qualité. Comme des robots, nous en faisons toujours plus. Il faut se prouver qu’on a été ‘efficace’, et remplir pour ne pas perdre une goutte de la vie. Il suffit de voir le succès des applications pour mieux s’organiser, des sites entièrement consacrés à la productivité pour le voir : nous n’avons pas envie d’être en paix avec le temps, nous voulons le dominer.

Bronnie Ware est une infirmière qui a travaillé de nombreuses années auprès de personnes en fin de vie. Elle a remarqué que ces personnes exprimaient les mêmes regrets, et a décidé de les publier pour permettre à chacun de nous de revoir nos priorités pendant que nous le pouvons. Tous ces regrets ont trait à l’être, et pas au faire. Tu peux trouver la liste complète ici, mais les deux premiers sont éloquents pour cet article :

« J'aurais aimé avoir eu le courage de vivre la vie que je voulais vraiment, pas celle que les autres attendaient de moi. »

Et « J'aurais dû travailler moins ».

Si on regarde notre vie aujourd’hui, nous sommes lancés dans une course à l’accomplissement. On veut faire des choses comme si le but de la vie était de cocher une To-Do List géante : savoir jouer ce foutu morceau de piano, avoir « fait » le tour du monde, le saut en parachute, quitté son job, écrit son livre, « fait » des enfants et les envoyer aux bonnes écoles…

On confond la fin et les moyens. On veut maîtriser et mesurer nos accomplissements. Et on en oublie l’essentiel. Le non mesurable. Le plaisir, le moment présent, l’être au lieu du faire. On réduit notre vie à des instantanés de réussite sans se s’arrêter pour en profiter. Place, place, ya pas le temps !

 

 

 

 

 

Le retour vers l’abondance

 

Ce que je voudrais te proposer, c’est de faire un constat avec moi : les ressources ne sont pas des choses objectives et mesurables. Et même quand on les mesure, c’est une opération vaniteuse, comme si la taille d’un vêtement pouvait résumer le physique d’une personne - sans même parler de sa beauté ou de sa valeur.

C’est la qualité qu’on leur applique qui compte. Je peux te citer des exemples multiples de personnes qui ont gagné énormément d’argent et tout perdu par la suite, de façon répétée, alors que d’autres qui ont objectivement moins d’argent vivent exactement comme elles le veulent.

Certaines personnes sont débordées et courent après le temps en permanence, alors que d’autres ont l’air d’avoir des journées de 36 heures et d’habiter sur un nuage bouddhiste zen.

Ce n’est pas une question de quantité, c’est une question de sentiment, et de choix. Le premier choix, c’est de reconnaître notre responsabilité face à notre temps*. Ton temps est le reflet de ce que tu crois sur le temps : qu’il n’y en a jamais assez, qu’il faut travailler dur pour réussir, que les enfants c’est la fin de la vie sociale. Quelles que soient tes croyances, ton expérience ne fera que la renforcer : c’est le biais de notre cerveau, il ‘choisit’ ce qu’il voit pour renforcer notre vision du monde.

Je ne veux pas qu’on s’arrête au temps, parce que Diane a tout bien expliqué dans son nouveau livre, Magical Timing. Ce que je voudrais, c’est que tu élargisses la vision aux autres domaines dans lesquels la peur du manque te fait adopter des comportements qui te desservent. 

Ou alors, dit autrement :

 

Si tu étais sûre de ne pas manquer de … (temps, argent, contact, confiance, idées, talent…) qu’est-ce que tu ferais ?

 

Comment se passeraient tes journées ?"

 

Retrouvez Laure sur son site www.lesaventurieres.com !

 

* Je vous apporterai, dans un tout prochain billet, un complément sur ce que j'entends exactement par "Prendre la responsabilité de son temps" ;)

Diane

18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 06:00

 

 

C'est avec beaucoup de fierté (et un peu de fébrilité aussi) que je vous présente mon nouveau bébé : {MAGICAL TIMING, l'art de retrouver du temps pour soi}, qui sort en librairie ce vendredi 20 janvier !

 

Ecrire un nouveau livre est une aventure que je vis toujours avec le même enthousiasme. Mais écrire celui-ci en particulier a été un grand bonheur car il est le reflet fidèle de la façon dont je conçois et pratique mon merveilleux métier.

Face à l’accélération du temps, se réapproprier son temps est probablement l’un des grands défis de notre société et je suis heureuse d’apporter ma modeste pierre à l’édifice, à travers mon action au quotidien, et désormais à travers ce livre.

 

J'ai eu carte blanche dès le départ, et j'ai voulu le concevoir en trois parties bien distinctes. 

Ainsi, dans la première partie de ce livre, intitulée {Prendre conscience de son rapport au temps}, je vous invite à mettre en perspective ce que vous vivez actuellement, à imaginer d’autres façons de faire et de vivre son temps, tandis que dans la seconde partie, {Mettre en pratique}, je vous propose de mettre les mains dans le cambouis en testant diverses stratégies afin que vous trouviez celles qui fonctionnent pour vous !

