Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 06:00

 

what-the-world-eats-france1.jpg

 ©Peter Menzel Photography  

   

Vendredi dernier, je publiais le premier billet d'un dossier complet sur la gestion du budget familial : "Bien gérer son budget, mode d'emploi !".  Voici comme convenu la deuxième partie de ce billet, avec un focus particulier sur le budget alimentation, 3ème poste de dépenses des ménages, après le logement et le transport.
 
  
  
FOCUS SUR LE BUDGET ALIMENTATION 
 
Selon l'INSEE (2010), le budget alimentation représente 13,4 % du revenu d'un ménage, après le poste logement, chauffage, éclairage (31,4 %) et le poste transport (14 %). Ce qui pour un ménage disposant du revenu médian de 2400 € par mois, représente 321,60 € par mois. Pour un couple avec deux enfants, c'est peu et beaucoup à la fois. Il suffit de se balader sur les forums consacrés au budget alimentation pour voir que les écarts sont importants d'une famille à l'autre, et ce parfois, quel que soit la composition de la famille.
 
Peter Menzel a publié en 2006 un livre intitulé "Hungry Planet : what the word eats" : que mange-t'on en une semaine aux quatre coins du monde ? Dans 24 pays, le photographe américain a fait poser des familles devant leur nourriture hebdomadaire. Edifiant tant les écarts sont importants d'un pays à l'autre !
 
Plus haut, la famille française, de Montreuil, avec un budget hebdo de 326 €, ce qui déjà un beau budget, y compris pour le reste des ménages français...
 
 
525204_10151600209005255_378475488_n.jpg   
 Une famille d'Inde : budget hebdomadaire de 30 €
 
 
 
601926_10151600209140255_2110679567_n.jpg
Une famille d'Australie : budget hebdomadaire de 290 €
  
  
 
petermenzel_chad.jpg
Une famille du Soudan : budget hebdomadaire de 0,95 € !
  
  
Si le sujet vous intéresse, le magazine Clés d'août /septembre 2013 y consacre un article, "Wordfood", dans sa rubrique Portofolio.  
 
  
Mais revenons à nos moutons !
 
Votre budget alimentation va dépendre de plusieurs facteurs :
 
- Vos besoins
- La composition de votre famille
- Vos revenus mensuels
- Le budget que vous aurez determiné pour ce poste
 
Mais aussi :
 
- Le type d'aliments que vous consommez
- La qualité des aliments que vous consommez
- Le conditionnement des aliments que vous consommez
- L'endroit où vous achetez votre alimentation
- Le moment où vous achetez votre alimentation
 
C'est en prenant en compte l'ensemble de ces paramètres que vous pourrez (re)prendre la main sur votre budget alimentation. Vous aurez une marge de manoeuvre en agissant sur l'un ou l'autre de ces facteurs. Ni plus ni moins.
 
 
Savez-vous exactement combien vous dépensez chaque mois pour nourrir votre famille ?
  
Si la réponse est non, notez vos dépenses du mois prochain pour y voir plus clair.
  
Si la réponse est oui, savez-vous quelle part le poste alimentation occupe-t'il dans la répartition de vos dépenses ?
  
Pour le calculer, rien de plus simple:     
  
(votre budget alimentation mensuel / vos revenus mensuels) x 100 =
    % de votre budget alimentation dans la répartition de vos dépenses 
 
 
Prenons l'exemple de la famille Bidulle.
 
La famille Bidulle dispose d'un revenu de 3000 € par mois et dépense chaque mois 540 € pour se nourrir :
 
(540 / 3000) x 100 = 18 %
 
La famille Bidulle consacre donc 18 % de ses dépenses mensuelles au poste alimentation, soit 4,6 % de plus que la moyenne des ménages français. Rien de grave si le budget que la famille Bidulle consacre à l'alimentation est un choix et qu'il répond aux besoins de la famille. Si ce budget lui convient, tout est parfait. En revanche, si elle souhaite réduire ce budget, elle devra choisir le ou les paramètres à modifier : qualité, conditionnement, lieux d'approvisionnement, ect... 
  
La famille Bidulle fixera un nouveau budget mensuel, qu'elle divisera par 4 et dont le montant correspondra aux 4 enveloppes hebdomadaires. A elle de choisir, là encore, si elle souhaite s'y tenir au centime près ou si elle préfère s'autoriser une souplesse pour les petits plaisirs.
 
