Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 09:15

 

J'ai testé... le soutien scolaire

 

Une fois n’est pas coutume, j’ai pour la toute première fois eu besoin de recourir au soutien scolaire pour ma grande qui est en seconde et qui peine sur certaines parties du programme de maths. Souhaitant s’orienter en première ES (Economique et Social) l’année prochaine, qui comprend encore beaucoup de maths,  il n’était pas du tout opportun (c’est peu dire) de la laisser décrocher sur cette matière.

Je ne suis pas partisane, à la base, du soutien scolaire à tout crin et à la moindre mauvaise note, convaincue par ailleurs qu’on ne peut pas juger de la qualité du travail que fournit un élève à ses seuls résultats scolaires. Rentrent également en ligne de compte les efforts qu’il fournit, sa progression et la prise en compte par les enseignants, quand cela est possible, de la personnalité et des difficultés et compétences naturelles des enfants.

Néanmoins, et en particulier au lycée, force est de constater que la pression monte d’un cran et que la charge et la nature même du travail demandées aux élèves sont largement supérieures à ce que nous avaient habitués l’école élémentaire et le collège…

N'étant pas en capacité de venir en aide à ma fille sur cette matière (Ah, les maths et moi... !), je me suis donc résolue, contre toute attente, à me tourner vers les cours particuliers. Novice en la matière, j’avais, probablement comme beaucoup d’entre vous, un certain nombre de préjugés sur les grandes agences de soutien scolaire telles qu’Acadomia et Complétude. J’avais notamment entendu dire que la qualité des intervenants n’était pas toujours au top et que les cours de soutien coûtaient un bras. Néanmoins, motivée par l’envie d’apporter un réel appui à ma fille, j’ai contacté diverses mamans des copines de ma fille et deux d’entre elles faisaient régulièrement appel à Complétude.

J’ai donc décidé de les contacter et j’ai pu bénéficier d’une prise en charge qualitative, professionnelle et bienveillante (ce dont, en fait, j’avais besoin). Ce fut une vraie surprise et c’est pour cette raison que je choisis d’en parler aujourd’hui.


Ce que j’ai apprécié tout particulièrement chez eux :

  • Le fait de n’avoir aucun minimum d’heures à commander (j’aime garder cette liberté d’action et cette souplesse).

 

  • La possibilité de rencontrer l’intervenant avant de payer les cours.

 

  • La possibilité de changer d’intervenant à tout moment (mais ce ne fut pas nécessaire dans notre cas).

 

  • La possibilité de bénéficier d’une réduction d’impôt de 50 % sur les heures de cours payées aux intervenants et sur les frais d’inscription (si vous êtes imposable) ou d’un crédit d’impôt de 50 % (si vous êtes non imposable).

 

  • Une Charte qualité qui comprend 18 engagements (et qui a contribué à me rassurer...).

 

Voilà, aujourd’hui, j’avais envie tout simplement, en partageant mon expérience, de déculpabiliser les parents qui hésitent parfois à faire appel, y compris épisodiquement, à du soutien scolaire ou à des cours particuliers pour leurs enfants. Nous avons accueilli une intervenante à l’écoute et efficace et les quelques cours dont ma fille a bénéficiés lui ont permis de raccrocher le programme et de retrouver confiance (qu’elle avait complètement perdue en maths).

Morale de l’histoire, il faut parfois savoir remettre en question ses "grands principes" et mettre à l’épreuve ses propres préjugés en testant par soi-même pour se faire sa propre idée et nourrir sa propre religion…

 

 

Logo-Completude.jpg

 

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans J'ai testé...
commenter cet article

commentaires

aide aux devoirs bordeaux 30/07/2014 22:42

Ah ça c'est sur, les parents ne peuvent pas toujours aider leurs enfants, et c'est bien normal. Vous avez fait un bon choix pour votre enfant. Il n'y a pas de période idéale, mais les vacances
scolaires sont utiles, pour réviser justement les formules mathématiques, ne pas les perdre de sa mémoire par exemple.

HoM 15/06/2014 20:17

J'espère que cette fois-ci mon message passera. Je dois vraiment apprendre à m'organiser parce que je n'ai pas fait de copier-coller de mes précédents commentaires.

Tout d'abord merci à Zen et Organisée de nous permettre de nous ouvrir à une conception du temps différente. C'est toujours un plaisir de découvrir des courants de pensée différents.

Ensuite, concernant le soutien scolaire, il est légitime de se poser des questions quant à son bien fondé. Il est d'ailleurs dommage de devoir en avoir besoin mais au regard des attendus de
l'Institution et du cadre rigide du programme officiel, il semble compliqué voire impossible aux enseignants de transgresser la norme, on peut difficilement leur en tenir rigueur. Ca n'est possible
que si des conditions sont réunies :
1. Avoir en soi la conscience qu'on peut faire autrement
2. Avoir des modèles, des mentors qui ont osé le faire
3. Suivre cette voie en dépit de l'entourage pédagogique

Parfois le 2) fait émerger le 1).
Il doit sans doute avoir d'autres conditions, mais être déjà dans cette voie/voix divergente implique beaucoup d'investissement et de foi en son métier.

Ce centre qu'est Complétude, de par son nom, montre sa différence, et son cahier des charges le prouve. Il arrive à répondre à de nombreuses inquiétudes de la part des parents : sérieux du suivi et
de ses intervenants, liberté quant à l'utilisation de ses services...

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)