Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 05:40

50 activités pour éveiller vos enfants

 

 

Depuis sa sortie en librairie en mars 2016, quelques semaines seulement après le mien, j’avais prévu de vous parler du livre de mon amie Karine, 50 activités pour éveiller vos enfants 4-8 ans, sans toutefois trouver le bon moment pour le faire. L’été est désormais bien installé et le moment est idéal de vous donner mon regard sur un livre qui, soyez en sûres, saura occuper vos enfants pendant les vacances !
 

Autant vous le dire de suite, j’ai adoré le livre (et si l’auteur n’avait pas été une amie, je l’aurais aimé tout autant). Je vais vous en  expliquer les raisons.

50 activités pour éveiller vos enfants, destiné aux enfants de 4 à 8 ans, n’est pas seulement un livre qui recense, comme le font de nombreux autres livres, des activités ludiques et créatives pour les enfants. C’est bien plus que cela, et c’est ce qui m’a particulièrement séduite (et séduit ma puce de 7 ans, très bricoleuse et créative !). La différence tient dans l’approche, complète, globale, de Karine, qui a su reproduire dans son livre ce qu’elle a construit à travers les ateliers créatifs qu’elle anime depuis 2014.
 

Il y est question de bienveillance, d’intelligences multiples, de créativité, de pensée divergente, d’ennui, de confiance, de partage, de lâcher-prise

 
« Lorsque j’anime des ateliers créatifs pour les enfants, les parents sont toujours étonnés que je leur propose de rester – s’ils le souhaitent – partager l’activité avec leur enfant. Habituellement, nous y amenons nos enfants et nous nous retrouvons gentiment à la porte à attendre ou à faire nos courses. Je voulais proposer autre chose : un moment de partage pour ceux qui peuvent se le permettre. Ces moments, où les parents osent rester, sont ceux que je préfère. Il y a les parents timides qui restent (pas longtemps) à observer, il y a ceux qui rentrent directement dans l’activité et il y a ceux qui restent mais qui n’osent pas manipuler. Au fur et à mesure de l’atelier, je vois leur attitude et la relation, l’échange parent-enfant, se modifier. Il n’y a qu’une consigne (et elle n’est pas facile à suivre, croyez-moi !) : l’activité est pour l’enfant, c’est donc lui qui dirige. Je demande aux parents de ne pas intervenir dans ses choix de couleurs, de matière, etc. Je leur demande d’être la main de l’enfant, quand celui-ci sent qu’il n’a pas l’habilité nécessaire. Au début, je dois rappeler plusieurs fois la consigne. Puis il arrive  toujours cet instant magique où le parent laisse de côté ses a priori et entre dans l’activité créative à égalité avec son enfant. » .
 
« C’est aussi l’objectif de cet ouvrage : vous donner l’occasion de partager un vrai moment créatif avec votre enfant, une sorte de parenthèse enchantée dans la vie de tous les jours.
Vous avez déjà  chez vous le matériel nécessaire pour réaliser les activités proposées, mises à part les fournitures de base. Voici l’occasion idéale pour transmettre aux enfants que l’on peut réutiliser les emballages pour en faire de beaux objets dont vous, parents, n’aurez pas honte. L’idée première est de partager de beaux moments avec votre enfant, le week-end, en vacances ou quand votre disponibilité vous le permet, sans avoir à se soucier de savoir si les boutiques sont ouvertes ».
 
 

 

Le livre est organisé autour de 5 grands chapitres :
 
  • Les activités créatives et scientifiques : parce que la science c’est rigolo et féerique, j’ai sélectionné de belles activités qui provoquent surprise et émerveillement.

 

  • Les concepts : comprendre comment le temps, les rêves, les souvenirs, les sens se mettent en place et comment certaines activités créatives peuvent aider votre enfant dans son cheminement et sa compréhension.

 

  • Les loisirs créatifs : des activités à réaliser pour faire un temps calme ou pour développer la créativité, je vous explique comment faire.

 

  • Fabriquer ses jouets : parce que le jeu, si important dans le développement de l’enfant, commence à sa fabrication, parce qu’on n’a pas besoin de jouets dernier cri pour bien s’amuser… et après avoir appris à se fabriquer leurs jouets, vos enfants sauront le faire dans n’importe quelles circonstances.

 

  • Créer son déguisement : endosser un personnage, c’est important pour leur équilibre: ils testent, ils n’ont pas peur de se tromper et si en plus le costume est créé avec les parents, c’est encore plus magique !

 

Karine nous en dit plus à travers cette mini-interview :

 

1) Tu as une maîtrise en Psychologie du Développement et suivi des études

doctorales en sciences cognitives. Comment fais-tu le lien (car je sais que tu

le fais) entre ton parcours et la façon dont tu conçois et anime tes ateliers

créatifs pour les enfants ?

 

C’est difficile de répondre … Mon parcours influe sans aucun doute tout ce que je peux faire en lien avec les enfants, il ne s’agit pas pour moi de les occuper mais bien de leur apporter quelque chose, on pense souvent que les activités créatives, manuelles sont anodines, un passe-temps… Pour certains même une perte de temps.