Adelaïde, par exemple, a fixé le montant de son "enveloppe hebdomadaire" à 100 € :  "Nous achetons des cartes cadeaux à dépenser en magasin, 100 € par semaine, nous utilisons le système Rapid' auchan, et dès qu'on arrive à 100 €, on stoppe les courses. Donc, on fait les courses par importance, si on peut se le permettre, on repasse dans certains rayons rajouter certaines choses. Budget maîtrisé."
 
 
Pour celles qui veulent aller plus loin et commencer à réduire leur budget courses, j'avais donné en avril 2012 quelques astuces pour bien faire ses courses sans perdre (trop) de temps ni d'argent.
   
 
Enfin, pour terminer, trois livres pour aller plus loin :
 
     
Bien gérer son budget pour les nuls , de Pascale Micoleau-Marcel (2013, GF Pour les Nuls)
 
 
Gerer-son-argent-pour-Les-Nuls.jpg
   
Faire face à un imprévu, acheter une maison, souscrire un plan d'épargne... La vie est jalonnée de décisions financières aussi cruciales que délicates. Cruciales car votre bien-être en dépend. Délicates car les possibilités de choix sont multiples, mais vos revenus limités.


Ce guide vous accompagnera dans chacune de vos démarches . Grâce à des explications détaillées, il vous permettra d'établir un budget pour savoir combien vous dépensez pour vous habiller, manger ou entretenir votre voiture. Vous découvrirez les charmes de l'épargne et prendrez goût à la lecture de la presse spécialisée pour dénicher la Sicav la plus performante. Vous comprendrez enfin ce qu'est un Perco, pourquoi il n'existe pas de produit sans risque au rendement optimal, ou encore comment calculer le coût et renégocier le taux de votre crédit.
   
 
 
Savoir économiser, de Marie-Paule Dousset (2009, Flammarion)
 
Savoir-economiser.jpg
 
   
Comment dépenser moins, acheter mieux ? Comment gérer un budget, revendre, louer, emprunter, acheter d’occasion et à quel moment ? Autant de questions auxquelles Savoir économiser répond à partir d’exemples concrets, de solutions, de stratégies et de conseils pratiques.
   
         
Au moment où le pouvoir d’achat est au centre de nos préoccupations, où gaspillage rime avec, pollution, où certains se tournent par choix vers une vie plus frugale, cette véritable « bible » apporte un éclairage nouveau sur la gestion du ménage.
   
Vous apprendre comment économiser des centaines d’euros que cos dépenses au quotidien : de la nourriture à la voiture en passant par les vêtements ou le nettoyage ; vous saurez décoder ce qui se cache derrière un « 50 % de produit en plus », un « produit 100% remboursé », un « comparateur de prix »… bref décrypter les bonnes affaires au milieu d’un océan d’arnaques…
   
Le 1er « régime » antidécouvert
   
Avec le « régime D » à suivre sur 10 semaines, cet ouvrage présente un véritable plan d’attaque antidécouvert. Semaine après semaine, vous apprendrez à identifier vos erreurs et à les corriger à travers des consignes précises, des étapes et des objectifs bien définis. Ainsi vous dompterez votre budget et assainirez vos finances une fois pour toutes !
   
En dix semaines, les résultats seront là !
   
Savoir économiser, votre meilleur investissement de l’année…
   
(extrait de la quatrième de couverture)
 
 
   
SOS Fins de mois difficiles, de Gilles Geffroy (2009, K&B)
 
 
SOS Fins de mois difficiles - Gilles Geffroy
 
Conçu par Gilles Geffroy, spécialiste de l'aide financière aux particuliers, SOS Fins de mois difficiles vous livre toutes les clés pour augmenter votre pouvoir d'achat et vous sortir de situations financières délicates. Logement, chauffage, alimentation, transports, loisirs, santé, éducation...
 
SOS Fins de mois difficiles vous montre comment gérer efficacement votre budget pour agir sur vos dépenses et réaliser des économies non négligeables. Gilles Geffroy vous livre ensuite tous ses conseils pour faire fructifier ces économies afin d'augmenter vos revenus, réaliser vos projets ou faire face à l'imprévu.
 
