Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 09:10

Il-est-urgent-de-debrancher.jpg

  

Depuis septembre dernier, j'ouvre le blog à des rédacteurs/rédactrices invités. Le mois dernier, c'est Grégory, du blog Deviendra grand, qui s'était prêté au jeu avec Le perfectionnisme : 7 conseils pour vous débarrasser de ce poison. En octobre, c'est au tour d'Aurélie Ravier, rédactrice web et community manager, créatrice du blog  Elle & Freelance, qui s'y colle. Je lui ai laissé carte blanche : elle a décidé de nous parler de (sa) déconnexion.

  

(Témoignage d'une accro d'Internet)

  

Savez-vous que le simple fait de laisser votre boîte mail ouverte pendant que vous travaillez vous fait perdre 10 points de QI, là où fumer un joint ne vous en fait perdre que quatre ?

 

  

Ciel, mon Q.I !

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Florence Servan Schreiber dans le best seller 3 Kifs par jour. Voyons voir, sachant que je suis du genre à twitter, follower, et liker tout en consultant mes mails et en répondant au téléphone, je dois scorer à environ -150, oups!

 

  

Je suis une Geek

C'est que je travaille sur internet, voyez-vous, je suis  rédactrice freelance   et community manager. Le web, c'est mon gagne-pain, ma came, mon job, ma passion. "Toujours connectée" pourrait être ma devise et  "onzeoueb" mon nom d'indien. Sauf que je suis aussi une maman et une compagne. Et que tout a des limites, surtout moi. Souvent fatiguée, je suis devenue extrêmement stressée. Toujours entre deux, jamais totalement concentrée, le genre à alimenter un fil Twitter en répondant au téléphone. Tout m'excédait, surtout les enfants. Ce qui est dommage quand on en a deux à soi, qu'on aime par-dessus le marché ! Et puis j'ai compris : il était urgent de débrancher.

 

 

Internet, c'est comme la cigarette

Quand j'ai annoncé au conjoint que je débranchais téléphone, télévision et ordinateur pour le week-end, il a … ri: " tu n'y arriveras jamais". Ca a été dur, je ne le nie pas. J'ai notamment découvert que je passais mon temps à chercher mon téléphone, comme un ex-fumeur cherche son paquet de cigarettes. J'ai dû affronter la réalité en face: je suis dépendante à internet, et comme toute dépendance, il faut mettre en place un système de compensation, ce que j'ai fait. J'ai mangé des petits œufs Chocobonbon tout le weekend.

Je ne prétendrais pas que de couper ordinateur et téléphone un week-end par mois a transformé ma vie qui est devenue un grand champ de roses et de sérénité. En revanche, j'ai dressé un petit bilan, je crois, assez positif de ces petits week-ends en mode "off".

 

 

Du temps de qualité

Ce qui m'a frappée en premier lieu c'est la qualité retrouvée du temps passé. Une séance de Yoga dans le salon  avec les enfants, un apéro en amoureux, une ballade seule en ville, tout prend une saveur nouvelle quand on est dans l'instant présent, sans être constamment tiraillée ou interrompue par une sonnerie ou une alerte mail.

 

 

Concentrée

Sans surprise, j'ai constaté une nette amélioration de ma concentration. J'ai donc cessé de mettre mes lunettes au frigo et de chausser les courgettes sur mon nez. Un vrai gain de temps, vous dis-je.

 

Efficace

Sincèrement, écrire un article comme celui-ci en ayant fermé au préalable toutes les fenêtres de mon ordinateur m'a fait gagner une vingtaine de minutes. Pourquoi? Parce que de scoop Yahoo! ("Le soutien gorge le plus cher du monde!") en MP Facebook, le temps que je reprenne le fil de mes pensées et que je rassemble toutes mes maigres facultés de concentration, il est l'heure de passer à table.

 

Zen

Du moment où j'ai cessé de chercher mon téléphone comme Amy Winehouse sa bouteille de Villageoise, j'ai gagné 20 points de sérénité d'un coup. La source principale de stress étant de chercher à faire plusieurs choses à la fois sans en avoir la possibilité, disons simplement que je suis la candidate idéale au burn-out.

Ceci dit, au moment où je vous parle, ma fille ainée, fraichement réveillée de la sieste, hulule depuis 10 minutes qu'elle a " froid à ses jambes", interruption dans mon travail dont elle est coutumière et qui me vaudra quelques déboires de stress et de concentration encore quelques années, je le crains. Mais que voulez vous, il est des addictions desquelles on ne souhaite pas débrancher.  

 

Et vous, vous commencez quand ?

 

 

Aurélie Ravier

 

 

 

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans Apprendre à ralentir
commenter cet article

commentaires

Apolline Point 25/10/2012 22:28

Bonsoir Diane! Merci! Et oui, je serais ravie! D'ailleurs je pensais justement vous contacter pour parler du vôtre qui me plaît énormément! A très bientôt par mail donc!

Apolline Point 25/10/2012 16:05

Je me retrouve tout à fait dans cet article!

Mentalement connectée à mon ordi, je perds facilement la moitié de mon temps et de mes neurones si je laisse ma curiosité décider du nombre de clicks vers ma boîte mail et autres réseaux
sociaux.

Connaissez-vous "L'habitude créative" de twyla Tharp? Elle suggère notamment de passer des semaines "sans". Sans écran d'ordi, sans télé, sans téléphone, sans montre...Je le fais maintenant
régulièrement, et ça marche : plus productive, moins stressée, plus patiente...et plus créative!

Vive le débranchement calculé donc! Merci pour cet article!

Zen et Organisée ! 25/10/2012 16:24



Bonjour Apolline,


Merci pour votre visite et votre commentaire !


J'en ai profité pour aller visiter votre blog et je trouve votre projet Apolline Point très astucieux. J'aimerais à l'occasion pouvoir en parler ici, si cela vous dit.


A très bientôt, j'espère !


Diane



Nini79 25/10/2012 11:50

Une vraie piste de réflexion. Même si je me rends compte que je suis beaucoup plus accro à internet que je ne l'affiche... même si l'expérience de certaines écoles primaires, qui ont demandé "15
jours sans écran" pour les enfants et leurs parents m'a semblée courageuse, certes, mais difficile... oui, cela vaut la peine d'y réfléchir...
Bises et belle journée.

Zen et Organisée ! 25/10/2012 16:26



Malheureusement, nous en sommes tous là, je crois ! Commencer à engager une vraie réflexion sur la place que l'on veut accorder aux nouvelles technologies dans nos vies devient incontournable
pour chacun de nous...


 


Merci de ta visite !


Diane



karine 23/10/2012 13:50

Infos très intéressantes ! Je ne fume pas mais je surfe beaucoup.
Et puis, un jour, panne d'ordinateur...disque dur KO ...quelques jours sans ordinateur et j'ai pu constater que :
- que aller respirer l'air pur,
- retrouver ma dose de sport,
- revoir des amis,
- passer plus de temps avec mes filles me faisaient le plus grand bien !


Il faudrait que mon iphone tombe aussi en panne...et alors, je gagnerai en Qi si j'ai bien compris !

Karine

Zen et Organisée ! 25/10/2012 16:28



La journée sans téléphone portable du tout, en effet, c'est pas mal non plus... Testé et approuvé !


A bientôt, Karine !


Diane



           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)