Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 05:30
{Audios} Le podcast de Zen et Organisée : un (nouveau) rendez-vous quotidien pour chouchouter son équilibre !

Après des mois de tests et d'hésitations, après avoir fait fi des papillons dans le ventre qui me disaient de rebrousser chemin, je viens de lancer mon Podcast audio, accessible depuis Itunes et depuis Soundcloud :

 

Zen & Organisée, le rendez-vous quotidien (du lundi au vendredi) de celles et ceux qui souhaitent se réapproprier leur temps et (re)trouver leur équilibre !

 

Comme indiqué dans le descriptif de mon Podcast, j'ai pour ambition de faire de ce podcast un rendez-vous quotidien, en semaine, du lundi au vendredi (oui, je m'accorde une pause le week-end !), et de vous accompagner pas à pas (ou plutôt par la voix), par petites touches, sur le chemin de votre équilibre.

Vous pourrez donc désormais me retrouver chaque matin de la semaine, pour des épisodes qui, vous le verrez, seront plutôt courts, entre 5 et 10 minutes maximum.

Cela fait bien longtemps que j'avais dans l'idée de créer et de lancer des audios, à écouter librement en streaming ou en téléchargement ! J'avais même prévu une rubrique dédiée, sobrement intitulée Audio, dans mon site pro lors de sa conception en 2015, rubrique qui est restée désespérement vide (et silencieuse) depuis le lancement officiel du site en... février 2016 (note à moi-même : penser maintenant à mettre à jour cette page!) ;)

J'étais simplement un peu en avance (c'est souvent le cas) et à aucun moment, je n'ai eu envie de supprimer cette rubrique car je savais que le moment viendrait où je lancerais ces audios, comme une évidence... 

Evidence et pertinence du format audio pour celles (et ceux) qui ont des journées bien remplies et pas toujours suffisamment de temps pour lire ni même pour regarder une vidéo.

J'aime le format audio pour la liberté et la flexibilité qu'il procure, parce qu'il peut précisément s'écouter en streaming où que l'on soit et quoi que l'on fasse (ou presque !), en ou être téléchargé pour plus tard, pour des temps hors connexion par exemple. Il peut s'écouter quand on le souhaite, que l'on soit dans sa salle de bains, en train de se préparer le matin, ou dans sa cuisine, en train de préparer le repas du soir, il peut même accompagner votre petit-déjeuner ou votre trajet pour aller au travail.

 

Je rêve d'un podcast qui serait réellement utile et soutenant au quotidien, comme une petite bulle d'oxygène, une petite note de douceur et de bienveillance dans un quotidien parfois maltraitant et brutal...

 

J'avais aussi envie et besoin, à un niveau plus personnel, après bientôt 7 ans de blogging et près de 400 billets, de partager mon travail et mes réflexions autrement, différemment, même si bien sûr, pour les fidèles de la première heure, je vais continuer à écrire sur le blog...

Besoin d’un partage plus spontané, plus direct, plus intime aussi, avec vous, et avec les personnes qui me suivent depuis 2010, que ce soit à travers le blog, mes livres ou les réseaux sociaux.

 

Un podcast, c’est tout simplement une voix, qui parle directement à l’oreille de la personne qui l’écoute, il n’y a pas de filtre, pas de texte à mettre en forme et à habiller d’un ou plusieurs jolis visuels.

 

C’est simple, c’est épuré, c’est sans fioritures …

 

Et c’est précisément ce caractère minimaliste qui me plait tout particulièrement. Ce sera une toute nouvelle façon de partager pour moi, même si je conçois déjà des audios privés pour les stagiaires de mes ateliers en ligne.

 

J'espère de votre côté que vous aurez du plaisir à m'écouter (soyez indulgent(e)s avec moi, ce sont les tous premiers que je rends publics, je devrais, enfin je crois, gagner en aisance et en spontanéité au fil des prochains épisodes) :)

 

 

 

 

Sur ce podcast, on y parlera de toutes les thématiques qui me tiennent à cœur et que j’ai l’habitude de traiter, qu’il s’agisse de gestion du temps, de gestion du stress, d’équilibre donc, de prévention de l’épuisement, on parlera de l’importance de se réapproprier son temps et de ralentir évidemment puisque c’est mon cheval de bataille depuis 2010, on verra ensemble comment apprendre à gérer son énergie dans la durée, comment respecter ses besoins, son écologie personnelle, comment apprendre à dire non et à poser des limites aux autres, etc.

 

Je le ferai de différentes manières, en partageant avec vous un ou plusieurs exercices de coaching, mais aussi selon mon inspiration, des méditations, des visualisations guidées, des ressources, comme un livre par exemple, une appli, des méthodes que j’aurai préalablement testées, des interviews, des réflexions aussi que vous pourrez, je l’espère, alimentées en retour, parce que j’ai à cœur, vraiment, que ce rendez-vous soit le plus interactif possible.

 

En effet, ce n’est pas un Podcast unilatéral, de moi à vous, de façon un petit peu descendante, au contraire, en tous les cas, c’est la façon dont je le conçois, ça fonctionne pour moi dans les deux sens, j’ai aussi besoin de vos retours, de vos questions, auxquelles je répondrai dans un prochain audio, de vos suggestions, de vos partages de ressources par exemple, etc.

