Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 08:00

 

shutterstock_147714746.jpg

 

Deux mois.

 

Deux mois devant nous pour reprendre notre souffle avant de nous jeter de nouveau dans le rythme fou d'une année scolaire qui défile.

Deux mois pour faire le point sur l'année qui vient de s'écouler et pour revoir son organisation, si possible en famille.

Deux mois pour faire le tri chez soi,  désencombrer tout ce que nous avons accumulé au fil des derniers mois, se délester et se libérer de l'inutile.

Deux mois enfin, et surtout, pour réveiller tout ce que nous avons plus ou moins consciemment mis en sommeil et pour renouer, il est temps, avec ce qui nous fait vibrer !


Tordre le cou aux contraintes temporelles

Profitez de l'été qui démarre à peine pour changer de rythme, briser les codes, casser avec le quotidien, faire la peau à cette routine qui finit par nous sortir par les yeux !

L'été, même si on n'est pas encore réellement en vacances, même s'il nous reste encore quelques semaines avant de partir se dorer la pilule au soleil, un seul mot d'ordre : on SIM-PLI-FIE tout ce qu'il est possible de simplifier !

Exit les horaires, nos minutes ne sont plus comptées !

Précisément parce que de septembre à juin, nos journées sont quadrillées par des contraintes de toute nature, nous avons plus que jamais besoin de décompresser durant la trêve estivale et de nous lester de tout ce que nous nous imposons à nous-même.

Bref, autorisons-nous à lâcher du lest et à mettre de côté, au moins temporairement, nos désirs (forcément insatisfaits, et pour cause) de perfection !

 

Se sentir vivant


8daa56845c8ce96d6bc7ff761022b157.jpg

© Mouvement contemporain (Compagnie L'Echappée - Moqueuses)


Si j'avais un seul conseil à vous donner cet été pour recharger les batteries et (re)faire le plein d'énergie avant de retrouver votre rythme  à la rentrée, ce serait celui-ci :

 

Réveillez vos désirs !

 

Nous passons la majeure partie de l'année scolaire déconnectées de nos besoins et de nos désirs, branchées sur pilote automatique, retenant notre souffle pour tenir le rythme et n'osant pas baisser notre garde, de peur de ne pas pouvoir reprendre le fil de nos journées bien remplies.

Nous avançons anesthésiées et coupées de nos sensations, corporelles notamment. Nous sommes devenus si sérieuses, si adultes, si "respectables". Pour preuve, on fait beaucoup d'efforts dans l'année pour "faire-tout-comme-il-faut", pour "faire-tout-bien", pour "faire-ce-qu'il-faut".

Pourtant, nous sommes des êtres vivants : qu'en est-il de notre besoin, légitime, de se sentir vivre, de sentir son corps, de prendre soin de son corps, et d'être à l'écoute de tout ce qui cherche, simplement, à s'exprimer, qu'on le veuille ou non. Qu'on en ait conscience ou non.


Quid de nos émotions ? Quid de nos sensations ? Quid de notre ressenti ?

 

Marcher les pieds nus dans l'herbe fraîche

Rester 15 minutes sous la douche tiède (et faire fi, pour une fois, de nos engagements écolos)

Prendre le temps d'hydrater et de masser son corps

Tenter de refaire une roue et se rendre compte qu'on est quand même un peu rouillée (mais on ne le sait pas tant qu'on ne le tente pas)

Se remettre à courir et sentir l'énergie affluer dans tout son corps

Libérer sa créativité en peignant ce tableau qu'on rêvait de peindre

S'inscrire à trois jours de stage de danse fin juillet parce qu'on en rêve depuis longtemps et qu'on n'a jamais osé franchir le pas

Faire une course dans sa rue avec ses ados et leur montrer qu'à 40 ans, vous en avez encore dans les jambes (et ouaih !)

Chanter à tue-tête, (faux) micro à la main comme quand vous étiez adolescente et rester persuadée que vous auriez pu, avec un peu de travail, en faire carrière (ou pas)

Lézarder sur une terrasse tout en lisant le dernier Musso (Central Park !) et souhaiter que le temps s'arrête

Sortir sa robe noire à petits pois et oser la mettre même si ses jambes sont plus blanches que son lait du matin et que vous la trouvez un peu courte

Glisser un petit mot en douce à son mari et l'inviter discrètement à un dîner en amoureux (et plus si affinités) après s'être arrangée pour faire garder les (un, deux, trois) enfants

Crier (et jurer) plus fort que les hommes de la maison pendant un match de la Coupe du Monde

...

...

...

(A vous de continuer la liste !)

 

Bref, qu'attendons-nous pour nous sentir vivants ?


 

Se-sentir-vivant---Zen---Organisee.jpg


Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans Apprendre à ralentir
commenter cet article

commentaires

simpleetzen 06/07/2015 20:42

Je compte aussi recharger mes batteries ces vacances:
j'ai commencé par me faire plaisir en allant me faire les ongles des pieds, en me promenant sur la plage, en me baignant dans la mer, en me faisant faire masser... Car oui, il faut prendre soin de soi pour ensuite pouvoir prendre soin des autres!
En parallèle, je souhaite aussi mettre à jour ce que, pendant l'année , j'avais mis de côté: rendez-vous santé, papiers administratifs pour l'achat de mon 1er appartement...
Des vacances cette année sans voyage vont me permettre de bien me reposer et repartir à la rentrée sur de très bonnes bases, l'esprit clair, pour plus d'efficacité!!

Ludivine 28/07/2014 15:11

Comme c'est un joli billet (que je découvre au retour de vacances)! Je crois que la conscience et l'écoute du corps sont des éléments indispensables pour moi, tout au long de l'année. Et j'ai déjà
coché pas mal de trucs sur la liste (il me reste le dernier Musso).
Bel été à toi.

julesetmoa 11/07/2014 12:09

J'ai justement commencé depuis le début de la semaine .... pas d'enfant, donc le soir, je me pose dans le canapé et je ne fais rien ;)

NiniDS 09/07/2014 11:42

Très joli programme, dans lequel je vais picorer, histoire de me reconnecter un peu avec mon moi intérieur, plutôt que d'essayer d'assurer (comme disent mes jeunes), au maximum...
Bises, bel été.

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)