Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 07:11
En 2016, je laisse aller ce qui m'encombre ! {Rituel des ballons}


Désencombrer vous permettra de recentrer votre temps sur vos priorités et de vous réapproprier votre vie. Ne garder que ce qui vous est utile ou agréable, c'est apprendre à vous connaître, à choisir, à affirmer ce qui vous plait ou pas et l'assumer aux yeux des autres.

L'art du désencombrement, Alice Le Guiffant et Laurence Paré

 

Est-ce que vous vous souvenez du film d'animation des studios Disney Pixar Là-Haut, sorti en 2009 ?

Si vous avez eu la chance de le voir, vous vous souvenez probablement de Carl, ce vieux grincheux de 78 ans qui décida un jour, pour échapper à la maison de retraite du Grand Chêne et rester libre, d'accrocher des milliers de ballons à sa maison pour qu'elle s'envole.

Son grand rêve : partir s'installer avec sa maison (et ses vieilles affaires) près des chutes du Paradis, comme promis à sa bien-aimée disparue, Ellie, grande aventurière avec laquelle il vécut une vie heureuse. Carl s'envola sans le savoir avec le très jeune scout Russel, point de départ de cette longue aventure.

Mais ce que j'ai trouvé intéressant, au-delà de la poésie et de l'humour très présents dans le film, c'est précisément la façon dont, au fil de l'histoire, Carl a dû, pour sauver sa peau et celle de Russel, se délester, au sens propre comme au sens figuré, des vieux meubles qui lui rappelaient Ellie.

 

Le choix était là : s'accrocher au passé, aux vieux souvenirs, à ce qui n'est plus, ou les laisser derrière lui, s'alléger pour continuer à vivre et à aller de l'avant.

 

Quand on s'inscrit dans une démarche d'allègement et de désencombrement de sa vie, on se retrouve rapidement confronté à la même difficulté que Carl : celle de devoir choisir entre le passé qui n'est plus et un avenir à construire.

 

Pour bien démarrer l'année et faire un premier pas en direction d'une vie allégée, je vous propose de vous livrer à une expérience hautement symbolique et follement libératrice : celle de vous délester au sens propre de ce qui vous encombre, vous pèse, vous freine, vous limite, grâce au RITUEL DES BALLONS* !

N'hésitez pas pour cet exercice à solliciter vos enfants (neveux, petits-enfants... ) qui seront plus que ravis de "jouer" avec vous !

 

  • 1ère étape : rendez-vous dans un magasin de farces et attrapes ou dans un centre commercial bien achalandé pour y acheter les plus beaux ballons de baudruche (et idéalement de l'hélium, qui peut se commander via Internet). Choisissez-les colorés (un peu comme sur le visuel).

 

  • 2ème étape : choisissez un lieu symbolique pour vous, un lieu qui vous inspire une forme de liberté, ou de sérénité, à votre convenance. Il peut s'agir de la plage si vous habitez près de la mer, très tôt le matin par exemple, ou d'une montagne, d'un beau paysage, d'un parc, d'une rivière, etc.

 

  • 3ème étape : octroyez-vous un moment à vous, faites la liste de tout ce qui vous encombre et choisissez parmi cette liste 5 points (ou plus). Ceux qui vous parlent le plus. Ceux dont vous avez le plus envie de vous débarrasser. Ceux surtout dont vous êtes prêtes à vous délester.

 

  • 4ème étape : écrivez chacun de ces 5 points (ou plus) sur un petit bout de papier. Vous pouvez vous amuser à le formuler de la façon dont vous le souhaitez, à utiliser le stylo qui vous plait le plus (un feutre coloré, ou plusieurs feutres ?). Vous pouvez simplement noter votre point ou, si l'inspiration vous prend, vous adresser directement à ce point : "Chère pile de papiers administratifs, chaque jour en me levant, je te vois et te voir me fatigue. Je n'ai plus besoin de toi. Tu n'as plus ta place dans ma vie, je te dis "Bye Bye". Bon vent !"

 

  • 5ème étape : ouvrez votre agenda et choisissez un moment où vous pourrez vous rendre, seule ou avec vos enfants (un bon alibi si vous ne vous sentez pas super à l'aise pour faire cet exercice...), sur ce lieu.