 

Je vous invite à vous abonner via Itunes et/ou Soundcloud pour que vous puissiez accéder facilement aux épisodes suivants.

 

N'hésitez pas, enfin, à me laisser un petit commentaire d'encouragement sous chaque épisode et un avis directement sur la page du Podcast (notamment sur Itunes) :)  Car si les commentaires et les avis sont nombreux, le Podcast sera tout simplement mieux classé dans le classement des Podcasts sur Itunes, dans sa catégorie !

 

Et cela me donnera surtout envie de continuer à vous transmettre, jour après jour, les meilleurs contenus possibles...

 

 

 

 

 

 

2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 05:10
Eté 2017 : Du burn-out à l'équilibre réinventé ! {Atelier inédit}

Après des mois de réflexion et de création, je suis très heureuse d’organiser, du 3 juillet au 30 septembre prochain, un nouvel atelier en ligne 100 % inédit (ce sera probablement le seul de l'année 2017) :

 

 

Eté 2017 : Du burn-out à l'équilibre réinventé !

 

UN ÉTÉ (ET UN PEU PLUS) POUR SE REMETTRE AU CENTRE DE SA VIE…

 

Il a germé en moi durant l’été 2016, il y a bientôt un an, et a pris forme, doucement, patiemment, au cours des derniers mois, nourri de mes échanges et de mes rencontres avec celles et ceux qui ont croisé la route du burn-out, ou qui s’en sont dangereusement approchés…

Ce nouvel atelier, je l’ai voulu spécial, différent des autres (même si je les aime tous). C’est à la fois un atelier de réflexion personnelle, d’écriture et de co-développement.

Mais c’est surtout un atelier qui permet de se poser… pour mieux se retrouver et se réinventer.

Créer des brêches, des espaces, mêmes infimes, pour imaginer d’autres possibles et faire la paix avec soi.

 

J’ai d’abord souhaité proposer à mes participant(e)s un espace-temps bienveillant et sécurisant, un cadre privilégié pour souffler, après une année scolaire souvent très rythmée et placée sous le signe de la suractivité. 

J’ai voulu, à travers cet atelier que j’ai conçu sur 3 longs mois, leur permettre de goûter à une temporalité différente, plus douce et respectueuse de leurs besoinscomme je l’avais déjà évoqué dans mon billet de février sur mon groupe de travail « Burn-out : Prévention et résilience », et leur donner la possibilité de déposer leurs valises. 

 

J’ai enfin conçu cet atelier en deux temps bien distincts :

1- Un premier temps en juillet et août pour mener une profonde réflexion, soutenu(e) et guidé(e) dans son introspection par 4 (copieux) modules et 4 audios de 20 mn, 100 % inédits et exclusifs à cet atelier.

2- Un second temps en septembre d’échanges et de partages, pour restituer, confronter et co-construire, avec les autres participants, et bien sûr avec moi 

 

 

Au cours de cet atelier, vous pourrez très concrètement :

 

1- FAIRE UN POINT COMPLET ET PRÉCIS SUR VOTRE ÉQUILIBRE / DÉSÉQUILIBRE À L’INSTANT T (C’EST-À-DIRE CET ÉTÉ) :

Votre niveau d’énergie, vos ressources, vos besoins aussi, vos points de vigilance et tout ce qui vient faire barrage à votre équilibre (ce qui coince à ce stade)…

Bref, un état des lieux à la fois puissant (dans le fond), et doux (dans la forme), qui servira de base de travail à votre réflexion personnelle et aux choix que vous ferez.

 

2- METTRE DES MOTS SUR VOTRE RESSENTI, EN LIEN AVEC VOTRE BURNING-OUT OU VOTRE BURN-OUT, POUR MIEUX LE COMPRENDRE ET LE DÉPASSER.

 

3- BASCULER PROGRESSIVEMENT DU « TROP » A LA MODERATION EN FAISANT LE TRI DANS VOTRE VIE :

Identifier vos sources d’encombrement (au sens propre comme au sens figuré), vos « trop », vos « pas assez », vous interroger sur votre rapport à la consommation et à l’argent, actualiser vos (vrais) besoins et vos (vrais) désirs, pour mieux revenir à l’essentiel et retrouver votre libre-arbitre et la liberté de décider en conscience.

Une exploration à la fois joyeuse, lucide et honnête dans ce que l’on nomme aujourd'hui  « l’économie du bonheur » et assurément un premier pas vers la modération !

 

4- CONSTRUIRE PROGRESSIVEMENT LES PRÉMICES DE VOTRE NOUVEL ÉQUILIBRE:

Un équilibre par essence unique, personnel, réinventé, qui vous remet dès cet été au centre de votre vie, et de vos priorités, et qui devra s’incarner d’ici la fin de cet atelier par un engagement puissant et des actes concrets.

 

5- EN CONCLUSION DE CET ATELIER, FAIRE LE CHOIX D’UNE VIE PLUS DOUCE !

A travers la co-construction, en septembre 2017, avec les autres participants et moi-même, d’un « Manifeste pour une vie plus douce », qui marquera symboliquement votre nouvel engagement !

