Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 07:00

 

Achat-compulsif-copie-1.jpg

 

Pour commencer la semaine sur de bonnes résolutions, suite (mais pas fin) de mon dossier consacré à la gestion du budget familial initié en août dernier avec la publication d'un billet en deux volets : 

- Gérer son budget familial : mode d'emploi (1/2)

- Gérer son budget familial : mode d'emploi (2/2)

Aµjourd'hui, je m'efface pour laisser la place à Delphine, du blog budget en main, qui m'a proposé, au même moment où je préparais ce dossier, un article invité sur les achats compulsifs.


***


Bien souvent une source de problèmes financièrs de tous ordres pour les personnes qui en souffrent, l'achat compulsif est un trouble émotionnel. ll consiste à acheter tout type d'objet utile ou inutile, dans le seul but de les posséder. Cette pathologie ne touche que 1,1 % de la population, cependant, si vous ne pouvez pas vous retenir devant une paire de chaussures ou un sac que vous possédez déjà dans un autre coloris, commencez à vous poser des questions.

 

Qu'est-ce qu'un achat compulsif ?

Encore appelés frénésie incontrôlable d'achats, les achats compulsifs sont une pathologie présente chez les personnes dépressives (environ 32 % d'entre elles). Dans ce cas, ils visent à compenser une mauvaise estime de soi ou un complexe d'infériorité. L'acheteuse compulsive recherche donc une émotion positive, l'euphorie de l'achat, pour compenser ses émotions négatives qu'elle a du mal à gérer. Par ailleurs, les véritables causes des achats compulsifs sont encore mal connues.

Enfin, si ce comportement boulimique est bien classé dans les pathologies, c'est parce qu'elle entraîne souvent des conséquences financières dramatiques pour la personne (découvert permanent, surendettement, etc.), sans compter les risques de désociabilisation. Cette obsession des achats entrave ainsi sa liberté de choisir.

 

Comment reconnaître cette pathologie ?

D'une part, de simples questions répondues franchement vous permettront de savoir si vous souffrez de la fièvre acheteuse. Lorsque vous êtes stressée, triste ou contrariée, votre premier réflexe est-il d'aller faire du shopping ? Etes-vous souvent à découvert à cause de vos achats ? Achetez-vous souvent à crédit ? Culpabilisez-vous après vos achats, au point de cacher vos tickets de caisse à votre entourage ? Mais surtout, avez-vous le sentiment de perdre le contrôle sur vos achats ? Si les réponses à ces questions sont positives, alors vous souffrez très probablement de frénésies incontrôlables d'achats.

 

Trucs et astuces pour vous en sortir

Pour vous libérer des achats compulsifs, ou tout au moins pour limiter les dégâts en attendant de pouvoir consulter un spécialiste, il existe de petites astuces faciles à mettre en oeuvre : 

 

- Si vous n'avez pas pu résister à l'envie de vous rendre dans un magasin, une fois sur place, prenez l'habitude de vous poser quelques questions (les bonnes) avant de passer à la caisse. Si possible, rédigez ces questions sur une feuille chez vous pendant que vous n'êtes pas sous l'emprise de la compulsion. Ensuite, appliquez ce questionnaire à tous vos achats systématiquement.

- Etablissez un budget hebdomadaire serré, à suivre rigoureusement.

- Les revues de mode et catalogues doivent être bannis de votre environnement immédiat.

 

En conclusion, il faut retenir que l'achat compulsif s'apparente beaucoup à une addiction. Elle se traite donc comme telle aujourd'hui. A cet effet, une aide extérieure est toujours la bienvenue et d'un grand secours. Tout comme pour les alcooliques ou les fumeurs, il existe des groupes de soutien qui proposent leur aide.

Pourquoi ne pas essayer si vous n'arrivez pas à vous contrôler ?

 

Cet article est écrit par Delphine du blog budget en main.

 

 

 

Partager cet article

commentaires

NiniDS 18/11/2013 08:36

Article très intéressant, merci également pour le lien vers le blog, où trouver des idées astucieuses.
La frénésie d'achat ne se limite pas à aux boutiques, il faut aussi parler de la frénésie d'achat sur internet, c'est si facile, si tentant...
Il y a sans doute dans la frénésie d'achat un sentiment semblable à celui qui pousse certains (certaines) à amasser un tas de trucs (souvent absolument pas indispensable), à se sentir incapable au
sens fort de trier et d'éliminer sans pitié ce qui encombre leur vie...
Bises, belle journée.

Zen et Organisée ! 18/11/2013 09:09



Complétement d'accord avec toi ! Merci de ta visite ici et belle journée à toi également !


Diane



           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)