Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 21:10

 

maman-et-bebe-2543629 2041

 

Afin de consulter les mères à travers l'Europe, la délégation européenne du Mouvement Mondial des Mères (MMM Europe), une ONG basée à Bruxelles, a lancé en 2010 un sondage en ligne, "La Grande Enquête des Mères en Europe" pour mieux connaître les préoccupations, les priorités et les recommandations des mères, parrticulièrement en ce qui concerne la politique sociale et de l'emploi en Europe.

Plus de 11 000 mères de 16 pays européens ont répondu, donnant des informations sur leurs défis, leurs priorités et leurs souhaits concernant leur bien-être et celui de leur famille.

Quelques éléments frappants des conclusions de l'enquête :

1- Devenir mère est un tel changement de priorités que les mères souhaitent parler en leur nom, en tant que mère.

2- Il y a une cohésion impressionnante dans les opinions des mères d'Europe, de Londres à Budapest et de Stockholm à Madrid !

3- L'opposition entre "mère au foyer" et "mère qui a un travail rémunéré" semble dépassée. C'est la même femme qu souhaite à la fois être active sur le marché de l'emploi ET avoir du temps pour ses enfants.

 

1- Parler en leur nom propre :

 

L'objectif de ce rapport, "Ce que les mères veulent" est de transmettre les messages de cette majorité trop souvent silencieuse. En effet, alors qu'elles représentent 76 % des femmes européennes de plus de 18 ans en Europe, les mères sont rarement reconnues par leur gouvernement comme interlocutrices distinctes, avec une fonction et une identité particulières.

Devenir mère entraîne une transformation irréversible des priorités et des préoccupations. La naissance du premier enfant constitue un changement majeur et irréversible de centre d'intérêt, de priorités et de parcours de vie. Une mère ne considère plus jamais la vie de la même manière qu'avant.

 

2- Cohésion de points de vue, trois sujets majeurs se dégagent :

 

Le temps : les mères qui ont répondu à l'enquête demandent que leur gouvernement prenne des mesures qui les aident à mieux contrôler et à améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie familiale.

- En accordant la priorité au temps consacré à leurs enfants (notamment ceux encore à la maison)

- En proposant des solutions de garde plus souples, y compris les garderies d'entreprises sur les lieux de travail.

- En offrant une plus grande flexibilité dans les horaires de travail, s'accordant davantage aux horaires scolaires et aux périodes de vacances.

- En proposant davantage de possibilités d'emploi à temps partiel.

- En mettant en avant les entreprises favorables aux familles ou "family friendly".

- En augmentant la durée du congé de maternité ou du congé parental.

 

Le manque de temps avec leur famille est un souci majeur pour les mères : "Je vis deux journées de travail en une : mon emploi en dehors de la maison et mon travail pour prendre soin de mes enfants quand je rentre à la maison. Il y a les repas à préparer, les devoirs à surveiller, le ménage à faire, sans compter les courses. J'aimerais tant avoir plus de temps pour me concentrer seulement sur mes enfants sans devoir tout le temps leur dire : "Tu me raconteras ça plus tard, nous sommes pressées maintenant". J'ai le sentiment de courir sans arrêt et de manquer de temps pour tout. Je suis épuisée."

 

Le choix : les mères interrogées demandent davantage de reconnaissance officielle des parents au foyer pour prendre soin de leurs enfants, à temps plein ou à temps partiel. Ils souhaiteraient plus de soutien et des options économiquement réalisables, y compris le choix entre les solutions de garde externe ou familiale.

 

La reconnaissance : les répondantes demandent la reconnaissance de l'importance du travail d'accompagnement effectuée par la famille et des rôles de mère et de père. Elles demandent que les familles soient reconnues comme resssources majeures pour la société toute entière et comme sources de cohésion sociale. En élevant leurs enfants, les mères et les pères préparent le futur de nos sociétés.

 

3- Réconciliation entre "la mère qui a un travail rémunéré" et "la mère au foyer" :

 

La préférence des mères dans leur emploi du temps est liée à l'âge de leurs enfants. Quand les enfants sont en âge pré-scolaire, la grande majorité des mères préfère s'en occuper à temps plein. Quand les enfants sont en âge scolaire (6 à 18 ans), les mères préfèrent le travail à temps partiel. Quand ils ont plus de 18 ans, elles souhaitent travailler à plein temps. 

Le nombre d'enfants est un facteur important dans l'emploi du temps des mères. Le seuil serait de 2 à 3 enfants.

A travers toute l'Europe, les mères reconnaissent les mêmes priorités quant au bien-être de leur famille : elles mettent

l'accent sur des relations saines (sans violence) et sur la nécessité d'avoir du temps pour répondre aux besoins de leur famille.

Les mères expriment une frustration de ne pas être reconnues par la société comme un groupe spécifique distinct des femmes en général, avec des responsabilités et besoins différents.

Enfin, l'enquête montre que les mères se voient comme d'importants agents de cohésion sociale.

 

Messages des mères aux législateurs :

A la fin de l'enquête, les mères avaient la possibilité, si elles le souhaitaient, d'écrire un message aux décideurs politiques mettant l'accent sur leurs préoccupations et leurs recommandations. Plus de 7500 mères ont pris le temps d'écrire des messages.

 

Voici l'un d'eux :

"Alors que les courbes démographiques démontrent l'importance de mettre au monde des enfants, avoir des enfants m'effraie, comme si c'était une punition. Aujourd'hui, je donne naissance à des petits qui doivent être élevés par d'autres. Le congé de maternité est trop court et les places en crèches souvent impossibles à trouver. Les heures professionnelles et scolaires ne correspondent pas, et que faire pendant les vacances scolaires alors que les parents travaillent ? Donnez aux mères un statut raisonnable, afin que les femmes qui choisissent la maternité n'aient pas aussi à subir la fatigue, le surmenage et la pauvreté."

 

Source : www.mmmeurope.org

 

Retrouvez également le MMM France :

 

Logo MMM France

 

 

Partager cet article

Signé par Zen et Organisée ! - dans Concilier vie pro et vie perso
commenter cet article

commentaires

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)