 

Burn-out : le comprendre pour mieux le dépasser, grâce à

 

l’écriture

 

Tout au long de ces 3 mois, seront privilégiées la douceur, la bienveillance, la confiance, l’expression aussi, car j’ai construit une grande part de cet atelier autour de l’écriture, reconnue comme un très bon outil pour se reconstruire avec un burn-out, mais aussi pour s’en préserver.

L’écriture est en effet le medium privilégié par lequel nous pouvons d’abord comprendre : mettre des mots sur, mettre en mots, comme si nous mettions en musique, mettre une distance aussi entre son vécu et soi, et, surtout, raconter son histoire, pour mieux l’accepter, se l’approprier, et la dépasser.

Premiers pas d’une résilience qui conduit progressivement celui ou celle dont l’équilibre est rompu à se remettre au centre de sa vie et à réinventer son équilibre, par essence unique et non négociable.

 

4 axes pour guide :

 

  • COMPRENDRE
  • EXPRIMER
  • NOURRIR
  • RESPECTER

 

 

Cet atelier est fait pour vous si :

 

  • Vous avez l’impression d’être en burning-out (phase de pré-épuisement qui précède le burn-out) ou si avez vécu un ou plusieurs burn-out.

 

  • Vous avez le sentiment que le travail occupe trop de place dans votre vie et que vous ressentez le besoin de le remettre à sa juste place.

 

  • vous souhaitez tout simplement profiter de cet été pour faire un grand tri dans votre vie, réévaluer vos nouvelles priorités et réinventer votre équilibre.

 

 

Bref,  je vous embarque pendant 3 mois pour :

 

  • Comprendre, mettre des mots sur votre histoire, sur votre ressenti (en lien avec votre burning-out, ou votre burn-out).
  • Stopper votre course folle et expérimenter un rapport au temps différent, plus doux et respectueux de votre propre rythme.
  • Prendre de la hauteur et mettre votre vie en perspective (l’été est le moment idéal pour le faire).
  • Faire le tri dans votre vie, vous recentrer sur son essentiel et faire de la place pour ce qui compte pour vous.
  • Travailler sur votre relation au travail, remettre si besoin le travail à sa juste place.
  • Faire le point sur votre équilibre / déséquilibre.
  • Comprendre ce qui constitue aujourd’hui un frein à votre équilibre, identifier vos points de vigilance.
  • Mettre à jour vos besoins, vos valeurs, vos ressources, et tout ce qui est essentiel à votre équilibre.
  • Vous donner la possibilité de vous exprimer et de trouver une oreille attentive.
  • Vous placer de nouveau au coeur de vos priorités.
  • Faire le choix d’une vie plus douce et bienveillante avec soi.
  • Réinventer votre équilibre.

 

Listé ainsi, le programme a l’air vaste et ambitieux mais je vous le promets, il sera fluide et intuitif avant tout !

 

 

Concrètement, comment ça se passe ?

 

* Une fois inscrit(e), vous recevrez un e-mail de confirmation de la plateforme de billeterie Weezevent. Gardez-le précieusement jusqu’au démarrage de l’atelier.

* Quelques jours avant le démarrage de l’atelier, vous recevrez un e-mail de ma part vous rappelant le démarrage imminent de l’atelier et vous donnant quelques instructions pour bien suivre l’atelier et en tirer le meilleur bénéfice.

* Entre le 3 juillet et le 21 août, vous recevrez par e-mail, tous les 15 jours, le lundi matin à partir de 10 h, un module PDF qui guidera votre réflexion estivale. Ils vous seront adressés les lundis 3, 17, 31 juillet et 14 août 2017.

Les 4 modules de l’atelier sont accompagnés d’exercices (doux)  et de rituels symboliques spécifiquement conçus pour cet atelier.

* Les semaines où vous ne recevrez pas de module PDF, vous aurez accès, le lundi matin également à partir de 10 h, à 4 audios de 20 minutes chacun  : les audios seront accessibles en streaming via un lien qui vous sera adressé par e-mail les lundis 10 et 24 juillet, 7 et 21 août 2017, et seront également téléchargeables au format MP3, afin que vous puissiez les écouter où que vous soyez, depuis votre smartphone.

Il s’agira de méditations guidées, de visualisations créatives appliquées et de pistes de réflexion, inédites et exclusives à cet atelier, en lien avec le module précédent !

* Le lundi 28 août, vous recevrez par e-mail un module-Bilan qui vous permettra, comme son nom l’indique, de dresser le bilan de vos 8 semaines de réflexion personnelle et de préparer le terrain pour le mois de restitution et de partage qui démarrera début septembre.

* Le vendredi 1er septembre, vous recevrez un dernier e-mail de ma part vous transmettant le lien de l’espace privé en ligne réservé à cet atelier ainsi que votre mot de passe pour y accéder.

* Entre le 4 et le 30 septembre, vous pourrez débriefer, échanger et partager avec les autres participants inscrits et avec moi-même via l’espace privé en ligne réservé à cet atelier.

* Enfin, au cours de ce mois de septembre, vous pourrez participer à une oeuvre collective : la rédaction d’un « Manifeste pour une vie plus douce », que nous veillerons, une fois joliment mis en page par ma graphiste, à diffuser le plus largement possible !

* Au terme de l’atelier enfin, après le 30 septembre, vous recevrez par e-mail l’intégralité des échanges compilés au format PDF.