C’est oublier que nos premiers apprentissages se sont réalisés par nos mains. Bébé, nous avons exploré le monde par le toucher. L’expérience corporelle est donc inscrite en nous et les apprentissages qui passent par le corps et qui donc utilisent la mémoire kinesthésique sont le mieux mémorisés.

La pédagogie Montessori utilise beaucoup la manipulation pour l’apprentissage de concepts abstraits. Par ailleurs, et cet apport est marquant, lorsqu’une personne crée, il n’est pas rare de voir le temps suspendu.Quand l’activité est finie, le bien-être ressenti est important. On parle souvent de loisirs créatifs pour se concentrer, moi j’ai plutôt envie de dire pour être bien. Lors de mes ateliers adultes en afterwork, beaucoup me l’ont verbalisé : la tension de la journée avait disparu, le fait d’avoir créé avait amené autre chose… du positif et de la détente.

C’est pour toutes ces raisons que j’ai voulu créer des kits d’activités créatives. Depuis deux ans, à chaque kit, la matière et les techniques changent, avec à chaque fois l’idée d’apporter quelque chose au développement de l’enfant.

 

2) Comment t’es venue l’idée de ce livre et quelle était ton intention de

départ ?

 

Je suivais depuis un moment ce qui se faisait sur le thème des intelligences multiples, la créativité et l’apprentissage… Je commençais à avoir à mon actif pas mal d’ateliers pour enfants et ceux que je préférais étaient ceux où les parents restaient partager des moments avec leur enfant. Il se passait de telles choses pendant ces deux heures qu’en fait, quand les éditions Hachette sont venues vers moi avec le projet de faire un livre alliant activités créatives et développement de l’enfant, tout s’est mis en place naturellement… Ce projet était tellement à la croisée des mondes entre mes études et mon expérience de créatrice que ce que je voulais, c’était transmettre tout ce que j’ai lu et vu de bon.

 

3) Il est question dans ton livre des intelligences multiples. Peux-tu nous

en dire plus ?

 

Les intelligences multiples sont au nombre de 8 (verbale-linguistique, logique-mathématique, visuelle-spatiale, kinesthésique, musicale, naturaliste, interpersonnelle et intrapersonnelle). Nous possédons tous les huit formes d’intelligence, certaines étant dominantes et d’autres moins. Elles ne sont pas isolées, elles sont complémentaires et fonctionnent simultanément.

Les intelligences multiples (sauf l’intelligence naturaliste) correspondent à l’exercice de telle ou telle partie spécifique du cerveau. Mais il est prouvé que les expériences éducatives, familiales et culturelles peuvent aider à développer celles qui s’expriment le moins.

Il est donc utile, en tant que parent, de connaître les deux ou trois intelligences dominantes de son enfant pour les cultiver et aussi pour renforcer les intelligences secondaires. Les intelligences multiples permettent de comprendre qu’un enfant qui ne comprend pas ce qui est expliqué est en fait un enfant qui ne privilégie pas l’intelligence mis en oeuvre par la personne qui explique.

Connaissant ses dominantes, on pourra utiliser un matériel ou des métaphores plus appropriés.

 

4) Peux-tu nous parler de Coeur Cabane, ton nouveau (et fabuleux) projet ?

 

 

Coeur Cabane est encore un projet à la croisée des mondes… La mairie de ma commune m’a donné carte blanche pour concevoir, mettre en place et coordonner un projet d’activité périscolaire qui entre dans le programme d’aménagement des temps scolaires pour les écoles maternelles et primaires.

Une nouvelle et incroyable opportunité pour moi car la coordination, la planification et la gestion sont des compétences que j’ai acquises quand, pendant 10 ans, j’étais responsable de systèmes d’information avant d’entamer ma carrière de créatrice.

Pour ce projet j’ai étudié ce qui se faisait en France, pris le meilleur et tenté d’améliorer les points qui posent discussion. Avec deux autres créatrices (dont Sandra de Sascrap), qui ont accepté d’embarquer avec moi dans cette incroyable aventure, nous avons créé Coeur Cabane, un collectif dont le mot d’ordre est de créer de bons moments à partager.

J’ai saupoudré le projet de pédagogie positive et voilà un projet TAP inédit dans la façon dont il est monté: respectueux des directives gouvernementales et pensé dans ses moindres détails pour apporter véritablement quelque chose aux enfants pas seulement les occuper. Les 8 intelligences, dont parlent mon livre, sont présentes dans le programme.

Je vais coordonner 16 personnes expertes et/ou compétentes pour animer le programme conçu; je vais aussi accompagner les agents de la commune qui participent au projet par deux formations spécifiques et rédiger pour elles des fiches d’animations. Le développement de l’enfant est respecté et tout au long de l’année les enfants vont découvrir des ateliers pensés et séquencés pour, au bout du compte, optimiser leur curiosité et libérer leur créativité.

 

 

Je te souhaite beaucoup de bonheur et de réussite (mais je ne me fais pas de soucis !) dans ta nouvelle aventure et merci pour ces quelques mots …

Diane

 

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)