Et pour que vous puissiez garder à l'esprit (et à portée de mains) les points-clés du contenu du livre, j'ai souhaité compiler {50 points essentiels à retenir pour se réapproprier son temps}, 50 mantras à méditer ou à conserver près de soi, bien en vue dans son agenda ou affichés sur la porte de son frigo ou au dessus de son bureau.

Restez connecté(e)s car je suis en train de décliner ces 50 mantras dans d'autres formats pour que vous puissiez vous les approprier encore plus facilement (je suis en pleine réflexion avec May, ma graphiste adorée : magnets, affiche, marque-pages... Vos idées sont les bienvenues !). 

Le livre se termine par une partie dans laquelle vous pourrez écrire directement et démarrer votre réflexion personnelle (suivie rapidement par votre mise en mouvement, bien sûr) : {Mon carnet pratique}.

Enfin, les deux premières parties se terminent chacune, à ma demande également, par quelques pages de notes (c'est mon côté pragmatique... ).

Voilà pour les présentations officielles !

Il me tarde d'avoir vos premières impressions, vos premiers retours, de recevoir vos premières photos avec le livre sur les réseaux sociaux (n'oubliez pas de me taguer ou de mettre le hashtag #Magical Timing) !

 

#MagicalTiming

 

 

 

Une approche Slow et décomplexée

 

pour retrouver du temps et se faire du bien,

 

même si on n’est pas du matin !

 

 

 

{RESUME}

« Je n’ai pas le temps, je suis débordé, je ne sais plus où donner de la tête, je suis fatigué, je suis trop stressé, je ne peux pas me poser, je cours toute la journée… » 

Combien de fois en une semaine entendons-nous, ou prononçons-nous, une de ces phrases ?

A l’heure où nous sommes de plus en plus nombreux à avoir l’impression que tout va trop vite, découvrez une nouvelle façon d’appréhender le temps, zen et déculpabilisante.

Prenez conscience de votre relation au temps, améliorez-la, initiez-vous à l’art de la pause, tentez l’expérience des réveils matinaux ou choisissez vos moments personnels en fonction de votre rythme, accordez à nouveau votre pleine attention à vos proches… Et grâce au carnet pratique, mettez tout de suite en application vos nouvelles résolutions.

Il est temps de ne plus vivre vos journées de la même façon !

  • Deux parties : l’une pour prendre conscience de son rapport au temps, la seconde pour mettre en pratique.
  • Des pages de notes.
  • 50 points essentiels à retenir pour se réapproprier son temps.
  • « Mon carnet pratique » pour passer concrètement à l’action.

 

 

 

 

Jeu-concours : 3 livres dédicacés à gagner !

 

Et pour fêter la sortie de {MAGICAL TIMING, l'art de retrouver du temps pour soi}, je souhaitais vous offrir deux cadeaux !

D'abord, un extrait tiré de la 2ème partie, {Mettre en pratique}, que vous pourrez télécharger ici

Et enfin, vous permettre, à travers un petit jeu-concours, de gagner 3 exemplaires dédicacés de mon livre !

 

Voici les conditions de participation : 

  • Me transmettre votre plus belle définition d'un {Magical Timing}, selon vous ! (via les commentaires de ce billet exclusivement).
  • Partager ce billet de lancement sur Facebook, Twitter ou Instagram (les 3, ça fonctionne aussi !) avec votre définition d'un {Magical Timing} et le hashtag #Magical Timing (pensez également à me taguer - @Zenetorganisee - afin que je puisse être prévenue de votre publication !).

 

Une fois votre participation validée, vous pourrez participer à un tirage au sort qui aura lieu le mercredi 25 janvier prochain.

Les noms des gagnant(es) seront annoncés à 18h, ici dans les commentaires, sur la page Facebook de Zen & Organisée, sur Twitter et Instagram.

 

Les définitions les plus inspirées, et les plus inspirantes, seront publiées !

A vos plumes :)

 

 

18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 06:25
Gérer son temps quand le quotidien se complique...

La gestion du temps telle qu'on la conçoit ici et là repose, et c'est principalement ce qu'on lui reproche, sur des principes, certes qui ont fait leurs preuves (pour la plupart), mais qui semblent complètement déconnectés de la réalité. 

Très beaux sur le papier, ces principes ne résistent souvent pas à l'épreuve du quotidien, par essence mouvant, et impacté par de si nombreux facteurs (notre niveau d'énergie, notre charge de travail, l'absence de collègues, votre enfant qu'il vous faut ramener pour la 4ème fois chez le médecin, etc.).

Lorsque tout roule, et que notre quotidien suit à peu près sa routine, nous réussissons plutôt facilement à dérouler quelques-uns de ces principes et à appliquer notre organisation habituelle. Nous avons d'ailleurs l'énergie pour y parvenir, et à priori suffisamment de marges de manoeuvre pour rebondir en cas d'imprévus (d'ailleurs, vous le savez désormais si vous me suivez depuis longtemps, une bonne gestion du temps intègre dès le départ le facteur "imprévus").

En revanche, ça coince lorsque notre routine quotidienne, rassurante et bien huilée, est bouleversée par un événement plus important (ou un facteur d'événements). La machine se grippe, c'est le (gros) grain de sable qui vient stopper net la mécanique...