Enfin, SOS Fins de mois difficiles vous apprend à éviter les pièges souvent liés aux crédits, et vous donne les solutions pratiques pour sortir de l'endettement et du surendettement. Dans un style clair, précis et en s'appuyant sur de nombreux cas concrets, Gilles Geffroy vous guide sur le chemin d'un pouvoir d'achat retrouvé, quels que soient vos revenus.
 
(extrait de la quatrième de couverture)
  
   

Partager cet article

commentaires

Suzette 26/08/2015 18:07

Très interressant votre article merci!! Les photos sont aussi très pertinentes et illustrent bien le problème de budget dans le monde :(
Personnellement j'ai trouvé un service qui permet de faire ses courses en fonction de son budget, ça s'appelle shoopty (www.shoopty.com) . Il suffit d'indiquer ce que l'on souhaite acheter puis le montant de notre budget et le site nous trouve la solution!! A tester!!

Jeff 17/02/2015 15:49

Le gaspillage alimentaire est considérable, presque 30 kg par an pour un foyer. On constate une choses assez étonnante, lorsqu'on achète des produits alimentaires plus chers (comme le bio par exemple), on a tendance à mieux gérer les doses et les dates limites (plutôt logique étant donné le prix de ces produits). À creuser donc !

Simone 31/10/2014 19:36

Pour réduire son bdget, on peut également systématiquement acheter d'occasion, c'est écologique et économique. Et pour tous ce qui est pour bébés et enfants, vous pouvez aller jeter un oeil sur
www.enpoussettesimone.com ;-)

Jean Nicolas 10/06/2014 10:18

Quelle disparité dans les budgets alimentation 321.60 euros en France, 30 en Inde, 290 en Australie et 0.95 au Soudan !

Au Soudan les familles vivent dans la pauvreté. Que dirait-on pour les Indous ?

Imaginez, la famille Bidulle décide de vive avec 30 euros de budget alimentation par semaine. Elle ferait alors une épargne de 540-30=510 euros par semaine. Ne me dites pas que c'est impossible
puisque la famille de l'Inde se nourrit correctement avec 30 euros par semaine.
Merci pour les photos si significatives.

ced 24/01/2014 12:00

Bonjour ! Merci pour cet article.
Moi j'utilise MoneyDoc c'est une application qui permet de gérer son budget de façon efficace. Depuis que je l'utilise je fais des économies.ça permet de savoir ou j'en suis précisément tous les
mois. https://www.moneydoc.fr

steph 06/05/2015 10:07

Ce n'est pas tout à fait exact, car il faut aussi tenir compte du cout de la vie, pas sur qu'en France nous puissions étaler toute la nourriture qu'on voit sur la photo pour la famille d'Inde avec la meme somme !

Zen et Organisée ! 24/01/2014 14:39



Bonjour, 


Merci pour ce partage.



NiniDS 28/08/2013 08:50

Merci pour cette deuxième partie très intéressante également.
Bises, belle journée.

Zen et Organisée ! 28/08/2013 09:12



Belle journée à toi !



Elodie 27/08/2013 16:06

Bonjour, j'ai lu plusieurs fois la deuxième partie qui est consacrée au budget alimentation et j'ai pas trouver de réponse en ce qui concerne mon budget ; j'aurai aimer savoir si il existerai une
règle de calcul qui me permettrerai de calcul tous les mois sachant que mon salaire varie d'un mois sur l'autre. De cette façon si je pe appliquer cette règle tous les mois je sais combien je pe
dépenser. Merci par avance pour votre réponse.

Zen et Organisée ! 27/08/2013 17:35



Bonjour Elodie,


Il n'existe pas de règle en la matière. En revanche, vous pouvez justement, si vous le souhaitez, vous référer au budget alimentation moyen des français, qui est de 13,4 % du revenu.


Vous pouvez prendre vos revenus mensuels, les multiplier par 13,4 puis les diviser par 100 et vous obtiendrez le montant de votre budget alimentation pour le mois. Mais comme je l'indiquais
dans l'article, tout dépend de vos besoins et d'une kyrielle d'autres critères. Il s'agit là d'une base possible de référence, à savoir le budget alimentation moyen des français selon
l'INSEE.


Bon courage à vous,


Diane


 



           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)