 

La boucle sera bouclée :)

 

 

En résumé, ce que comprend cet atelier :

 

  • Un cadre balisé, soutenant et structurant, tout en laissant une grande liberté et en respectant le rythme de chacun.

  • Un atelier en deux temps : un 1er temps pour approfondir sa réflexion, à son rythme, durant les deux mois de l’été, et un 2ème temps, en septembre, pour les échanges et la co-construction.

  • 4 modules PDF (100 % inédits et exclusifs à cet atelier) envoyés par e-mail les lundis 3, 17, 31 juillet et 14 août 2017. Les modules sont accompagnés d’exercices (doux)  et de rituels symboliques spécifiquement conçus pour cet atelier.

  • 1 module Bilan envoyé par e-mail le lundi 28 août 2017.

  • L’accès à 4 audios de 20 minutes chacun (100 % inédits et exclusifs à cet atelier) : audios accessibles en streaming via un lien qui sera adressé par e-mail les lundis 10 et 24 juillet, 7 et 21 août 2017, et également téléchargeables au format MP3. Il s’agira de méditations guidées, de visualisations créatives appliquées ou de pistes de réflexion.

  • Entre le 1er et le 30 septembre : la participation à un mois de restitution et de bilan, d’échanges et de partages sur l’espace privé de Diane Ballonad Rolland, avec la garantie d’un respect total de la confidentialité de nos échanges, la possibilité pour celles et ceux qui le souhaitent de rester anonyme aux yeux des autres participant(e)s (par l’utilisation d’un pseudo) et d’un cadre qui privilégie la bienveillance, la confiance, le non-jugement et le respect du rythme de chacun.

  • Sur cet espace privé, vous profiterez de ma présence quotidienne pour répondre à toutes vos questions et de l’émulation d’un groupe qui partage le même état d’esprit que vous.

  • La participation à la co-construction d’une oeuvre collective qui vous permettra de garder une trace symboliquement et émotionnellement forte de cette expérience partagée durant ces 3 mois : la rédaction d’un « Manifeste pour une vie plus douce », que nous ferons rayonner le plus largement possible !

  • L’envoi par mail, à l’issue de l’atelier (après le 30 septembre), de l’ensemble des échanges partagés durant le mois de septembre, afin de vous permettre de garder une trace de vos partages et de vous y replonger si besoin.

  • Pas de frais de déplacement, ni de logistique lourde, vous suivez l’atelier à votre rythme, chez vous ou depuis votre lieu de vacances, et restez disponible pour votre famille et/ou votre travail, tout en menant une réflexion de fond sur votre équilibre et sur la direction que vous souhaitez donner à votre vie !

 

Comment s’inscrire ?

 

Tarif de l’atelier : 180 € 

Lien pour s'inscrire : https://www.weezevent.com/atelier-en-ligne-ete-2017-du-burn-out-a-l-equilibre-reinvente

Inscriptions ouvertes du 2 juin au 2 juillet 2017 (attention : nombre de places limité).

Démarrage de l’atelier le 3 juillet 2017.

 

 

 S’inscrire 

 

 

 

18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 06:25
Gérer son temps quand le quotidien se complique...

La gestion du temps telle qu'on la conçoit ici et là repose, et c'est principalement ce qu'on lui reproche, sur des principes, certes qui ont fait leurs preuves (pour la plupart), mais qui semblent complètement déconnectés de la réalité. 

Très beaux sur le papier, ces principes ne résistent souvent pas à l'épreuve du quotidien, par essence mouvant, et impacté par de si nombreux facteurs (notre niveau d'énergie, notre charge de travail, l'absence de collègues, votre enfant qu'il vous faut ramener pour la 4ème fois chez le médecin, etc.).

Lorsque tout roule, et que notre quotidien suit à peu près sa routine, nous réussissons plutôt facilement à dérouler quelques-uns de ces principes et à appliquer notre organisation habituelle. Nous avons d'ailleurs l'énergie pour y parvenir, et à priori suffisamment de marges de manoeuvre pour rebondir en cas d'imprévus (d'ailleurs, vous le savez désormais si vous me suivez depuis longtemps, une bonne gestion du temps intègre dès le départ le facteur "imprévus").

En revanche, ça coince lorsque notre routine quotidienne, rassurante et bien huilée, est bouleversée par un événement plus important (ou un facteur d'événements). La machine se grippe, c'est le (gros) grain de sable qui vient stopper net la mécanique...

Il peut s'agir d'une séparation, d'un accident, de l'annonce soudaine d'une maladie, de soins médicaux nécessaires, d'un changement de travail ou de poste, d'une perte d'emploi, ou tout simplement d'un accroissement excessif de travail... Nous avons chacun déjà expérimenté ce type d'événements et nous sommes tous concernés, à des degrés divers.

La difficulté, lorsque l'on traverse ce type d'épreuves, c'est de faire face à un quotidien qui, lui, continue de vous solliciter : enfants, maison, courses, repas, ménage, linge, papiers administratifs, mais aussi dossiers en cours, réunions, entretiens et projets à développer, tandis que votre temps, lui, n'est pas extensible... 

Cela se complique encore plus quand l'événement en question s'installe dans la durée. Je pense notamment aux nombreux aidants familiaux qui doivent répondre présents, et tenir bon, sur de longues périodes.

