Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 14:28

 laundry_day_by_ideea-d3i4d4m_large.jpg

 

Dans son  Apologie des petites corvées, les plaisirs secrets du ménage (2012, JC Lattès), Anne de Chavron nous invite à apprécier les petites corvées du quotidien :

"Vous adorez faire votre ménage, mais vous ne le savez pas encore ! Astiquer. Briquer. Récurer. Voilà bien des corvées, nous direz-vous. Et pourtant, non ! Ces activités banales ont mille vertus. Anne de Chalvron, journaliste ennemie des idées reçues, vous le prouve avec ce livre à contre-courant, à la fois sérieux et drôle, fondé sur des centaines de témoignages d'hommes et de femmes.

Et nous d'opiner : si le féminisme est passé par là, les «corvées» de nos grands-mères sont bel et bien un moyen privilégié de garder le pouvoir et de vivre sa liberté."

  

Un brin provocateur (même si l'auteure s'en défend), ce livre a le mérite de nous amener à nous interroger sur le plaisir que nous pouvons trouver, chacun et chacune, dans l'exécution de certaines tâches du quotidien. Car il est vrai que nous pouvons tous apprécier (à petites doses toutefois) cette petite vaisselle durant laquelle nous ne penserons à rien ou ce rangement libérateur durant lequel nous anticiperons avec délectation le résultat à venir.

  

A condition que :

-          nous ayons devant nous suffisamment de temps pour œuvrer à notre rythme.

-          nous n'ayons pas d'enfants en bas âge nous appelant toutes les deux secondes ou nous obligeant à nous interrompre pour aller chercher le pot/réchauffer un biberon, arbitrer une dispute, etc…

 

La pratique du bouddhisme zen s'applique d'ailleurs à merveille au quotidien et fait de chaque tâche ménagère un exercice de méditation à part entière durant lequel il est possible de s'essayer à la Pleine conscience. Ainsi, Dominique Loreau, grande papesse du désencombrement devant l'éternel, qui vit depuis 30 ans au Japon, dans son livre  Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi, s'interroge : "Et si le ménage était une thérapie ?"

 

Même si je comprends, j'"entends" et partage parfois le fond de ces ouvrages qui nous invitent à renouer "avec des valeurs aussi anciennes que traditionnelles", je ne peux pas m'empêcher de penser que même si nous le voulions, nous ne sommes pas japonaises, et qu'il est donc difficile d'importer dans notre culture des valeurs qui ne sont pas les nôtres.

 

Je crains enfin que ce type de positionnement, qui prend délibérément le contre-pied d'une tendance visant plutôt à "libérer" la femme de l'entretien du foyer, ne vienne saper les efforts de toutes celles et de tous ceux qui œuvrent au quotidien, non sans mal, en faveur d'une réelle égalité entre les hommes et les femmes, à commencer par une répartition des tâches plus équitable.

 

*crédit photo

 

 

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans S'organiser à la maison
commenter cet article

commentaires

Eva 24/09/2012 16:27

Merci Diane pour ce lien (j'ai mis le temps, mais j'ai lu l'article !).
J'épouse tout à fait ton point de vue, même si je suis de celles qui casent un coup de vaisselle ou de lessive dans leur journée de travail. Le matin quand mes hommes ferment la porte et le midi
avant de déjeuner, parce que je suis plus efficace quand je n'ai pas mon fils dans les pattes.
J'épouse surtout l'idée qu'il faut donner cette image de professionnelle. Mon homme ronchonnait parce que je voulais prendre ma douche avant qu'ils ne partent, jusqu'à ce que je lui explique que ça
ne m'allait pas de me doucher sur mon temps de travail. Ça a été comme si tout à coup, son point de vue avait complètement changé. Pourtant, lui aussi a travaillé à la maison...
En tous cas, je me sens à la maison sur ton blog :)
À très bientôt

Zen et Organisée ! 24/09/2012 19:06



Ravie que l'article t'ait plu, Eva ! L'exemple que tu donnes (le tien) est très parlant, c'est à nous de fixer nos limites, et de faire en sorte que les autres les respectent. Pas toujours
évident, mais incontournable lorsqu'on travaille à la maison.


Sinon, ce que tu me dis me touche beaucoup : c'est  un peu le but en fait, que vous vous sentiez ici comme à la maison... D'ailleurs, c'est un peu votre blog à vous aussi ! C'est cette
interactivité qui est intéressante :-)


Belle soirée à toi et à très bientôt,


Diane



Eva 20/09/2012 09:06

Je n'ai pas lu le livre d'Anne de Chavron, mais j'ai lu celui de Dominique Loreau, et comme toi, Diane, je suis partagée.
Oui, faire la vaisselle, briquer, ranger, trier, tout ça peut avoir un côté cathartique. Sauf que ça exige un luxe incroyable pour nombre d'entre nous : du temps. Je le prends souvent sur mon
temps de travail (luxe de la mampreneur) parce que je suis plus efficace, mais le sentiment de satisfaction à la vue de mon intérieur rangé ne dure jamais longtemps : mon petit rentre le soir,
il s'amuse, et tout est à recommencer. Sisyphe des temps modernes...
Du coup, quand Dominique Loreau suggère de faire sa lessive à la main, je ne me sens pas très en phase. Après tout, mon ambition suprême, c'est d'être assez à l'aise financièrement pour m'offrir le
luxe d'une femme de ménage...
À l'occasion, je jetterai un oeil au livre d'Anne de Chavron, ça m'intrigue.

Zen et Organisée ! 20/09/2012 10:15



En effet, ça prend du temps ! Je vois que tu es mampreneur (comme moi). Les tâches ménagères, quand on est mampreneur et qu'on travaille à la maison (ce qui n'est pas toujours le cas), c'est un
vrai piège. As-tu lu le billet que j'ai posté en tant qu'article invité sur le blog d'Aurélie Ravier, Elle & Freelance ? Voici le lien si ça te dit d'y jeter un oeil : http://www.mamanfreelance.com/la-freelance-et-les-taches-menageres-par-diane-ballonad-rolland :-)


Merci pour ta visite, Eva, et à très bientôt !


Diane



           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)