Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 10:26

 IsaPhoto.jpg

Lundi dernier, je vous parlais dans le blog de la parution du premier livre d'Isabelle Fontaine : "Devenir mère et réussir sa vie professionnelle" et je vous avais promis une interview d'Isabelle. C'est chose faite, Isabelle a accepté avec beaucoup de sincérité de se prêter au jeu des questions/réponses.

 

"Bonjour Isabelle, et merci d’avoir accepté cette petite interview.

1-     Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Maman de trois enfants, Gaïa, 9 ans, Robinson, 4 ans et Vitalis, 2 ans, je vis à Montreuil.  Je suis journaliste et rédactrice indépendante, et, depuis la sortie de mon livre, un petit peu auteur ! Je suis une grande curieuse de nature ce qui, naturellement, m’a amené à collaborer à des univers différents : la presse média, culture, voyages, beauté, bien-être… D’ailleurs, je prépare aux Editions Leducs une guide pratique sur l’intelligence intuitive, encore autre chose, cette fois-ci dans le domaine du développement personnel. Je suis une amoureuse de la nature, j’aime les plantes, les fleurs, la terre. J’ai un petit jardin sur lequel je veille avec attention.

2-     Vous venez de publier aux Editions Leduc « Devenir mère et réussir sa vie professionnelle ». Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ce livre ?

 

L’idée de ce livre ne vient pas de moi. Au début, je me suis rapprochée des Editions Leducs avec un projet de guide « anti tox », les réflexes à avoir pour se protéger de la pollution environnementale, avec des conseils bio, écolo etc. Ca leur a plu, mais ils avaient une autre idée en tête pour moi. Mon parcours pro et perso les intéressaient… Ils m’ont proposé ce sujet. Evidemment, j’ai accepté. Ce thème était tellement inhérent à ma vie et à celle de mon entourage que je n’y avais même pas pensé ! J’ai pris ce projet à bras le corps et me suis très vite rendue compte que le besoin de conseils dans ce domaine était grand.

 

  

3-     Vous avez recueilli pour votre livre une cinquantaine de témoignages auprès de mamans actives (et de quelques papas).  Qu’est-ce qui vous a le plus surprise lors de votre enquête ?

 

J’ai été frappée par l’envie de parler de ce sujet, qui est au cœur des préoccupations de la vie des femmes. C’est véritablement le thème n°1 de conversation : « Et toi, tu fais comment ? ». Les entretiens étaient conviviaux, parfois j’ai été émue. Je me souviens d’une maman célibataire, éducatrice. J’ai été impressionnée par son courage, sa combativité. Une autre fois, j’ai interviewé une maman qui venait de faire une fausse couche, elle avait à cœur de dire, que dans cette épreuve, son entreprise l’avait vraiment soutenue. J’ai recueilli également plusieurs témoignages de femmes qui ont réussi à se faire embaucher enceinte, alors que je pensais que c’était quelque chose de rare. Finalement, j’ai été étonnée. Chaque entretien était unique, surprenant. Mon regret est de ne pas avoir pu donner plus de place à ces témoignages dans mon livre.

4-     Qu’est-ce qui, selon vous, finalement, est le plus difficile à gérer pour les mères actives dans cette fameuse conciliation vie professionnelle et vie personnelle ?

C’est une question complexe, car tout dépend de l’univers professionnel dans lequel on évolue et de ses propres objectifs : secteur privé ou public, cadre sup ou employé, freelance ou salarié, horaires fixes ou décalés, patronne ou pas, etc. L’attitude du conjoint, s’il y en a un, est aussi fondamentale. Il y a dans ce domaine de grandes inégalités. Certaines sont plus ‘vernies’ que d’autres. Ceci dit, je crois qu’il y a une base commune : l’impression que les mentalités n’évoluent pas au rythme des changements de société. Il y a un décalage entre les exigences de la vie des mamans actives, et les réponses apportées, notamment en entreprise. Les femmes partagent un grand sentiment de culpabilité, ce qui est lourd à gérer. Culpabilité de trop bosser ou pas assez, de ne pas voir suffisamment ses enfants, de ne pas s’occuper assez de leur couple… La question du mode de garde des enfants  est aussi centrale. C’est le principal obstacle à résoudre.

5-     Vous êtes maman de 3 enfants. Avez-vous vous-même été confrontée à des difficultés à concilier réussite professionnelle et maternité épanouie ? Avez-vous un souvenir précis en tête ? Qu’est-ce qui pour vous a été le plus difficile à gérer ?

Quand j’ai commencé ma carrière, une journaliste m’a mis en garde : « Si tu veux faire ce métier, oublie les enfants ». J’ai pensé ‘Mais non, moi je veux tout, j’y arriverai bien’. Plus tard, un rédacteur en chef peu sympathique m’a clairement demandé, dans les yeux, de ne pas avoir un deuxième bébé… J’ai fait mon petit bonhomme de chemin, mais il est sûr que j’ai dû faire des choix. J’essaye de fonctionner par ‘cycles’. Dans le cycle ‘enfant’, comme un congé maternité, je suis à 100% là pour lui. Dans le cycle ‘vie de tous les jours’, j’essaye de répartir équitablement le temps entre mes impératifs professionnels et personnels. J’ai l’immense chance d’avoir un compagnon avec qui le partage des tâches n’est pas une illusion.

6-     Comment organisez-vous votre temps ? Arrivez-vous à prendre du temps pour vous ?

Je me force à prendre ce temps. Il est nécessaire à mon équilibre personnel. Le matin par exemple, quand mon emploi du temps le permet, je consacre une vingtaine de minutes à la méditation. Je fais du yoga, du qi gong, je vais régulièrement à la piscine. Avec mon compagnon, on du mal à se retrouver à deux, mais quand on y arrive, on est là entièrement l’un pour l’autre.

 

7-     Que conseilleriez-vous en priorité aux mamans qui se sentent débordées, fatiguées, stressées par les contraintes de la vie quotidienne ?

En n°1, sans hésitations : prendre une femme de ménage. Il y a des aides qui font que financièrement, c’est tout à fait abordable. Mieux vaut renoncer à une paire de chaussures dont on n’a pas besoin et se faire aider à la maison. Le bénéfice gagné est énorme, tant au niveau pratique que psychologique. On s’allège d’un poids énorme.

 

 

8-      Que peut-on vous souhaiter pour 2012 ?

 

Que le livre trouve son public !

 

Merci Isabelle !

… merci à vous, Diane, pour vos questions pertinentes !"Devenir mere et reussir V2 (2)

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans Concilier vie pro et vie perso
commenter cet article

commentaires

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)