Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
/ / /

 

je suis débordée

 

Femmes débordées, dites stop à la fatigue, au stress, au surmenage ! Ca suffit !

 

Comme bon nombre de mamans, entre le travail, le conjoint, les enfants, les activités, les devoirs, les transports, les courses, le ménage, le repassage, les repas, etc..., vos journées ressemblent à une course contre la montre ?

 

Vous vous sentez constamment débordée : tous les matins, c'est le branle-bas de combat et dès votre retour à la maison, vous vous attaquez sans relâche au marathon du soir ?

 

Vous vivez constamment à un rythme effrené, vous avez l'impression de toujours courir après le temps, vous ne parvenez jamais, ou alors très épisodiquement, à prendre un peu de temps pour vous ?

 

Vous vous sentez stressée, fatiguée, surmenée et vous ne savez plus exactement quoi faire pour vous rebooster et retrouver un semblant d'énergie ?

 

Vous êtes souvent irritable et votre humeur rejaillit sur le reste de votre petite (ou grande) tribu ?

 

Vous n'arrivez plus à vous détendre, à lâcher-prise, à prendre du recul sur les évènements ?

 

 

Petites-techniques-pour-ne-pas-se-laisser-deborder imagePan

 

Rassurez-vous, il n'est jamais trop tard pour dire stop, vous poser enfin, redéfinir vos priorités, repenser votre mode de vie et votre organisation et décider qu'enfin, vous allez prendre du temps pour vous.

Parce que c'est capital pour vous bien sûr, et pour votre santé, mais aussi parce que ça l'est pour votre conjoint et vos enfants : une maman zen, épanouie, détendue a bien évidemment des répercutions positives sur l'humeur général du foyer. C'est toute la famille qui en profite et qui retrouve le sourire.

Ca commence d'abord par une prise de conscience. Une prise de conscience parfois brutale, qui peut passer par la forme extrême du burn-out maternel. Mais une prise de conscience nécessaire qui vous fait dire que c'en est assez ! Ce quotidien qui vous malmène, vous n'en voulez plus ! Vous ne savez pas encore comment, par quel biais, vous allez vous débarrasser de votre surmenage et de votre fatigue mais peu importe, car vous venez de faire le premier pas. Le chemin est parfois long, difficile, tortueux mais il vous mène à votre rythme et en fonction de vos possibilités, de vos marges de manoeuvre, souvent inégales en fonction de votre situation familiale ou financière, vers un quotidien plus doux, plus serein, plus en accord avec qui vous êtes. Qui vous êtes ? Ce que vous aimez faire ? Vous l'avez souvent oublié, vous ne vous en souvenez plus, tant vos journées laissent peu de place à une vie personnelle, tant vous êtes tiraillées par un vie binaire (vie professionnelle / vie familiale).

 

Quid de cette troisième vie ? Quid du temps à soi ?

 

Il est temps de vous réapproprier votre emploi du temps, et au-delà, de vous réapproprier vos besoins, vos désirs, votre vie !

 

Je dédie ce blog à toutes les femmes qui sont, ou ont été, ou seront, à un moment donné de leur vie, fatiguées, stressées, épuisées, harassées, surmenées, débordées, dépassées, par leur quotidien et par leurs multiples obligations.

 

Chaleureusement,

Diane 

 

Partager cette page

Signé par

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)