Il peut s'agir d'une séparation, d'un accident, de l'annonce soudaine d'une maladie, de soins médicaux nécessaires, d'un changement de travail ou de poste, d'une perte d'emploi, ou tout simplement d'un accroissement excessif de travail... Nous avons chacun déjà expérimenté ce type d'événements et nous sommes tous concernés, à des degrés divers.

La difficulté, lorsque l'on traverse ce type d'épreuves, c'est de faire face à un quotidien qui, lui, continue de vous solliciter : enfants, maison, courses, repas, ménage, linge, papiers administratifs, mais aussi dossiers en cours, réunions, entretiens et projets à développer, tandis que votre temps, lui, n'est pas extensible... 

Cela se complique encore plus quand l'événement en question s'installe dans la durée. Je pense notamment aux nombreux aidants familiaux qui doivent répondre présents, et tenir bon, sur de longues périodes.

Et le véritable enjeu, dans ce cas précis, est d'assumer ses obligations sans perdre pied, et sans y laisser trop de plumes...

 

Mon propos aujourd'hui est de tenter de vous démontrer que vous pouvez justement, dans ces moments de plus forte tension et de stress, vous appuyer sur la gestion du temps.

 

En l'utilisant intelligemment...

Et en l'adaptant.

 

Et c'est cette gestion du temps que j'aime tout particulièrement et que je défends au quotidien !

Pas une gestion du temps théorique et inaccessible vers laquelle nous rêvons un jour de tendre (ou pas), mais bien une gestion du temps "vivante", au sens propre du terme.

 

Une gestion du temps ancrée dans la réalité, qui vit et évolue avec nous et notre contexte de vie.

Une gestion du temps qui se met à notre service et nous soutient, quand ça va bien, mais surtout aussi quand ça va un peu moins bien...

 

C'est dans ces moments-là qu'elle nous est le plus utile et qu'elle prend tout son sens.

 

  

 

Témoigner pour que vulnérabilité (même passagère)

ne rime pas avec culpabilité

 

Cela fait deux mois que je jongle avec une première hospitalisation de mon mari suivi d'une convalescence à la maison d'un mois et d'une seconde hospitalisation  qui date d'hier midi (je vous rassure, rien de très, très grave en soi, du style qui engagerait le pronostic vital, mais une maladie chronique qui le rend plus vulnérable aux infections et nécessite une surveillance attentive et minutieuse).

Cela implique pour moi, outre une charge émotionnelle que je n'avais pas, de fait, anticipé et avec laquelle je dois composer : 

  • un surcroit de fatigue (physique et psychique).
  • quelques épisodes d'anxiété, surtout au moment de me coucher (mais je dors bien malgré tout).
  • des visites à l'hôpital qui doivent s'intercaler, parfois difficilement, dans un agenda toujours chargé en cette période de fin d'année et rentrer en concurrence frontale avec mes obligations familiales ("Qui va pouvoir aller chercher Marie ce soir à l'école ?").
  • Des temps de travail réduits, parfois carrément amputés !
  • Une organisation familiale que je ne partage plus pour l'instant (ou très peu) avec mon mari (là où nous nous partageons habituellement les tâches de façon très équitable), et donc que j'assume seule, en impliquant toutefois encore davantage mes deux grands.
  • Quelques efforts pour maintenir une bonne ambiance à la maison, faire rire les enfants (un peu) et se faire (beaucoup) de bien (à coups de plaids bien moelleux, de fondants au chocolat et de bons petits plats - mon poulet au curry maison est top !)

 

Si je vous raconte tout ça, ce n'est pas, vous l'imaginez, pour vous raconter ma vie, et encore moins pour me plaindre et susciter votre compassion (et je vous le dis sincèrement, ce n'est vraiment pas l'objet de ma démarche) car je sais combien ce que je vis en ce moment n'a aucun caractère exceptionnel et que chaque famille a son lot de "complications".

J'ai compris en revanche que ce que je vivais en ce moment pouvait avoir valeur d'exemple et contribuer à déculpabiliser celles et ceux qui se sentent fragilisés à un moment ou à un autre de leur vie.

Je n'hésite pas d'ailleurs à le souligner dans mes ateliers ou en entretien de coaching dès que j'en ai l'occasion : 

Oui, on peut être une spécialiste confirmée de la gestion du temps, travailler depuis des années sur les questions d'organisation, de qualité de vie au travail et de l'équilibre ET connaître aussi des périodes plus compliquées, des hauts et des bas, et même, des ratés d'agenda !

So what ?

C'est plutôt rassurant, non ? ;)

 

 

Mes pistes pour ne pas perdre pied et tenir bon

 

 

 

Rentrons désormais dans le vif du sujet !

Pardon pour ce long billet, et tant pis pour celles et ceux que j'aurai perdus en cours de route, c'est probablement à celles et ceux qui me liront jusqu'au bout que ce billet est destiné... !

Voici donc très concrètement les aménagements que j'ai mis en place pour préserver l'essentiel, ne pas perdre pied en cours de route et conserver si possible ma lucidité :

 

1ÈRE PISTE : JE ME RECENTRE SUR L'ULTRA ESSENTIEL ET PROTÈGE MON TEMPS EN M'AUTORISANT À ANNULER OU À REPORTER UN RENDEZ-VOUS.