Et le véritable enjeu, dans ce cas précis, est d'assumer ses obligations sans perdre pied, et sans y laisser trop de plumes...

 

Mon propos aujourd'hui est de tenter de vous démontrer que vous pouvez justement, dans ces moments de plus forte tension et de stress, vous appuyer sur la gestion du temps.

 

En l'utilisant intelligemment...

Et en l'adaptant.

 

Et c'est cette gestion du temps que j'aime tout particulièrement et que je défends au quotidien !

Pas une gestion du temps théorique et inaccessible vers laquelle nous rêvons un jour de tendre (ou pas), mais bien une gestion du temps "vivante", au sens propre du terme.

 

Une gestion du temps ancrée dans la réalité, qui vit et évolue avec nous et notre contexte de vie.

Une gestion du temps qui se met à notre service et nous soutient, quand ça va bien, mais surtout aussi quand ça va un peu moins bien...

 

C'est dans ces moments-là qu'elle nous est le plus utile et qu'elle prend tout son sens.

 

  

 

Témoigner pour que vulnérabilité (même passagère)

ne rime pas avec culpabilité

 

Cela fait deux mois que je jongle avec une première hospitalisation de mon mari suivi d'une convalescence à la maison d'un mois et d'une seconde hospitalisation  qui date d'hier midi (je vous rassure, rien de très, très grave en soi, du style qui engagerait le pronostic vital, mais une maladie chronique qui le rend plus vulnérable aux infections et nécessite une surveillance attentive et minutieuse).

Cela implique pour moi, outre une charge émotionnelle que je n'avais pas, de fait, anticipé et avec laquelle je dois composer : 

  • un surcroit de fatigue (physique et psychique).
  • quelques épisodes d'anxiété, surtout au moment de me coucher (mais je dors bien malgré tout).
  • des visites à l'hôpital qui doivent s'intercaler, parfois difficilement, dans un agenda toujours chargé en cette période de fin d'année et rentrer en concurrence frontale avec mes obligations familiales ("Qui va pouvoir aller chercher Marie ce soir à l'école ?").
  • Des temps de travail réduits, parfois carrément amputés !
  • Une organisation familiale que je ne partage plus pour l'instant (ou très peu) avec mon mari (là où nous nous partageons habituellement les tâches de façon très équitable), et donc que j'assume seule, en impliquant toutefois encore davantage mes deux grands.
  • Quelques efforts pour maintenir une bonne ambiance à la maison, faire rire les enfants (un peu) et se faire (beaucoup) de bien (à coups de plaids bien moelleux, de fondants au chocolat et de bons petits plats - mon poulet au curry maison est top !)

 

Si je vous raconte tout ça, ce n'est pas, vous l'imaginez, pour vous raconter ma vie, et encore moins pour me plaindre et susciter votre compassion (et je vous le dis sincèrement, ce n'est vraiment pas l'objet de ma démarche) car je sais combien ce que je vis en ce moment n'a aucun caractère exceptionnel et que chaque famille a son lot de "complications".

J'ai compris en revanche que ce que je vivais en ce moment pouvait avoir valeur d'exemple et contribuer à déculpabiliser celles et ceux qui se sentent fragilisés à un moment ou à un autre de leur vie.

Je n'hésite pas d'ailleurs à le souligner dans mes ateliers ou en entretien de coaching dès que j'en ai l'occasion : 

Oui, on peut être une spécialiste confirmée de la gestion du temps, travailler depuis des années sur les questions d'organisation, de qualité de vie au travail et de l'équilibre ET connaître aussi des périodes plus compliquées, des hauts et des bas, et même, des ratés d'agenda !

So what ?

C'est plutôt rassurant, non ? ;)

 

 

Mes pistes pour ne pas perdre pied et tenir bon

 

 

 

Rentrons désormais dans le vif du sujet !

Pardon pour ce long billet, et tant pis pour celles et ceux que j'aurai perdus en cours de route, c'est probablement à celles et ceux qui me liront jusqu'au bout que ce billet est destiné... !

Voici donc très concrètement les aménagements que j'ai mis en place pour préserver l'essentiel, ne pas perdre pied en cours de route et conserver si possible ma lucidité :

 

1ÈRE PISTE : JE ME RECENTRE SUR L'ULTRA ESSENTIEL ET PROTÈGE MON TEMPS EN M'AUTORISANT À ANNULER OU À REPORTER UN RENDEZ-VOUS.

 

Concrètement, comment cela s'est traduit pour moi ?

 

J'ai pris le temps d'identifier mes engagements et mes priorités, professionnelles notamment mais aussi personnelles, d'ici la fin de cette année, histoire de les avoir bien en tête, et je les ai notés noir sur blanc.

Je privilégie donc, côté professionnel, les engagements déjà pris et notamment ceux pour lesquels, c'est la moindre des choses, j'ai déjà perçu un règlement : mes ateliers en ligne (ceux en cours et ceux à venir), mes coachings individuels en cours, les demandes de devis pour 2017, mes projets chauds en cours et liés à une actualité proche (mon prochain livre qui paraitra en janvier sur la gestion du temps, et un très chouette programme de méditation sur la gestion consciente du temps, sur lequel je travaille, et qui sortira en janvier également - je vous en reparlerai très vite !), une formation de trois jours en présentiel que j'animerai fin novembre sur la gestion du stress, la formation de 8 mois que je suis en tant que stagiaire à titre personnel. Point.

