Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 20:16

Barbara, vous êtes une toute jeune maman puisque vous venez de donner naissance à une merveilleuse petite Maïlys de 3 mois aujourd'hui. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

 

SAM 6102

Je m'appelle Barbara, j'ai 30 ans, je suis assistante de direction mais surtout maman d'une petite Maïlys de bientôt 3 mois et je vis à Montpellier avec mon conjoint, l'heureux papa.

 

Qu’est-ce que son arrivée a changé dans votre vie ?

L'arrivée de Maïlys a complètement resitué mes priorités. J'ai tout à coup réalisé que ce qui compte vraiment pour moi, c'est de profiter autant que possible de ma petite famille.

 

Comment vous sentez-vous dans votre nouveau rôle de maman ?

Comblée, avant tout ! Et plutôt à l'aise en réalité. Je me sens plus complète dans ma vie de femme.

 

Qu’avez-vous trouvé de particulièrement difficile pendant la grossesse ? Et après la naissance de votre fille ?

Pendant, c'était de mener de front grossesse et vie professionnelle, tout en continuant à tenir la maison, faire les courses, sans compter les nombreux rendez-vous liés justement à la grossesse (cours de préparation à la naissance, gynéco, analyses, kiné...) où je me rendais le soir après ma journée de travail. Heureusement, mon conjoint a su prendre le relais et me délester d'un certain nombre de tâches.

 

Après la naissance de Maïlys, c'était d'arriver à trouver des plages de repos... J'étais vraiment fatiguée et je ne récupérais ni le jour ni la nuit. Aujourd'hui, je suis moins fatiguée parce qu'elle dort relativement bien la nuit mais elle demande beaucoup d'attention dans la journée.

 

Vous sentez-vous aujourd’hui suffisamment entourée ?

Oui, dans l'ensemble. Surtout par la sphère familiale. Avec la fatigue de la fin de grossesse et de l'après naissance, je m'étais un peu éloignée de mon réseau d'amis si l'on peut dire. Aujourd'hui, j'ai de nouveau envie de contacts et de m'ouvrir aux autres.

 

Que vous manque-t'il éventuellement ?

Un peu de temps pour moi en journée, même des petites plages de temps, ce qui n'est pas toujours possible.

  

Pensez-vous que le regard que les autres posent sur vous a changé ? Si oui, dans quelle mesure ?

Je dirais oui. Tout d'abord, je fais enfin partie du "clan des mamans". Et puis je pense que la maternité évoque plus facilement sagesse et respectabilité, à tort ou à raison.

 

Que faisiez-vous avant que vous ne pouvez plus faire ou que vous n’avez plus envie de faire aujourd’hui ?

Je passais trop souvent mes week-ends à m'occuper de la logistique avec mon conjoint (courses, ménage...). Je souhaite maintenant faire plus de sorties et partager des activités en famille mais aussi essayer de se retrouver parfois à deux, à l'occasion d'un concert ou d'un resto par exemple.

 

Appréhendez-vous la reprise du travail ? Pourquoi ?

Oui beaucoup ! En premier lieu, je redoute la séparation après 9 mois fusionnels (je prends un congé parental de 6 mois), mais aussi la nouvelle organisation qu'il va falloir mettre en place et à laquelle il faudra se familiariser. J'espère arriver à tout concilier sans trop empiéter sur les week-ends par exemple...

 

Qu’est-ce que cette nouvelle maternité a changé dans votre rapport au travail ?

Ca m'a fait me poser beaucoup de questions sur mon avenir à court, moyen et long terme. Et en réalité, à long voire à moyen terme, je me vois plutôt travailler pour moi ! Ou tout au moins, réduire mon temps de travail en tant que salariée et travailler pour moi en parallèle.

 

Comment imaginez-vous votre avenir aujourd’hui ?

Je m'imagine heureuse, avec mon conjoint et 1 voire 2 enfants de plus et travaillant à mon compte dans un domaine qui m'épanouit pleinement. 