 

Concrètement, comment cela s'est traduit pour moi ?

 

J'ai pris le temps d'identifier mes engagements et mes priorités, professionnelles notamment mais aussi personnelles, d'ici la fin de cette année, histoire de les avoir bien en tête, et je les ai notés noir sur blanc.

Je privilégie donc, côté professionnel, les engagements déjà pris et notamment ceux pour lesquels, c'est la moindre des choses, j'ai déjà perçu un règlement : mes ateliers en ligne (ceux en cours et ceux à venir), mes coachings individuels en cours, les demandes de devis pour 2017, mes projets chauds en cours et liés à une actualité proche (mon prochain livre qui paraitra en janvier sur la gestion du temps, et un très chouette programme de méditation sur la gestion consciente du temps, sur lequel je travaille, et qui sortira en janvier également - je vous en reparlerai très vite !), une formation de trois jours en présentiel que j'animerai fin novembre sur la gestion du stress, la formation de 8 mois que je suis en tant que stagiaire à titre personnel. Point.

Vous aurez peut-être remarqué d'ailleurs que j'étais moins présente sur le blog ces derniers temps...

 

J'ai également pris le temps de repérer mes points de vigilance, c'est-à-dire ce sur quoi, me connaissant par coeur, je pourrais, à cause de la fatigue, d'un manque d'énergie passager ou d'un manque de disponibilité, négliger, faire passer à la trappe, voire carrément zapper, alors même que c'est important.

Pour tout le reste, je protège mon temps en m'autorisant à annuler ou à reporter tout ce qui ne rentre pas dans mon ultra essentiel sans culpabiliser (à l'exception de ce qui pourrait me permettre de souffler ou de recharger mes réserves d'énergie - Cf. piste n° 4).

Il peut s'agir, entre autres, d'un déjeuner, de la prochaine réunion des Mampreneurs de l'antenne que j'anime, ou des mails qui ne sont pas prioritaires. J'y mets cependant les formes et je prends le temps de m'excuser, et d'expliquer mon manque de disponibilité avec simplicité et honnêteté. 


 

2ÈME PISTE : JE PRENDS DEUX FOIS PLUS DE TEMPS POUR PLANIFIER !

 

Concrètement, comment cela s'est traduit pour moi ?

 

Saint-François de Sales disait : "Une demi-heure de méditation est essentielle, sauf quand on est très occupé. Alors, une heure est nécessaire."

 

C'est exactement le même principe de base en gestion du temps : 

 

L’idée à retenir, pour faire simple, c’est que plus on a de choses à faire, plus il faut prendre de temps pour planifier !

 

Pourtant, nous avons tous et toutes cette tendance naturelle à faire exactement l'inverse, saisi par la panique de ne pas parvenir à "tout" faire.

 

Une panique qui finit par nous paralyser et nous ôter toute lucidité pour avancer et accomplir nos priorités du jour.

 

 

Parce que ce mois de novembre est particulièrement bien rempli (sinon, c'est pas drôle !), je me suis préservée d'un sentiment de panique naissant face à ma charge de travail, de retour d'un déplacement sur Paris, en me posant une heure en fin de journée pour regarder bien en face cette charge de travail et lui affecter un créneau bien défini dans mon agenda sur les deux semaines à venir :

1- J'ai concrètement et basiquement noté sur une liste toutes ces choses à faire qui me venaient de plus en plus souvent à l’esprit (notamment les choses à faire sur les jours ou la semaine qui vient, donc plutôt sur du court-terme).
2- J'ai attribué à chacune de ces tâches une échéance précise.
3- J'ai scrupuleusement noté le temps que chaque tâche devrait me prendre (après estimation la plus réaliste possible).
4- Etape la plus importante : j'ai fixé à chacune de ces tâches un créneau bien défini dans mon agenda !

Ce simple travail, quand il est fait sérieusement, de façon réaliste (et donc réalisable), et jusqu’à la 4ème étape, libère considérablement l’esprit car une fois ce travail effectué, je n'ai plus besoin de faire des efforts pour me demander COMMENT je vais faire pour tout faire, puisque j'y ai déjà réfléchi à tête reposée, et un créneau a déjà été attribué à chaque tâche. C’est donc en quelque sorte déjà « traité » par mon cerveau. C’est comme si c’était déjà « pris en charge », et je n'ai plus à m'en occuper (sauf le jour J en revanche !).

Car plus nous parvenons à respecter ces créneaux que nous aurons minutieusement définis, plus nous apporterons du crédit à nos prochaines séances de planification, et plus notre cerveau sera rassuré sur le fait qu’il peut faire confiance à ce système. Un vrai cercle vertueux qui nous permet à la fois d’être plus efficace, mais aussi et surtout plus serein... et plus lucide !