Vous aurez peut-être remarqué d'ailleurs que j'étais moins présente sur le blog ces derniers temps...

 

J'ai également pris le temps de repérer mes points de vigilance, c'est-à-dire ce sur quoi, me connaissant par coeur, je pourrais, à cause de la fatigue, d'un manque d'énergie passager ou d'un manque de disponibilité, négliger, faire passer à la trappe, voire carrément zapper, alors même que c'est important.

Pour tout le reste, je protège mon temps en m'autorisant à annuler ou à reporter tout ce qui ne rentre pas dans mon ultra essentiel sans culpabiliser (à l'exception de ce qui pourrait me permettre de souffler ou de recharger mes réserves d'énergie - Cf. piste n° 4).

Il peut s'agir, entre autres, d'un déjeuner, de la prochaine réunion des Mampreneurs de l'antenne que j'anime, ou des mails qui ne sont pas prioritaires. J'y mets cependant les formes et je prends le temps de m'excuser, et d'expliquer mon manque de disponibilité avec simplicité et honnêteté. 


 

2ÈME PISTE : JE PRENDS DEUX FOIS PLUS DE TEMPS POUR PLANIFIER !

 

Concrètement, comment cela s'est traduit pour moi ?

 

Saint-François de Sales disait : "Une demi-heure de méditation est essentielle, sauf quand on est très occupé. Alors, une heure est nécessaire."

 

C'est exactement le même principe de base en gestion du temps : 

 

L’idée à retenir, pour faire simple, c’est que plus on a de choses à faire, plus il faut prendre de temps pour planifier !

 

Pourtant, nous avons tous et toutes cette tendance naturelle à faire exactement l'inverse, saisi par la panique de ne pas parvenir à "tout" faire.

 

Une panique qui finit par nous paralyser et nous ôter toute lucidité pour avancer et accomplir nos priorités du jour.

 

 

Parce que ce mois de novembre est particulièrement bien rempli (sinon, c'est pas drôle !), je me suis préservée d'un sentiment de panique naissant face à ma charge de travail, de retour d'un déplacement sur Paris, en me posant une heure en fin de journée pour regarder bien en face cette charge de travail et lui affecter un créneau bien défini dans mon agenda sur les deux semaines à venir :

1- J'ai concrètement et basiquement noté sur une liste toutes ces choses à faire qui me venaient de plus en plus souvent à l’esprit (notamment les choses à faire sur les jours ou la semaine qui vient, donc plutôt sur du court-terme).
2- J'ai attribué à chacune de ces tâches une échéance précise.
3- J'ai scrupuleusement noté le temps que chaque tâche devrait me prendre (après estimation la plus réaliste possible).
4- Etape la plus importante : j'ai fixé à chacune de ces tâches un créneau bien défini dans mon agenda !

Ce simple travail, quand il est fait sérieusement, de façon réaliste (et donc réalisable), et jusqu’à la 4ème étape, libère considérablement l’esprit car une fois ce travail effectué, je n'ai plus besoin de faire des efforts pour me demander COMMENT je vais faire pour tout faire, puisque j'y ai déjà réfléchi à tête reposée, et un créneau a déjà été attribué à chaque tâche. C’est donc en quelque sorte déjà « traité » par mon cerveau. C’est comme si c’était déjà « pris en charge », et je n'ai plus à m'en occuper (sauf le jour J en revanche !).

Car plus nous parvenons à respecter ces créneaux que nous aurons minutieusement définis, plus nous apporterons du crédit à nos prochaines séances de planification, et plus notre cerveau sera rassuré sur le fait qu’il peut faire confiance à ce système. Un vrai cercle vertueux qui nous permet à la fois d’être plus efficace, mais aussi et surtout plus serein... et plus lucide !

De la même manière, je prends deux fois plus de temps le matin (au café dans la plupart des cas !) pour planifier ma journée. Je prends soin de regarder si ce que je prévois de faire est réaliste, si j'ai bien pris en compte un coefficient d'imprévus dans ma planification, bref, si tout ça tient la route ! C'est ce qui me permet, le reste de la journée, d'avancer les idées claires et de rester (autant que possible) efficace, et donc de garder la main sans me sentir dépassée.  Je m'y colle une bonne fois le matin (j'y mets toute mon attention sur un temps limité) et je suis tranquille pour la journée ;)

 

3ÈME PISTE : J'ACCEPTE SANS CULPABILISER QUE CERTAINS PROJETS N'AVANCENT PAS COMME JE L'AURAIS VOULU ET JE LES DIFFÈRE SANS SOUCI.

 

Concrètement, comment cela s'est traduit pour moi ?

 

Parce que nous ne pouvons pas tout contrôler et que nous ne sommes pas des sur-hommes, je lâche prise sur les projets que je souhaitais faire avancer à moyen terme. Je ne suis pas Shiva, je n'ai pas 4 ou 8 bras, je ne travaille pas (encore) la nuit. Alors, tout le reste, ça attendra 2017 ! Et tant pis pour les belles idées et les pics de créativité débordante, ils attendront aussi ! Mes projets d'audios, de formations PDF, pour ne citer qu'eux, sont simplement différés dans le temps. Ils verront le jour quand le moment sera venu.

