Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 06:00

affiche_HD.jpg

 


La conciliation vie pro / vie perso à l'honneur !


"Trouver l'équilibre"
, voici le thème central de la 11ème Semaine pour la Qualité de Vie au travail 2014 organisée comme chaque année et depuis 2004 par le réseau ANACT/ARACT (Agence National pour l'Amélioration des Conditions de Travail) et qui se déroulera sur Paris et en régions du 16 au 20 juin 2014 : 

"Concilier vie privée et vie professionnelle : santé, égalité et organisations du travail en questions".


Ex-Responsable de la Prévention, intervenant régulièrement dans les entreprises sur la prévention des Risques psychosociaux et le bien-être au travail, adhérente depuis 2013 de la Charte de la Parentalité en entreprise, je me réjouis du choix de l'ANACT de mettre le focus sur un sujet qui peine encore, malgré les progrés enregistrés ici et là (et encore trop souvent dans les grandes entreprises uniquement), à s'imposer, dans le secteur privé comme dans le secteur public.

Dès ce 16 juin, un colloque national est organisé à Paris de 14h à 18h, durant lequel seront présentés les résultats de l'enquête TNS-Sofres : "Concilier sa vie privée et sa vie professionnelle : une question de santé, d'égalité et d'organisation du travail".

 

Selon le sondage TNS Sofres/Anact 2013 "La qualité de vie au travail, pour vous c’est quoi ?", 86 % des salariés estiment qu’il y a un lien très ou assez fort entre qualité de vie au travail et conciliation vie privée/vie professionnelle .

Pour ma part, j'assisterai demain mardi 17 à 14h à l'ESMA Montpellier à une manifestation régionale organisée par l'ARACT Languedoc-Roussillon : "La conciliation des temps : un enjeu d'organisation, de santé et d'égalité" (programme téléchargeable ici).


Lire l'interview de Dominique Vandroz (Directeur adjoint de l'ANACT).

www.qualitedevieautravail.org


Vers une réelle prise en compte de la conciliation vie pro / vie perso des salariés et agents


A l'heure où il est de plus en plus question de bien-être des salariés au travail et de prévention des Risques Psycho-Sociaux, perdure au sein des entreprises, tant publiques que privées, une kyrielle de fausses représentations qui impactent nos modes de management :

  • La parentalité et la grossesse pèsent sur les performances économiques de l'entreprise.
  • La parentalité, en particulier pour les femmes, rime avec un manque de disponibilité : pendant la grossesse et par la suite.
  • Quitter tôt le travail / être à temps partiel = être moins investi, travailler moins ou moins bien.

La culture du présentéisme, encore très présente dans les entreprises françaises, nous fait croire à tort que seul compte le nombre d'heures passées dans l'enceinte de l'entreprise. Plus nous arrivons tôt et partons tard, plus performants nous sommes. Nous savons pourtant qu'il n'en est rien, mais les stéréotypes ont la vie dure et les réunions continuent à être programmées à 18h et les Comités de direction le mercredi !

On sait aussi que l'un des principaux freins au développement du télétravail en France s'explique par une culture managériale basée sur le présentéisme (encore) et une crise de confiance qui incite les managers à vouloir garder un contrôle visuel de leurs collaborateurs.

Il est urgent de déconstruire les idées reçues et de faire évoluer les mentalités en matière de management.

L'enjeu aujourd'hui est  de taille : il s'agit de lever les craintes et réticences (pour ne pas dire résistances) associées à de nouveaux modes d'organisation du travail (le télétravail en est un exemple parmi de nombreux autres), et donc de nouveaux modes de pensées.

L'entreprise de demain devra nécessairement, pour évoluer, s'appuyer sur une vision plus humaine, voire humaniste, de son management, et apprendre à composer avec une "flexibilité positive" bénéfique pour toutes les parties prenantes, qui respectent l'individu et ses contraintes/besoins/aspirations sans renoncer, loin s'en faut, à sa performance économique. Bref, une relation gagnant-gagnant dans laquelle les intérêts sont partagés !

 
Manager autrement


Le manager de demain devra nécessairement savoir faire preuve de souplesse (et donc de flexibilité) et d'ouverture. Il devra abandonner une vision taylorienne du travail basée sur le contrôle et la productivité et apprendre à faire confiance. Plus concrètement, et afin de favoriser une meilleure conciliation vie pro / vie perso, il évitera les horaires de réunion tôt le matin ou tard le soir, il encadrera l'envoi d'emails aux heures tardives et le week-end, il favorisera l'accès au temps partiel choisi pour tous, sans impact sur la vie professionnelle.

Au-delà de la conciliation vie pro / vie perso, l'entreprise d'aujourd'hui ne peut globalement plus perdurer dans des modes d'organisation du travail qui privilégient le court-termisme, le culte de l'urgence et le multi-tasking, au détriment de la santé des salariés et de la qualité de vie au travail. Le Slow Management, qui fait une percée timide mais remarquée dans les entreprises, réhabilite la qualité au détriment de la quantité, et nous rappelle que pour travailler mieux, il faut travailler plus lentement.


Réapproprions-nous notre temps, dans les entreprises aussi !

 

411754872.jpeg

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans Concilier vie pro et vie perso
commenter cet article

commentaires

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)