 

Parlons un peu organisation et gestion du temps !

 

Etes-vous plutôt du genre « débordée » ou du genre « Zen et organisée » ?

Je dirais qu'actuellement, je suis du genre zen et désorganisée !

Il y a environ 1 mois, j'étais vraiment désireuse de faire tout pleins de choses à la maison, j'avais fait un super plan d'actions, je barrais fièrement chaque tâche accomplie et à la fin de la journée, je n'avais pas fais le tiers de mes objectifs ! En fait, j'étais sans arrêt interrompue par Maïlys qui pleurait, me réclamait, etc. Du coup, j'étais pas loin de la déprime. Et c'est là que j'ai finalement décidé de prendre du recul vis à vis de certaines tâches. Je ne me fixe plus d'objectifs irréalisables quand on a un bébé en bas âge, et ne me mets donc plus la pression. Je suis donc mal organisée mais plutôt zen au final.

 

Comment organisez-vous votre temps ?

Au jour d'aujourd'hui, je ne travaille pas et je n'ai plus d'organisation, même si j'aimerais en retrouver un peu, pouvoir planifier certaines tâches.

 

A la maison, qui fait quoi ?

Je m'occupe de la majorité de ce qui touche à notre fille, du linge de toute la maisonnée, de l'administratif, et de l'entretien courant. Lui se charge de l'entretien de la cuisine, des sols, il gère l'hygiène du chat et du chien (litière pour l'un et promenades pour l'autre)  et descend les poubelles. Les courses, on les fait généralement ensemble.

 

Qu’est-ce qui vous convient dans votre organisation actuelle ?

La répartition des tâches avec mon conjoint.

 

Si vous aviez encore plus de temps, à quoi le consacreriez-vous ?

Créer, lire, aller sur l'ordinateur... 

 

Qu’est-ce qui vous en empêche aujourd’hui ?

Je ne suis pas suffisamment organisée et actuellement, j'essaye surtout de mettre à profit chaque petit "répit" pour m'occuper de la maison. Quelquefois, je pense que je vais avoir au moins une heure de dispo mais au bout de quelques minutes, elle se réveille en pleurs et je dois arrêter ce que je viens tout juste de commencer... Pour le moment, je priorise l'intendance à mes plaisirs si l'on peut dire.

 

Qu’est-ce qui a tendance à vous stresser ?

La frustration. Par exemple, avoir prévu ou envie de faire certaines choses dans la journée et ne pas pouvoir ne serait-ce que commencer à les faire. Cela arrive parfois et c'est vraiment quelquechose qui peut vite me stresser.

 

Quand vous vous sentez sous pression, qu’est-ce que vous faites pour aller mieux ?

J'essaye de me changer les idées en allant me promener et en m'installant tranquillement à une terrasse de café agréable. J'essaye aussi de faire en sorte de lâcher du lest au niveau des obligations et de me recentrer sur ma fille. Parfois aussi, je fais le point sur ce qui va et qui ne va pas et j'essaye de corriger le tir.

 

Selon vous, qu’est-ce qu’une maman Zen ?

Pour moi, une maman zen est capable de s'adapter à différents cas de figure sans stress et sait prendre du recul lorsque cela s'avère nécessaire. Elle cherche à faire les choses comme il faut, sans pour autant viser la perfection et n'est pas réticente à déléguer un certain nombre de tâches.

 

Pensez-vous être une maman Zen ?

Quand j'arrive à prendre du recul oui mais je dois me le rappeler régulièrement... Ce n'est pas inné !

 

Pour terminer, si vous n’aviez qu’un seul conseil à donner à une future maman, quel serait-il ?

Je lui conseillerais de s'organiser au mieux en amont, de ne pas hésiter à déléguer et, pour finir, de privilégier le bébé car c'est le plus important et que le reste finira par suivre.

 

Merci Barbara !

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans Des mamans témoignent !
commenter cet article

commentaires

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)