C'est cela aussi ce que j'entends par s'inscrire dans une approche intuitive du temps, si chère à Kairos...

 

4ÈME PISTE : JE RESTE CONNECTÉE À CE QUI FAIT SENS POUR MOI, POUR recharger MES RÉSERVES D'ÉNERGIE... et pour souffler !

 

Concrètement, comment cela s'est traduit pour moi ?

 

Très basiquement, parce que beaucoup de choses reposent sur moi en ce moment, j'ai aussi mis la gestion de mon énergie en tête de liste de mes priorités.

M'accorder des bulles d'oxygène plus longues que d'habitude au café (toujours), ne pas renoncer à ce qui fait sens pour moi, comme le fait de maintenir mes 3 prochains déplacement sur Paris d'ici la fin de cette année, de prendre le temps d'écrire ce billet (écrire ici commençait sérieusement à me manquer !), ou encore de m'inscrire malgré le contexte à une formation de deux jours fin novembre sur la prise en charge du burn-out professionnel par le coaching. 

Rester malgré tout dans une dynamique de développement et de croissance est important pour moi, c'est aussi ce qui me permet de maintenir un équilibre qui profite à moi mais également, par ricochet, aux miens.

 

 

Je m'arrête là car il est minuit 35 et qu'il est temps que j'aille me coucher... J'ai un billet à publier tôt demain matin !

J'espère simplement, en écrivant ces derniers mots, que mon partage vous sera utile, aujourd'hui ou plus tard. N'hésitez pas à le partager avec celles et ceux qui pourraient en avoir besoin.

 

Je vous souhaite une douce nuit...

Diane

 

PS : Merci de m'avoir lue jusqu'ici.

 

En aparté

Ce billet, un peu plus personnel que les autres et totalement improvisé, fait suite à un échange téléphonique que j'ai eu avec l'une de mes coachées hier matin. Je lui racontais comment j'avais adapté ma gestion du temps pour faire face à une période un peu compliquée en ce moment.

En voyant combien mes propos trouvaient écho en elle, qui sort également d'une période difficile, je me suis dit qu'il serait utile de partager ici, avec vous, ce que j'ai concrètement mis en place.

Non pas pour conseiller de façon unilatérale ou dire avec arrogance "ce qu'il faut faire" mais bien pour partager modestement quelques pistes, issues dans ce cas précis de ma propre expérience personnelle, celles que j'applique en ce moment même. 

Je me dis, comme souvent d'ailleurs à travers ce blog, que si cela peut être utile à au moins l'un ou l'une d'entre vous, le temps (justement) que j'aurai pris pour écrire et mettre en forme ce billet n'aura pas été vain... Et cette seule perspective me met le coeur en joie.

N'hésitez pas d'ailleurs à venir partager via les commentaires ce que vous faites, vous, pour faire face à un quotidien qui se complique. Le forum est ouvert !

Diane

26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 05:30
Mes 4 conseils pour Vivre en Phase en quotidien

 

Vivre en Phase, comme je vous le disais dans un précédent billet, signifie pour moi à la fois se sentir connectée, vivante, pleinement présente à ce que l’on vit et à ce que l’on ressent, dans une douce harmonie entre le corps et l’esprit, et se sentir à sa juste place, ressentir au plus profond de soi que l’on est en cet instant précis là où on doit être, vivre une vie inspirée, plus cohérente, plus authentique et parfaitement alignée avec ses valeurs et ses aspirations.

 

Deux ressentis complémentaires sur lesquels notre équilibre peut planter ses racines et se développer durablement, mais qui nécessitent face aux défis du quotidien notre attention consciente et bienveillante. 

 

 

Voici 4 conseils de bon sens pour Vivre en Phase au quotidien.

 

1.  Ralentissez.

Avez-vous remarqué que plus vous ralentissez le rythme, plus vous vous connectez facilement et spontanément avec ce qui vous fait du bien ?  

 

A contrario, quand le tempo du quotidien s'accélère, vous vous coupez sans le vouloir de tout ce qui pourrait, pourtant, vous ressourcer et recharger vos batteries. Un cercle vicieux qu’il vous appartient de rompre en vous réalignant avec ce qui vous fait du bien dès que vous sentez, en cours d’année, que le pilote automatique a repris le dessus.

 

2- Accordez-vous cinq minutes de silence par jour.

Il n'est même pas question de pleine conscience ni de méditation mais simplement de trouver un petit moment chaque jour pour vous extraire de l’agitation du monde et reposer votre mental.

Eteignez la télé, coupez la radio, désactivez les notifications sonores de vos outils digitaux, mettez votre portable en silencieux (et non pas en mode vibreur). S'il ne vous est pas possible de vous isoler chez vous (pour cause d'"enfants bruyants" par exemple !), essayez de pratiquer l’exercice à votre bureau, sur la pause déjeuner par exemple, en veillant à transférer votre ligne pendant la durée de l'exercice et à fermer votre porte.

Regardez votre montre, programmez cinq minutes sur votre smartphone si cela vous rassure et ne faites plus rien pendant ce laps de temps. Ne cherchez pas à atteindre quoi que ce soit mais simplement à apprécier, si possible, cet instant de silence. Et laissez faire.

