Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 05:50
La voie du kaizen : un petit pas à la fois

« Le plus grand des voyages commence toujours par un premier pas » (Lao Tseu)

 

La Voie du Kaizen, utilisée par les entreprises japonaises dans les années 50, est probablement l’une des stratégies les plus efficaces, et assurément la plus douce, pour créer du changement et atteindre un objectif.

En adoptant la Voie du Kaizen, également appelée la philosophie « des petits pas », tout, je dis bien tout devient possible, accessible, à notre portée !

Je suis moi-même une fervente « adepte » de la Voie du Kaizen, que j’applique dans toutes les sphères de ma vie depuis des années et que je n’hésite pas à recommander dès que j’en ai l’occasion dans mes ateliers.

Je préfère mille fois une somme de petits pas semés au long cours, qu’un grand effet qui fait Pshitt pour installer un changement dans la durée, c’est-à-dire un changement définitif.

 

 

Un premier petit pas pour amorcer le cerveau et sortir de l’inertie

 

Et si j’ai choisi d’en parler dans mon dernier livre, J'arrête de procrastiner, c’est assurément parce que je suis convaincue que la Voie du Kaizen est la stratégie idéale pour qui se sent freiné dans sa vie par une tendance à la temporisation.

La procrastination nait le plus souvent du découragement que nous avons tous ressenti un jour devant l’ampleur d’une tâche à accomplir, qui nous apparait soudain « insurmontable », qu’il s’agisse de désencombrer toutes les pièces sa maison (garage et combles compris), de rédiger les 500 pages de sa thèse ou de courir les 42,195 km d’un marathon.

Or, nous l’avons tous expérimenté également, dans notre quotidien comme pour nos grands choix ou changements de vie, ce premier petit pas est souvent le plus douloureux à faire. Mais une fois ce premier cap franchi, l’effort à consentir nous apparait moins insupportable.

 

 

Poser un pied devant l’autre

 

Adopter la philosophie des petits pas, c’est d’abord accepter de poser un pied devant l’autre.

Or, en posant un pied devant l’autre, vous vous inscrivez d’ores-et-déjà dans la mise en mouvement de votre corps et la mise en action de votre intention. Vous ne vous en rendez pas compte mais en posant ce pied devant l’autre, vous venez de quitter l’inertie qui vous paralysait un instant plus tôt.

Un changement mineur, insignifiant pour certains, symbolique mais suffisamment manifeste pour d’autres, aide l’esprit à conjurer la peur qui bloque l’action. Un petit pas nous apparait moins angoissant. Nous en sommes persuadés, ce petit pas est à notre portée. Il ne nous fait pas peur. Nous pouvons nous lancer sans crainte d’échouer.

La Voie du Kaizen apparait ainsi à celui qui l’expérimente comme une voie agréable, facile, « acceptable », permettant d’atteindre un objectif, même ambitieux, sans effort conscient.

 

 

Le cercle vertueux de la confiance

 

Cette approche enclenche en nous un cercle vertueux d’émotions positives : elle nous redonne confiance en notre capacité à agir et redore notre estime de soi, malmenée par des années d’auto sabotage, de tentatives avortées et d’actes manqués.

Le psychologue américain Robert Maurer, dans son best-seller mondial Un petit pas peut changer votre vie (Anne Carrière, Livre de Poche), a identifié au fil de sa pratique 6 stratégies favorisant l’application à titre individuel de la Voie du Kaizen :

 

  1. Poser des petites questions pour cerner le problème, dissiper la peur et stimuler la créativité.
  2. Penser de petites idées afin de développer sans effort de nouvelles compétences et de nouvelles habitudes.
  3. Entreprendre de petites actions qui garantissent le succès.
  4. Résoudre de petits problèmes, même face à une crise majeure.
  5. Accorder de petites gratifications, à soi-même ou aux autres, pour encourager les résultats.
  6. Reconnaître les moments, petits mais cruciaux, auxquels les autres n’accordent aucune importance.

 

 

Elaborer de nouvelles connexions neuronales

 

« En pratiquant ces « petits riens », vous nourrissez et révélez ce qu’il y a de meilleur en vous. » (Rick Hanson)

 

La philosophie des petits pas présente enfin l’avantage non négligeable d’élaborer de nouvelles connexions neuronales.

En adoptant la Voie du Kaizen, nous avons le pouvoir de transformer notre vie intérieure et de « muscler » notre cerveau, comme l’ont démontré les progrès extraordinaires des neurosciences durant ces quinze dernières années.

A première vue, nous pourrions être tentés de sous-estimer la puissance de chacun de ces petits pas. Mais ils changeront peu à peu votre cerveau grâce à ce que l’on appelle aujourd’hui la neuroplasticité, c’est-à-dire la capacité du cerveau à se modifier au fil des expériences.

 

Bref, que de bonnes raisons d'appliquer au quotidien, quel que soit notre projet, la voie du kaizen !

 

Un premier petit pas suffit... Quel sera le vôtre aujourd'hui ?

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

david 12/07/2016 08:18

Merci pour cet article important car le petit pas permet de passer à l'action et le passage à l'action muscle la confiance en soi.
Et la confiance en soi, c'est la clé pour réussir dans la vie, non ?

carole 31/05/2016 14:47

Merci Diane pour ce bel article!! Pour moi c'est la meilleure philosophie pour arriver à ses objectifs ! !

Zen et Organisée ! 31/05/2016 14:59

Avec plaisir, Carole ! Entièrement d'accord ;-)

Nadia 19/05/2016 15:26

A quand un atelier d'initiation concernant la voie du Kaizen Diane? :)))

Zen et Organisée ! 19/05/2016 16:42

Ah, pourquoi pas, Nadia ! ;-) J'ai un projet qui va un peu dans ce sens, mais je le laisse mûrir tranquillement... Bises et à très bientôt !

NiniDS 19/05/2016 12:30

J'aime beaucoup cette idée des petits pas... et j'aime l'appliquer pour le rangement-tri, surtout des affaires dont il est plus difficile de se désencombrer, les choses auxquelles on est (à tort ou à raison) sentimentalement lié.. pour un grand projet, dans la longueur, les petits pas aussi sont un plus et évitent le découragement...
Bises, belle journée et merci pour ce bel article.

Zen et Organisée ! 19/05/2016 16:44

C'est exactement cela ! Merci pour ton partage et à très bientôt !

Murielle 18/05/2016 11:18

Joli article, philosophie à la quelle j'adhère à 100%... Je suis fan de randonnées et l'année dernière, j'ai terminé Compostelle, 500 km à pied. Lorsqu'on me demande: "Waouw, quel courage! Comment as-tu fait?", je réponds "j'ai mis un pied devant l'auto, un pas à la fois"... En randonnée, lorsque cela devient difficile, je me concentre sur chaque pas, et je finis par arriver là où je veux aller... Un pas est facile à faire, 10000 pas aussi, si on se concentre sur chaque pas... ;-)

Zen et Organisée ! 18/05/2016 13:44

Exactement ! Cheminer vers Compostelle est un très bel exemple, merci pour ce partage, Murielle !

Lémuel 18/05/2016 10:51

Une magnifique vision de la progression. Il est vrai que nos objectifs parfois lourds peuvent nous effrayer consciemment ou non et nous pousser à opter pour "Détente canapé à long terme "

Je ne connaissais pas la voie du Kaizen et c'est une découverte très pertinente.
Merci !

Zen et Organisée ! 18/05/2016 13:46

Avec plaisir, Lémuel ! A très bientôt !

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)