De la même manière, je prends deux fois plus de temps le matin (au café dans la plupart des cas !) pour planifier ma journée. Je prends soin de regarder si ce que je prévois de faire est réaliste, si j'ai bien pris en compte un coefficient d'imprévus dans ma planification, bref, si tout ça tient la route ! C'est ce qui me permet, le reste de la journée, d'avancer les idées claires et de rester (autant que possible) efficace, et donc de garder la main sans me sentir dépassée.  Je m'y colle une bonne fois le matin (j'y mets toute mon attention sur un temps limité) et je suis tranquille pour la journée ;)

 

3ÈME PISTE : J'ACCEPTE SANS CULPABILISER QUE CERTAINS PROJETS N'AVANCENT PAS COMME JE L'AURAIS VOULU ET JE LES DIFFÈRE SANS SOUCI.

 

Concrètement, comment cela s'est traduit pour moi ?

 

Parce que nous ne pouvons pas tout contrôler et que nous ne sommes pas des sur-hommes, je lâche prise sur les projets que je souhaitais faire avancer à moyen terme. Je ne suis pas Shiva, je n'ai pas 4 ou 8 bras, je ne travaille pas (encore) la nuit. Alors, tout le reste, ça attendra 2017 ! Et tant pis pour les belles idées et les pics de créativité débordante, ils attendront aussi ! Mes projets d'audios, de formations PDF, pour ne citer qu'eux, sont simplement différés dans le temps. Ils verront le jour quand le moment sera venu.

C'est cela aussi ce que j'entends par s'inscrire dans une approche intuitive du temps, si chère à Kairos...

 

4ÈME PISTE : JE RESTE CONNECTÉE À CE QUI FAIT SENS POUR MOI, POUR recharger MES RÉSERVES D'ÉNERGIE... et pour souffler !

 

Concrètement, comment cela s'est traduit pour moi ?

 

Très basiquement, parce que beaucoup de choses reposent sur moi en ce moment, j'ai aussi mis la gestion de mon énergie en tête de liste de mes priorités.

M'accorder des bulles d'oxygène plus longues que d'habitude au café (toujours), ne pas renoncer à ce qui fait sens pour moi, comme le fait de maintenir mes 3 prochains déplacement sur Paris d'ici la fin de cette année, de prendre le temps d'écrire ce billet (écrire ici commençait sérieusement à me manquer !), ou encore de m'inscrire malgré le contexte à une formation de deux jours fin novembre sur la prise en charge du burn-out professionnel par le coaching. 

Rester malgré tout dans une dynamique de développement et de croissance est important pour moi, c'est aussi ce qui me permet de maintenir un équilibre qui profite à moi mais également, par ricochet, aux miens.

 

 

Je m'arrête là car il est minuit 35 et qu'il est temps que j'aille me coucher... J'ai un billet à publier tôt demain matin !

J'espère simplement, en écrivant ces derniers mots, que mon partage vous sera utile, aujourd'hui ou plus tard. N'hésitez pas à le partager avec celles et ceux qui pourraient en avoir besoin.

 

Je vous souhaite une douce nuit...

Diane

 

PS : Merci de m'avoir lue jusqu'ici.

 

En aparté

Ce billet, un peu plus personnel que les autres et totalement improvisé, fait suite à un échange téléphonique que j'ai eu avec l'une de mes coachées hier matin. Je lui racontais comment j'avais adapté ma gestion du temps pour faire face à une période un peu compliquée en ce moment.

En voyant combien mes propos trouvaient écho en elle, qui sort également d'une période difficile, je me suis dit qu'il serait utile de partager ici, avec vous, ce que j'ai concrètement mis en place.

Non pas pour conseiller de façon unilatérale ou dire avec arrogance "ce qu'il faut faire" mais bien pour partager modestement quelques pistes, issues dans ce cas précis de ma propre expérience personnelle, celles que j'applique en ce moment même. 

Je me dis, comme souvent d'ailleurs à travers ce blog, que si cela peut être utile à au moins l'un ou l'une d'entre vous, le temps (justement) que j'aurai pris pour écrire et mettre en forme ce billet n'aura pas été vain... Et cette seule perspective me met le coeur en joie.

N'hésitez pas d'ailleurs à venir partager via les commentaires ce que vous faites, vous, pour faire face à un quotidien qui se complique. Le forum est ouvert !

Diane

19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 05:00
© Happy Flow

© Happy Flow

 

L'année 2017 approchant à grands pas, je vous imagine déjà farfouillant dans les rayons de votre papeterie préférée à la recherche de VOTRE agenda 2017, celui qui va vous accompagner sur toute une année !

En la matière, chacun s'est forgé au fil des années sa propre religion.

Peut-être faites-vous partie de celles et ceux qui ont réussi à trouver leur perle rare, celle qui colle au plus près de vos besoins ?

Car quand il est question d'agenda, tout compte : le bon format (petit, grand, carré, etc.), la qualité du papier (blanc ou jaune), sa couleur, la place réservée à chaque journée pour noter ses rendez-vous, version Timer ou Agenda, etc.

Pour cette année 2017, j'avais envie de bousculer vos habitudes et de partager avec vous 3 coups de coeur, 3 agendas qui proposent chacun une identité unique, un style et surtout une âme, celle de leur créatrice !

 

C'est parti !

 

 

 

Happy Flow, l'agenda pour une vie WouaW !

