Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 07:43
 Zen et Organisée 2 
Pour clore ce chapitre sur les mamans solos, après les témoignages de Carine et de Christelle, voici l'histoire de Florence, maman solo depuis deux ans.
 
Bonjour Florence, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
  
Bonjour, je m’appelle Florence et j’ai le bonheur d’être la maman de deux bout’choux : un grand garçon de 7 ans et demi, et une petite fille de 4 ans.
 
J’habite seule avec eux depuis un peu plus de deux ans maintenant. J’ai choisi de créer ma propre activité l’année dernière :   Passionnémots.
Je suis entrée en couveuse d’entreprise pour m’établir comme écrivain conseil® et j’ai adhéré aux Mampreneurs pour me sentir forte d’un réseau de femmes dans un contexte proche.
Quelles sont les difficultés que vous rencontrez, ou que vous avez rencontrées, en tant que maman solo ?    
  
La difficulté est de devoir tout gérer, sans possibilité de passer le relais en cas de fatigue ou surbooking... Caler les rendez-vous clients, les formations, et les démarches administratives en tout genre pendant les horaires d’école ; s’adapter aux imprévus tels que grève de cantine ou enfant malade ; canaliser les sautes d’humeur et garder le moral quand tout semble aller de travers.

De mon point de vue, sans famille proche géographiquement, avoir un réseau s’avère indispensable : babysitter(s), assistante maternelle, copines, etc.
Sans oublier le papa bien évidemment : même si la situation est parfois compliquée, il joue son rôle !
Parvenez-vous à prendre du temps pour vous ? Si oui, à quels moments et comment y parvenez-vous ?
Depuis quelques mois, nous avons enfin réussi à instaurer un rythme de garde équilibré. Mes enfants vont chez leur père du vendredi soir au samedi soir ou dimanche matin ; ils partent en vacances une semaine chez mes parents aux petites vacances, et plus l’été.
  
Du coup, je dégage du temps pour moi : j’ai repris les cours de yoga. De temps en temps, j’organise une soirée avec des amis  sans enfant.

Ceci dit, le samedi est en général consacré au travail quand même pour compenser le mercredi où les enfants sont avec moi.
Globalement, j’aimerais avoir plus de temps pour moi, pour aller au ciné ou au hammam ! Mon rêve : partir trois jours à la campagne, me balader et bouquiner pour le plaisir...
Qu'est-ce qui vous pèse le plus aujourd'hui ?
Très franchement, c’est la gestion du temps : démarrer une activité avec deux jeunes enfants est compliqué. Je travaille les jours d’école entre 8h30 et 16h30, j’avale souvent un en-cas en 10 minutes. Je me remets à la tâche le soir après 21h, souvent jusque tard. Le samedi est plus consacré à mon activité professionnelle qu’à faire une pause. Le mois de septembre en particulier, après la rentrée, ressemblait à un vrai marathon !

Une autre difficulté est aussi d’adopter la bonne attitude avec mon fils. Il a un grand besoin de présence masculine, et ce n’est pas facile d’assumer cette situation vis-à-vis de lui. Faire taire ma culpabilité et rester en accord avec moi-même implique un travail sur moi important.
Qu'avez-vous mis en place pour mieux vous organiser ?
- Je me suis mise aux courses par internet, pour éviter le stress des magasins (et ménager mon dos en prime) !
- J’ai eu la bonne surprise que mes enfants souhaitent et puissent s’inscrire tous les deux à la même activité sportive, sur le même créneau : le cours de judo du mercredi soir.
- Je m'accroche pour pérenniser la fréquence et la régularité des gardes du papa (j'aimerais que les enfants soient en partie chez lui pendant les vacances notamment).  
Parvenez-vous à trouver quelques avantages, finalement, à être maman solo ?
  
Je ne formulerais pas ça en termes d’ « avantages ».
  
J’évite les conflits avec le père sur la « bonne façon » d’élever les enfants, et il m’est plus facile d’instaurer des règles de vie conformes à ma vision de l’éducation. Pourtant, la discussion ouverte sur ce sujet est nécessaire et les enfants gagnent à avoir deux référents à la maison. Il n’y a pas de situation idéale.
 
Quels conseils donneriez-vous aux autres mamans solos ?
  
Mon conseil est de s’entourer au maximum : trouver du soutien, savoir vers qui se tourner en cas de difficultés (logistiques ou morales), garder le lien avec le père dans la mesure du possible, voir des amis -avec et sans enfants- quand l’occasion se présente.
  
Faire de la méditation / relaxation / visualisation positive aide aussi à garder le moral et rester optimiste !
  
Merci Florence !
 
Nature.jpg
 
Et bravo à toutes les mamans (et tous les papas) solos qui se battent chaque jour pour reconstruire un équilibre et donner le meilleur à leurs enfants, avec la difficulté que ça implique : celle de ne pas s'oublier dans cette (re)conquête... Big up !
 
 
 

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans Mamans Solo
commenter cet article

commentaires

Stéphanie 27/03/2016 23:14

Merci de ce témoignage! ça m'a aidé ce soir à positiver!
Maman solo,mam preneur et méditation, c'est bénéfique! :-)

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)