Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 14:02

Copie-de-P1090834.JPG

 

L'étude IPSOS mentionnée dans le précédent article et qui révèle que 74 % des français souhaitent pouvoir consacrer davantage de temps à leur famille fait écho à une question que je me pose régulièrement : est-ce que j'ai le sentiment de consacrer suffisamment de temps à ma famille, à mes enfants en particulier ? 

J'entends par "temps" du temps qualitatif, du temps d'échange, du temps qui compte (pas le temps logistique, même s'il est incontournable et fait partie du quotidien) et qui ne s'oublie pas.

Nos journées s'enchaînent à un rythme vertigineux, les jours passent, puis les semaines, puis les mois et enfin les années, mais qu'avons-nous fait vraiment ? De quoi se souvient-on au final ? Qu'est-ce qui a marqué cette journée plus qu'une autre, et que telle autre, et que telle autre ? Se souviendrons-nous de cette semaine ? Que gardons-nous des 4 ans de notre fils ? Ou des 9 ans de notre fille aînée par exemple ? Et voilà que sans crier gare, nos enfants ne sont plus des enfants mais des ados puis de jeunes adultes.

Parfois déroutée par ce temps qui défile à vitesse grand V, je mets en place ici et là quelques stratégies pour avoir davantage le sentiment de profiter de ma vie de famille :

- J'essaie, dans la mesure du possible, de privilégier l'instant présent, même pour de courts moments. Je fais en sorte, pendant ces moments-là d'être pleinement présente, d'être à 100 % disponible. Et c'est parfois un défi d'y parvenir avec 3 enfants qui vous réclament, chacun à leur manière, leur part d'attention, en même temps bien sûr (sinon, ce n'est pas drôle !). Alors, je pose des limites, je diffère les demandes, je négocie. Quand je fais une chose, désormais, je me consacre à cette chose, même pour 5 mn. Par exemple, quand je change ma petite dernière ou que je la mets en pyjama, je ne fais rien d'autre, je ne signe pas le devoir de ma fille aînée (c'est sa spécialité de venir, munie d'un stylo, nous apporter ses devoirs à signer quelque soit notre activité de l'instant !), je ne discute pas avec mon moyen en même temps, je ne réfléchis pas au repas du soir ou à la liste de courses, je suis toute à cette action, dans l'ici et maintenant.

- Je prends beaucoup de photos, à l'extérieur notamment, pour me souvenir, pour garder des traces, pour notre "album de l'année"... Je filme aussi et j'écris. Beaucoup. Tous les jours. Mais c'est tout personnel.

- J'essaie ici et là de freiner le temps, de ralentir, de savourer les petits moments magiques passés en famille, je prends le temps d'un petit câlin par ci, d'un 1/4h de rigolade ou de jeu par là, bon ok, pas encore assez à mon goût mais j'y travaille... J'essaie en tous les cas de réintroduire du plaisir, même très simple, par petite dose, dans notre quotidien fait d'obligations et d'horaires à tenir. Je savoure, mais surtout je prends conscience que je savoure. Je prends parfois un certain recul pour me détacher de l'instant, prendre de la hauteur, observer, contempler, avec un certain contentement, ce petit moment de bonheur et l'imprimer, le graver à tout jamais dans ma mémoire. Des petites bulles d'oxygène qui font du bien, qui le matin chargent les batteries pour la journée, qui le soir permettent de décompresser plus vite...

Les "p'tits bonheurs", quoi  ! Je n'invente rien.

 

 

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans Mamans Zen
commenter cet article

commentaires

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)