Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 22:00

   Portrait-Pascale.JPG

 

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Pascale, j’habite Montpellier, je suis mariée et je travaille dans la Fonction Publique d’Etat. J’ai 2 enfants, 2 filles de 12 et bientôt 10 ans.

 

Etes-vous plutôt du genre « débordée » ou du genre « Zen et organisée » ?

Ca dépend des périodes de ma vie. Quand les filles étaient petites, j’étais plutôt débordée. Maintenant qu’elles ont grandi, je lâche. Mais bon, globalement, je suis plutôt zen et organisée par nature. Je suis assez cool…

 

Comment organisez-vous votre temps ?

Je travaille à 70 % depuis la rentrée dernière car j’avais besoin de temps pour moi. Je consacre mon mercredi aux filles et mon vendredi après-midi à la maison ou aux copines. Je fais également les courses le mercredi mais une fois tous les 15 jours car je vais au marché tous les samedis matin dans mon quartier et dans les commerces de proximité.

 

A la maison, qui fait quoi ?

C’est moi qui gère les activités des filles, les courses, les repas, la maison, essentiellement par choix parce que ça me plait. Mon homme bricole, gère l’administratif, les comptes, s’occupe également des filles, les amène à l’école et est très impliqué en tant que parent délégué et dans la vie du quartier.

 

Qu’est-ce qui vous convient dans votre organisation actuelle ?

Au jour d’aujourd’hui, on peut dire à peu près tout.

 

Qu’est-ce qui ne vous convient pas et que vous souhaiteriez améliorer ?

Peut-être que mon mari participe un peu plus aux tâches ménagères mais là encore, il faudrait que je lâche un peu car j’aime bien quand c’est bien fait !

 

Dans votre quotidien, qu’est-ce qui, selon vous, vous prend le plus de temps ?

Globalement, tout est bien équilibré. Juste une chose : je passe beaucoup de temps en voiture pour emmener ma benjamine à son sport (natation synchronisée) qu’elle pratique trois fois par semaine dans trois lieux différents.

 

Avez-vous le temps de prendre du temps pour vous ?

Je le prends ! Pour faire du sport, pour les sorties entre copines, pour me faire du bien chez l’esthéticienne ou au hammam… J’en ai besoin pour mon équilibre.

 

Si vous aviez encore plus de temps, à quoi le consacreriez-vous ?

A moi ! Et je le dis sans la moindre culpabilité. J’aimerais avoir un peu plus de temps pour moi, pour ne rien faire (ce que je ne fais jamais), pour buller, même si ce n’est pas vraiment dans ma nature…

 

Qu’est-ce qui a tendance à vous stresser ?

Quand j’ai beaucoup de monde à la maison, qu’on passe par exemple de 4 à 8 sur une semaine. Ca bouscule mon quotidien et ça me stresse !

Mais quand vraiment, ça ne va pas, je me fais des breaks d’une journée, le samedi. Je dis à mon homme : « Tu t’occupes des filles, c’est toi qui gère » et je me concocte une journée rien que pour moi, histoire de recharger les batteries.

 

Quand vous vous sentez sous pression, qu’est-ce que vous faites pour aller mieux ?

Je me dis qu’il y a pire, je regarde autour de moi, je prends de la distance. On est en bonne santé, d’autres sont dans la galère… Je me dis aussi que c’est ponctuel, que ça va passer.

 

Souhaiteriez-vous parfois davantage alléger ou simplifier votre vie ? A quel niveau ?

Travailler moins.

 

Qu’est-ce qui vous fait du bien ? Qu’est-ce qui vous apaise ? Qu’est-ce que vous aimez faire plus que tout ?

Prendre du bon temps en famille, une sortie, une ballade, un resto ensemble. Cuisiner aussi, par période, leur faire découvrir de nouvelles recettes. En fait, j’aime leur faire plaisir…

 

Si vous aviez une baguette magique, quel serait selon vous votre emploi du temps idéal ?

Travailler à mi-temps, 2 jours et demi par semaine. J’ai besoin de garder un pied au travail, pour conserver une vie sociale et évidemment une indépendance financière.

 

Selon vous, qu’est-ce qu’une maman Zen ?

C’est une maman qui arrive à trouver un équilibre entre le boulot, les enfants, le mari et elle, même si je reste persuadée que l’âge des enfants y est pour beaucoup. C’est plus facile d’être « Zen et organisée » quand les enfants sont grands et autonomes !

 

Pensez-vous être une maman Zen ?

Définitivement oui… Je ne me prends pas la tête et je ne m’impose rien. Si j’ai envie de cuisiner, je cuisine mais si ce n’est pas le cas ou si je n’ai pas le temps, je sors une pizza surgelé sans complexe ou je commande chez le traiteur chinois. Je leur fais souvent des légumes frais achetés sur le marché mais je n’ai aucun scrupule à leur servir des légumes surgelés ou des conserves. Ma devise, c’est : « Profites ! Après moi, le déluge… ». Je crois que ce qui est essentiel, c’est de profiter de la vie, maintenant ! On ne sait pas de quoi demain sera fait. Alors, Carpe Diem !

 

Pour terminer, si vous n’aviez qu’un seul conseil à donner aux jeunes mamans, quel serait-il ?

A partir du moment où tu cesses de culpabiliser, où tu prends du temps pour toi, que tu prends plaisir à faire des choses pour toi, ça va beaucoup mieux, tu es plus épanouie, plus « dispo » pour les autres, tu es plus heureuse et les autres le ressentent…

 

Merci, Pascale !

 

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans Des mamans témoignent !
commenter cet article

commentaires

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)