 

Autant dire que l'accroche est prometteuse et donne envie de s'y pencher d'un peu plus près... Et je n'ai pas été déçue ! L'approche développée par Florence Havenne, la créatrice du projet, dont l'enthousiasme est communicatif, m'a séduite.

 

Son intention en se lançant dans cette aventure : 

 

"CRÉER UN OUTIL POUR RENDRE SA VIE PLUS SAVOUREUSE !
L’IDÉE EST DE CRÉER L’AGENDA IDEAL POUR S’ORGANISER (COMME DANS UN AGENDA CLASSIQUE) ET POUR Y CRÉER UNE VIE QUI  RESSEMBLE À SOI-MÊME. AVEC UN ESPACE POUR FAIRE LE POINT, RETENIR LES CHOSES POSITIVES DE LA JOURNÉE, SE FIXER DES OBJECTIFS ANNUELS, MENSUELS, JOURNALIERS ET, EN PLUS, DES PHRASES INSPIRANTES POUR SE BOOSTER. CET OUTIL PERMETTRA À CHACUN DE SE MOTIVER AU QUOTIDIEN ET DE PASSER À L’ACTION POUR RÉALISER SES ENVIES, PROJETS. ET TOUT CELA AVEC, EN PRIME, UNE TOUCHE GRAPHIQUE QUI FAIT DE CET OUTIL UN OBJET WAOUW !"

 

Mêlant gestion du temps et développement personnel, Happy Flow vous donnera l'occasion, tout au long de l'année 2017, de booster votre motivation et vos projets !

Mais je préfère vous laisser le découvrir à travers cette petite vidéo de présentation qui vaut bien mille mots !

 

 

 

Crédit photos : Delphine Leriche Photography

 

Happy Flow

Précommander l'agenda Happy Flow via Ulule.com, une campagne de crowndfunding initiée par Florence Havenne pour financer la production des premiers agendas 2017.

Attention : la campagne est ouverte jusqu'au 21 octobre prochain ! Ne tardez pas pour le précommander et partagez le plus possible autour de vous pour soutenir la chouette initiative de Florence ! 

 

 

L'agenda ré-créatif, pensé et illustré par May

 

 

Cet agenda, que j'apprécie pour sa simplicité et sa finesse (comment aurait-il pu en être autrement avec May !), contient l'essence même de la poésie de l'univers de sa créatrice.

Et je trouve que c'est plutôt une jolie façon d'être accompagnée durant cette année 2017 !

 
"QUAND J’AI COMMENCÉ À CRÉER DES PETITES CHOSES SUR MON ORDINATEUR, JE RÊVAIS DE FABRIQUER UN AGENDA PAPIER.
DANS MA TÊTE, C’ÉTAIT UN RÊVE, UNE ÉTOILE, UN BIDULE GÉANT ; PAS QUELQUE CHOSE QUE JE FERAIS UN JOUR POUR DE VRAI. UN PEU, COMME, QUAND J’IMAGINAIS MON MÉTIER, QUAND JE DISAIS QUE QUAND JE SERAIS GRANDE, JE VOYAGERAIS-CRÉERAIS-ÉCRIRAIS-PHOTOGRAPHIERAIS-AIMERAIS.
JE GARDE UN SOUVENIR TOUT PARTICULIER DES RENTRÉES SCOLAIRES ET DU PLAISIR À CHOISIR L’AGENDA QUI M’ACCOMPAGNERAIT DURANT LES PROCHAINS MOIS – MA MAMAN AUSSI DOIT SE SOUVENIR DE NOS ESCAPADES À CULTURA-VIRGIN-FNAC POUR TROUVER LE PLUS CHOUETTE DES PLUS CHOUETTES DES AGENDAS. IL Y A QUELQUES MOIS LES ÉDITIONS DE SAXE M’ONT PROPOSÉ DE FABRIQUER UN AGENDA POUR 2017 – JE VOUS PARLAIS DE LA NAISSANCE DE L’AGENDA CRÉATIF – , ET PAR LA MÊME, DE RÉALISER CE RÊVE DE PETITES FILLES. C’EST, JE CROIS, LE PLUS BEAU DES CADEAUX PROFESSIONNELS QUE L’ON M’AIT OFFERT.
SAXE M’A LAISSÉ LA LIBERTÉ INCROYABLE DE CHOISIR LE FORMAT, LE PAPIER ET CE QUE JE VOULAIS Y GLISSER À L’INTÉRIEUR. CET AGENDA, JE LE VOULAIS JOYEUX, CRÉATIF ET ENTHOUSIASTE. JE LE VOULAIS AUSSI PRATIQUE ET ERGONOMIQUE. IL COMMENCE DEJANVIER ET FINIT EN DÉCEMBRE 2017. IL MESURE 14,5 CM DE LARGEUR ET 21 CM DE HAUTEUR. JE LE VOULAIS, À L’IMAGE DU BLOG, PARTICIPATIF ET POÉTIQUE – OH, SI VOUS SAVIEZ COMME VOS PETITS MOTS PLACÉS À CHAQUE FIN DE SEMAINE ME COLLE LE SOURIRE À CHAQUE FOIS QUE JE LES LIS. JE VOULAIS DU JOLI PAPIER ET DES MOTIFS COLORÉS. JE VOULAIS QU’IL VOUS RESSEMBLE." 
 