 

3. Rebranchez-vous à vos besoins.

Connaissez-vous vos besoins, là maintenant, à cet instant précis où vous lisez ces lignes ? Avez-vous faim, soif ? Ressentez-vous de la fatigue ? Avez-vous envie de dormir ? De vous allonger, de vous reposer ? Peut-être avez-vous besoin d’un peu de calme et de tranquillité, pour lire ce billet, par exemple ?

Arrêtez ce que vous faites et fermez les yeux pendant 5 minutes. Essayez durant ce court laps de temps de vous centrer sur vous-même et de porter votre attention sur votre ressenti. Concentrez-vous uniquement sur vos besoins, ceux que vous ressentez maintenant, quels qu’ils soient.

Puis posez-vous les deux questions suivantes :

 

  • De quoi avez-vous besoin pour vous sentir bien ?
  • Qu'est-ce qui est nécessaire à votre équilibre ?

 

4. Identifiez vos boosters d’énergie… et multipliez-les !

Accordez-vous un temps de pause, prenez de quoi noter et faites la liste de tout ce qui dynamise et booste votre énergie ! Vous remarquerez très rapidement que ce sont les choses très simples de la vie, faisant partie de notre quotidien et à notre portée, qui nous ressourcent le plus.

 

Une fois identifiés, veillez à multiplier chaque jour vos boosters d’énergie et à les équilibrer entre d’une part ceux qui vont parler directement à votre corporalité et vous faire du bien à travers votre ressenti (lié à vos 5 sens, donc), comme peut l’être par exemple un simple mais si réconfortant bain de pied après une rude journée de travail, ou une bonne douche qui permet d’apaiser, au moins un peu, les tensions du corps, et d’autre part ceux qui vont faciliter votre déconnexion, alléger votre charge mentale et vous aider à recharger les batteries.

 

 

Vivre #EnPhase

 

 

* Article réalisé en partenariat avec Activia

 

 

5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 05:30
Vivre en Phase : une histoire d'équilibre et de sens

L’équilibre, vous le savez, est au cœur de ma démarche et se conjugue au pluriel : équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, mais aussi équilibre entre structure et fluidité, entre organisation et lâcher prise, entre obligations et plaisir, entre temps de récupération et d’activités, etc.

Adepte de la voie du Kaizen (ou de la stratégie des petits pas), je défends l’idée selon laquelle l’équilibre, par essence unique, se construit pas à pas, en posant une pierre après l’autre, au gré de nos tâtonnements, de nos déséquilibres maîtrisés et de nos apprentissages.

 

Car oui, créer le juste équilibre pour soi est une quête personnelle qui englobe chacun des aspects de notre être et qui nous permet de nous sentir vivantes, connectées, pleinement présentes à ce que l’on vit et à ce que l’on ressent, à travers notre corps, nos émotions, nos sensations, mais également à travers notre tête et notre cœur.

 

 

Depuis quelques années déjà, je côtoie hommes et femmes en quête d’équilibre. Mais j’ai pu mesurer au fil des ans combien la question de l’équilibre était intrinsèquement liée à la question du sens : le sens que l’on donne à notre temps, à nos intentions, aux choix que nous faisons, aux actes que nous posons.

 

En réalité, l’un ne va pas sans l’autre et c’est précisément ce que j’entends par Vivre En Phase :  Se sentir à sa juste place, ressentir au plus profond de soi que l’on est en cet instant là où on doit être, oser suivre la voie de son cœur et se faire confiance, toujours, et ce même si les choix que l’on fait s’éloignent de ce que les autres attendent de nous.

Car pour y parvenir, il importe de développer des qualités précieuses que sont la force intérieure, la détermination et le courage d’être soi, véritables sésames qui nous autorisent à vivre notre authenticité dans la sérénité et la confiance.  

 

Cela implique d’apprendre à bien se connaître, d’identifier et d’accepter nos propres limites, mais aussi de retrouver notre plein pouvoir : oser dire non, quitte à déplaire, renoncer à un engagement pourtant séduisant si celui-ci s’oppose à nos convictions, faire des choix en conscience, pour vivre une vie inspirée, plus cohérente, alignée avec nos valeurs et nos aspirations.

 

Bref, une vie qui a du sens. Pour soi.

 

Vivre #EnPhase

 

 

 

* Ce billet fait l'objet d'un (très chouette) partenariat avec Danone pour Activia dans le cadre d'un projet global sur la question de l'équilibre. Je vous en parlerai très prochainement !

 

Signé par Diane de Zen et Organisée ! - dans Equilibre Vivre en phase Vivre -EnPhase Sérénité
commenter cet article

                      

                      Diane BALLONAD ROLLAND

                    

 

 

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi, mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

 

Je m’appelle Diane, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Gestion du temps et Equilibre de vie depuis 2010, et je suis la maman imparfaite de 3 enfants.

Je suis auteur de Magical Timing, l'art de retrouver du temps pour soi (Rustica Editions), J’arrête de procrastiner (Eyrolles), et Envie d’être zen et organisée? (Tournez la page).

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.

 

"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)

 

 

{Mes 50 mantras} PDF à télécharger gratuitement