 

  • 6ème étape : le jour J, prenez avec vous vos petits bouts de papier, vos ballons de baudruche, de la ficelle (ou du bolduc), une paire de ciseaux pour couper la ficelle ou le bolduc, et vos enfants ;-) Et vous vous en doutez en lisant ces lignes, vous allez tout simplement placer un bout de papier dans un ballon, gonfler le ballon, le fermer, l'accrocher à un bout de ficelle... et le laisser aller dans le ciel.

 

En laissant votre ballon s'envoler, accompagnez votre geste du sentiment conscient de laisser aller ce poids qui vous pèse. Ressentez pleinement ce sentiment de vous en délester.

 

  • 7ème étape : Respirez un bon coup, ne vous sentez-vous pas déjà plus légère ? N'oubliez pas de célébrer le courage que vous avez eu à jouer le jeu et à vous prêter à ce petit rituel symbolique en vous récompensant comme vous le souhaiterez.

 

Attention, rituel ultra puissant, attendez-vous à de jolies surprises dans les jours ou les semaines qui suivent cet exercice... ;-)

 

 

 

* Exercice inventé pour mon atelier en ligne 3 mois pour désencombrer et alléger sa vie, conçu en 2014 (session #4 prévue en octobre 2016)

 

 

Partager cet article

commentaires

Anne-Claire 13/01/2016 15:34

Bonjour,
Très marquée également par ce magnifique film "up"... j'adore cette image. cependant, en lisant le mail, je me suis fait la même réflexion que Cecilia sur le caractère pollueur de cette action.
Je suggère de collecter de petites "traces" de la nature lors d'une ballade (morceaux écorces dans la forêt; galets ou coquillages sur la plage; jolies feuilles d'arbres en ville ou à la campagne..). On pourra leur donner un "nom", un "rôle" et on les confier à la rivière, à la mer, au vent... pour les voir s'envoler de notre vie... En tous cas, belle idée malgré tout!

Zen et Organisée ! 13/01/2016 16:04

Bonjour Anne-Claire,

Oui, pourquoi pas en effet ! Votre suggestion est très poétique, j'aime beaucoup...


Merci pour votre contribution et à très bientôt,

Diane

Nathalie 10/01/2016 21:17

Bonsoir, je decouvre votre blog, j'adore! Je vais mettre ce rituel des ballons en pratique le plus vite possible... Merci braucoup

Cecilia 09/01/2016 15:16

C'est magnifique comme symbolique cependant j'ai un peu bémol important... ce n'est pas du tout écologique. Alors peut être garder la puissance de l'exercice... et l'adapter ? Des lanternes là où c'est possible, des petits mots sur le papier dans une rivière, la mer, le feu, la terre ? On ne peut se délester, s'affranchir du notre négatif... en faisant du négatif pour la terre je pense...
Merci pour l'inspiration !
Cécilia

Zen et Organisée ! 09/01/2016 18:46

Bonsoir Cécilia,

Ce rituel peut en réalité prendre la forme que tu souhaites, tu peux l’adapter dans son principe, et laissez, par exemple, des petits mots notés sur un papier (biodégradable) partir au loin dans une rivière, ou utiliser des lanternes volantes comme le suggère Patricia.

L’idée, ici, est de bien matérialiser sous la forme de ton choix ce qui t’encombre (au sens propre ou au sens figuré) puis de le faire disparaître pour illustrer la symbolique du lâcher-prise (tu peux aussi l’écrire sous forme de liste et brûler, déchirer ou enterrer cette liste).

Merci pour ton petit mot tout à fait pertinent et bon week-end à toi,

Diane

Pat 09/01/2016 08:47

Et on peut le faire aussi avec des lanternes ;-)

Zen et Organisée ! 09/01/2016 08:52

Oui, aussi ! ;-)

           LR3-0332.jpg

                       Diane BALLONAD ROLLAND

                      contact@zen-et-organisee.com

 

Face à l'accélération du temps, prenons le temps de nous poser, osons ralentir, en soi, chez soi mais aussi au travail, et commençons à nous réapproprier consciemment notre temps !

 

Maman de 3 enfants, je suis Coach, Consultante et Formatrice en Organisation Personnelle et Gestion du temps. 

 

Créé en 2010, ce blog propose, à travers des articles, des interviews ou des ateliers interactifs en ligne, une réflexion et des pistes concrètes pour changer notre regard sur le temps, apprendre à ralentir, nous recentrer sur nos vraies priorités, prévenir l'épuisement et trouver un meilleur équilibre entre les exigences de la vie professionnelle, les obligations de la vie familiale et nos aspirations personnelles.


"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante." (Antoine de St-Exupéry)