May propose une double page pour la semaine qui inclut la possibilité de noter son objectif de la semaine puis de dresser le bilan de celle-ci en cochant l'une de ces trois cases : 

* Confettis      * Sourire       * Orageuse    

avant de nous inviter à répondre à la question "Parce que", et enfin de noter nos "sourires de la semaine.

 

C'est simple, c'est efficace, c'est May... (Oui, bon, je suis fan, j'avoue ! Sinon, je ne lui aurais jamais confié la conception et le design de mon site professionnel, n'est-ce pas ?).

 

Elle en parle ici.

 

 

Crédit photos : May Lopez

 

Découvrir l'univers de May Lopez à travers son blog Vie de miettes ou son compte Instagram

Commander l'agenda ré-créatif (Editions de Saxe)

 

 

 

L'agenda 2017 de Fifi Mandirac 

 

 

J'ai découvert l'agenda 2017 de Fifi Mandirac un peu par hasard, en butinant sur Instagram !

Graphiste installée à Marseille, Fifi Mandirac collabore pour la cinquième fois avec les Editions First : 

 

"DEPUIS MES DÉBUTS, S’IL Y A BIEN UNE QUESTION QU’ON M’A SOUVENT POSÉE, C’EST « QUAND VAS-TU FAIRE UN AGENDA ? ».
MAINTENANT, JE PEUX RÉPONDRE : AUJOURD’HUI !!!
IL Y AVAIT EU CELUI-CI EN 2013, UN AUTRE EN 2015 (JE RÉALISE UN PEU TARD QUE JE N’EN AI PAS PARLÉ ICI…). MAIS CELUI-CI, IL EST DIFFÉRENT.
PARCE QU’IL EST PLEIN DE COULEURS, DE MOTIFS, DE MESSAGES… TOUT CE QUE VOUS AIMEZ DANS MON TRAVAIL !"

 

J'ai particulièrement aimé son graphisme, ses lignes géométriques, ses couleurs et sa simplicité !

Cela rejoint l'idée que je me fais de l'organisation et de la gestion du temps :

 

"Une organisation Slow, drôle, créative, pétillante, décomplexée, joyeuse, bienveillante, douce, et résolument positive !"

 

Elle en parle ici.

 

 

Crédit photos : Fifi Mandirac

 

 

Découvrir l'univers coloré de Fifi Mandirac à travers son blog ou son compte Instagram

Commander l'Agenda 2017 de Fifi Mandirac (Editions First)

 

 

Voilà, rien de plus, un simple partage pour trois vrais coups de coeur !

Mais que vous vous laissiez tenter ou que vous choisissiez de conserver votre agenda, parce que vous avez, et vous auriez raison, trouvé le système qui vous convient, je vous souhaite une année 2017 colorée, pétillante et poétique ! 

 

A vos agendas !

 

Diane

 

 

18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 06:23

 

      

Mamans (ou papas) geek, vous les adorez ! Elles sont conçues pour nous faciliter la vie mais peuvent aussi nous rendre (encore plus) dépendants aux outils qui clignotent, vibrent, notifient !

 

Les applis pour mieux s'organiser sont nombreuses, de qualité inégale, parfois complémentaires entre elles, parfois carrément redondantes. A vous de les tester, une par une, et de vous faire votre propre religion. Une ou deux applis bien utilisées, en complément de votre calendrier numérique (Google Agenda, Outlook, S Planner...) par exemple, pourront véritablement vous faciliter la vie et contribuer à libérer de l'espace disponible sur ce formidable (et inégalable) disque dur qu'est votre cerveau !

 

Voici donc mon Top 10 des meilleures applis pour s'organiser, testées et approuvées, une sélection évidemment très personnelle (et donc arbitraire) et  surtout évolutive (j'y reviendrai de temps en temps). N'hésitez pas à me faire part de celles que vous avez adoptées et dont vous ne sauriez vous passer aujourd'hui !

 

 

1- WUNDERLIST

Vous en avez marre d'être l'ordinateur familial ? Wunderlist est l'appli qu'il vous faut pour alléger votre mental de tout ce qui l'encombre, ce que j'appelle si vous avez l'habitude de me lire, le "syndrome du post-it mental" ! Très simple d'utilisation, l'appli sera un excellent aide-mémoire et vous permettra, au travail comme à la maison, de gérer et de partager vos listes, avec votre conjoint, vos enfants, vos amies ou encore vos collègues.

 

    

Gratuit - Disponible en version iOS et Android 

 

 

2- LINOTTE

"Je note. J'oublie. Je me balade. Je retrouve." Linotte, la bien nommée, est une appli qui enregistre toutes nos bonnes adresses et qui envoie une notification géolocalisée lorsque l'une d'elles se trouve dans un proche périmètre. En bref, Linotte se rappelle pour vous des lieux et adresses qui vous intéressent. Bien utile pour nos esprits encombrés et toujours aux aguêts ! Une invitation à la flânerie créative que j'apprécie particulièrement ! 

 

     

Gratuit - Disponible en version iOS et Android 

 

 

3- EVERNOTE

On ne présente plus Evernote mais je ne pouvais pas ne pas l'inclure dans ce Top 10 ! Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, Evernote est un espace de travail dans lequel vous allez pouvoir regrouper tous vos contenus en un seul endroit : vos notes (manuscrites ou non), vos listes,  vos recherches, vos idées, vos liens, vos documents, vos images, vos tâches, accessibles où que vous soyez depuis n'importe quel appareil.

 

 

     

Gratuit (version Premium payante) - Disponible en version iOS et Android 

 

 

4- DO IT TOMORROW

A quoi bon faire aujourd'hui ce que l'on peut faire demain ? Voici le credo de Do it Tomorrow qui plaira au procrastinateur qui sommeille (plus ou moins) en chacun de nous. Parfait pour noter ses tâches quotidiennes et pour reporter, très (trop ?) facilement, au lendemain, ce qui n'aura pas été fait aujourd'hui ! J'apprécie son interface simple et intuitive, qui donne l'impression d'écrire dans un vrai agenda virtuel. A tester avant de l'adopter !

 

     

Gratuit sur mobile / 4,99 € pour Ipad  - Disponible en version iOS et Android 

 

 

5- REMEMBER THE MILK

Remember The Milk est une application de gestion de tâches disposant de notifications Push. Vous n'avez pas besoin d'ouvrir l'appli pour aller consulter vos tâches en cours, l'appli vous envoie une alerte par email, SMS ou messagerie instantanée pour vous rappeler vos échéances. Utile pour ne pas oublier (le lait ?) la deadline d'envoi de votre déclaration de revenus, de rappeler le médecin ou de recharger la carte cantine de votre dernière. On peut également gérer ses tâches sans être connecté et utiliser l'appli avec Google Agenda.

 

     

 

Gratuit (version pro sur abonnement - 24,99 € par an) - Disponible en version iOS et Android 

 

6- HABIT RPG

Conçu comme un jeu vidéo, Habit RPG nous motive de manière ludique à accomplir nos tâches quotidiennes  en récompensant nos bonnes habitudes (par de l'expérience et de l'or) et en pénalisant nos écarts ! Il transforme toutes nos tâches en petits monstres à vaincre ;-) Ca change des outils de productivité classiques, forcément ! Pour les (petits et grands) procrastinateurs en quête de fun (à éviter cependant pour tous ceux qui ont besoin d'aller à l'essentiel) !

 

     

Gratuit - Disponible en version iOS et Android 

 

 

7- TRELLO 

Trello est un outil collaboratif de gestion de projet/tâches, l'un des meilleurs du genre, pour un usage pro et perso. Trello s'organise comme un tableau de bord de vos différentes activités (vous pouvez créer un tableau de bord pro et un tableau de bord perso), incluant un système de listes de tâches et de cartes (une carte = une action) que l'on peut faire glisser facilement d'une liste à l'autre. Idéal pour travailler sur un projet, répartir les tâches et faciliter le partage d'information entre conjoints par exemple ! 

 

     

Gratuit - Disponible en version iOS et Android 

 

 

8- TODOGENIUS

TodoGenius est un gestionnaire de tâches un peu différent des autres, dit "intelligent" (le "génie"), qui va s'appuyer sur vos habitudes (grâce à de puissants filtres) pour vous suggérer des tâches à faire en fonction de votre situation (le lieu où vous êtes, votre temps disponible, le moment de la journée, etc.). Il intègre en effet des mécanismes d'apprentissage et de mémorisation de vos actions. A tester car ne conviendra pas à toutes les personnalités !

 

     

Version Lite gratuite (limité à 5 tâches en même temps) / complète à 2,99 € - Disponible en version iOS

 

 

9- DOODLE

L'incontournable Doodle, qui nous permet de connecter notre agenda, d'organiser une réunion, de répondre à une demande de réunion ou encore de créer (voir, participer et commenter) un sondage en ligne, est également disponible dans sa version mobile. Un très bon planificateur en ligne, ultra pratique quand on est en déplacement !

 

     

Gratuit - Disponible en version iOS et Android 

 

 

10- OFFTIME (Life Unplugged)

Enfin, pour vous aider à déconnecter de vos outils numériques et à vous centrer sur l'instant présent partagé avec ceux que vous aimez (Phubber, sors de ce corps !), n'oubliez pas de télécharger OFFTIME, l'appli indispensable de vos Digital Detox, même les plus courtes ! Un premier pas en direction de la pleine conscience...

 

     

Gratuit - Disponible uniquement en version Android (et en anglais) pour l'instant

 

***

 

 

 

 

 

 

                      

                      Diane BALLONAD ROLLAND

                    

 

 

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi, mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

 

Je m’appelle Diane, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Gestion du temps et Equilibre de vie depuis 2010, et je suis la maman imparfaite de 3 enfants.

Je suis auteur de Magical Timing, l'art de retrouver du temps pour soi (Rustica Editions), J’arrête de procrastiner (Eyrolles), et Envie d’être zen et organisée? (Tournez la page).

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.

 

"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)

 

 

{Mes 50 mantras} PDF à télécharger gratuitement